Sabtu, 31 Maret 2012

Petit voyage dans un brownie direction l'Argentine ! Le brownie argentin alfajores y dulce de leche…

Quand on me demande si je voyage, il m'arrive de répondre souvent oui. Et quand on me demande ensuite où je voyage, là je réponds d'un évasif, ouhhlaa dans trop d'endroits pour les citer tous…
Bon, heureusement généralement ceux qui m'interrogent n'insistent pas trop et ne me demandent surtout pas quel est mon moyen de transport préféré sinon ils commenceraient alors à se poser bien des questions une fois que j'aurais répondu… Ben mon moyen de transport préféré, c'est une assiette bien sûr !
Je suis un voyageur sur place parce que finalement je ne voyage réellement que peu. Mais dès que je rentre en cuisine là je n'arrête plus et en une après-midi je peux croiser le Mékong, survoler le Vésuve et me poser enfin du côté de Buenos Aires… La bouffe n'est pas pour moi qu'une histoire d'estomac, je trouve aussi bien des aventures lointaines dans mes assiettes.
Et cette fois c'est donc du côté de l'Argentine que j'ai décidé d'aller, après un petit détour par New-York où je me suis attrapé une envie de brownie, un brownie qui va donc finir par s'attraper un sacré goût d'Argentine entre alfajores et duce de leche…
Brownie tout en Argentine !
Ingrédients : 90g de farine – 90g de chocolat noir – 90g de beurre – 150g de sucre roux – 3 œufs  – 45g de confiture de lait (dulce de leche) – 90g d'alfajores grossièrement hachés
Mettez le chocolat et le beurre dans un bol et faites-les au micro-ondes.
Battez ensemble les œufs et le sucre jusqu'à obtenir un mélange bien mousseux.
Ajoutez le chocolat aux œufs et mélangez bien.

Tamisez la farine au dessus du saladier et incorporez-la.

Ajoutez les alfajores et la confiture de lait et mélangez rapidement.
Versez la pâte dans un moule tapissé de papier sulfurisé et faites cuire dans un four préchauffé à 180° pendant 25 minutes.
Laissez refroidir et si le cœur vous en dit ajoutez un peu de confiture de lait sur le brownie juste au moment de servir.
Et si vous aimez comme moi la cuisine argentine, la vraie, pas comme ce brownie qui est plus un clin d'œil à l'Argentine qu'une vraie recette de là-bas, n'hésitez pas à vous perdre sur le blog de Cielo Complot dans la cuisine, vous verrez que grâce à elle, vous aussi vous allez voyager !
 Mais pourquoi, je me demande ce que je pourrais bien mettre dans mon prochain brownie moi… est-ce que je vous raconte ça…

Senin, 26 Maret 2012

Petites envies irrationnelles, parce que des fois l'envie c'est tout de suite… de suite ! Petite glace déraisonnable au Nutella et aux Oréo !

L'envie c'est un drôle de truc, un truc souvent complètement irrationnel et tout aussi irraisonné…
Il y a fort fort longtemps quand nous étions encore jeune avec Marie… y'a très très longtemps donc, nous nous étions pris de passion pour un petit saucisson, un italien sec comme un coup de trique, que nous trouvions aussi sensuel que la chute de reins de Monica Belluchi… Enfin pour la chute de reins, c'était surtout moi, mais si vous doutez de l'effet que peut produire un saucisson demandez donc à Anne de vous parler d'une tranche de saucisson fondante, parfumée, sensuelle…
Enfin quoi qu'il en soit, nous nous coupions des tranchettes aussi fines que du papier à cigarette, puis nous les dégustions en silence avec les yeux dans les yeux et les mains qui ne pouvaient pas s'empêcher de se papouiller… Nous nourrissions notre envie tout tout doucement, en retardant presque le plus possible le prochain rendez-vous avec notre saucisson, parce que dans l'envie l'attente est peut-être aussi importante que le moment du plaisir… et tout ça est d'ailleurs vrai pour bien d'autres choses que du saucisson…
Et puis un jour en rentrant, un jour où nous avions confié notre merveille à belle-maman, en balayant du regard le haut du frigo où nous avions posé notre objet du désir… plus rien, non rien de rien ! Les deux doigts de saucisson qui devait se trouver là et encore nous accompagner dans bien des plaisirs n'étaient plus là !
Et forcément un manque cruel nous a étreints ! Nous nous sommes surpris à regarder cruellement Einstein notre chatte d'alors, lui trouvant subitement un regard criminel et coupable, nous nous sommes même demandés si un nourrisson pouvait monter sur un frigo… L'envie peut faire penser de bien drôle de choses… Et puis, à bout d'hypothèses, nous avons demandé à belle-maman, peut-être aurait-elle vu une ombre noire se glisser par la fenêtre ou un grappin jeté d'un dirigeable attraper le divin saucisson au vol… peut-être…
Et là belle-maman a juste répondu… Aahh le vieux bout de truc qui trainait sur le frigo, j'l'ai mangé, heureusement que je suis là pour finir vos vieux rogatons… A ce moment-là ce n'est pas une envie de saucisson qu'on aurait pu lire dans nos yeux…
L'envie, c'est un drôle de truc, un truc souvent complètement irraisonné et tout aussi irraisonnable…
Et c'est cette même envie que j'ai lue dans les yeux de mes enfants qui, eux, ont toujours les yeux de l'amour dès qu'un pot de Nutella leur passe devant, tout le temps que j'ai préparé cette petite glace tout aussi simple que savoureuse…
Petite glace déraisonnable au Nutella et aux Oréo
Ingrédients : 400g de Nutella – 400g de lait concentré non sucré – 150g d'Oréo – Plein d'autres choses… noisettes caramélisées, noix de macadamia hachées grossièrement, chocolat concassé, caramel fondant…
Versez le Nutella et le concentré dans un saladier et battez le tout jusqu'à ce que le mélange soit bien homogène. Insistez bien le Nutella est un peu farouche à se mélanger.
Versez le mélange dans une sorbetière et faites prendre en glace. Si vous n'avez pas de sorbetière mettez dans un moule et raclez la glace à la fourchette une fois par heure jusqu'à ce qu'elle prenne… c'est plus long et moins onctueux mais ça peut se tenter !
Hachez très grossièrement les Oréo.
Quand la glace est prise dans la sorbetière versez-la dans un moule, ajoutez les Oréo et mélangez rapidement. Finissez de faire prendre au congélateur.
De mon côté j'ai choisi de les servir avec plein de chose dessus mais vous pouvez aussi choisir de mettre toutes ces choses dedans avec les Oréo. Là, c'est entre vous et votre envie que ça se passe…
Mais pourquoi, j'ai pas oublié une envie de brownies moi d'ailleurs… est-ce que je vous raconte ça…

Minggu, 25 Maret 2012

Et si les allumettes au chocolat devenaient ma nouvelle obsession… Allumettes chocolat et pistaches !

Le dimanche matin c'est souvent le moment des envies, souvent des envies toutes simples, d'un grand bol de chocolat chaud et de quelque chose à tremper dedans… Et comme j'avais un pot odorant de pâte de pistache venant de chez mon chocolatier préféré, pour ceux qui ne le savent pas encore la chocolaterie Colas du bout d'ma rue à Maule, et comme j'avais ça et que les allumettes au chocolat tournent en boucle dans mon esprit, en v'la une nouvelle version !

Allumettes au chocolat et pistaches
Ingrédients : 1carré de pâte feuilletée de 250g – 120g de chocolat noir (vous pouvez aussi utiliser du chocolat au lait) – 30g de pistaches – 20g de pâte de pistache – 1 jaune d'œuf
Etalez votre pâte bien fin, comme pour une tarte, de manière à avoir un rectangle d'environ 24cm sur 30. Coupez 4 bandes de 7cm sur 30.
Hachez le chocolat grossièrement et les pistaches assez finement.
Répartissez la pâte de pistache en faisant une ligne sur toute la longueur de chaque bande de pâte, en l'alignant près d'un bord, pas besoin de faire une ligne régulière, même au contraire pour avoir des bouchées plus ou moins empistachées.
Ajoutez ensuite une ligne de chocolat haché sur la pâte de pistache. Puis répartissez la moitié des pistaches sur le chocolat.
Avec un pinceau badigeonnez l'autre côté des bandes, puis roulez-les pour obtenir un rouleau bien fin, la jointure devant se retrouver en dessous. A ce moment-là il vaut mieux toujours avoir quatre mains ou des gènes de poulpe !
Pincez vos rouleaux au bout pour fermer les extrémités.
Badigeonnez vos rouleaux d'œuf et parsemez les pistaches restantes par-dessus.
Passez au four, dans un four préchauffé à 180°, pendant 20 à 25 minutes en surveillant.
Mais pourquoi, tiens et si les brownies me reprenaient aussi… est-ce que je vous raconte ça…

Sabtu, 24 Maret 2012

Une petite recette mon poulet ? Poulet à l'asiatique qui pique les doigts et la langue !

A la maison le poulet est tellement haut dans la liste des envies quotidiennes qu'il a presque obtenu le titre de féculent au même titre que la trilogie du bonheur riz, nouilles, patates ! C'est dire que la volaille quand elle croise l'un des nôtres se relève la plume et file droit le plus loin et le plus vite possible, sachant que sinon elle a le pot qui lui pend au bec !
Et quand je cuisine de la viande et que quelqu'un passe derrière moi, que je le vois se tordre à essayer d'y aller voir dessous le couvercle à s'en dévisser le cou et que n'arrivant à rien il finit par lâcher un aussi interrogatif qu'inquiet… Poulet ? Je sais que si je réponds non l'échange va se terminer d'un ahh… qui résume tous les doutes de mes enfants sur ma paternité et sur l'amour que je leur porte. Par contre si je réponds oui c'est du poulet là ça papillote, ça virevolte et ça veut tout savoir du comment et du pourquoi que je suis en train de l'accommoder leur poulet d'amour !
Du coup quand j'ai été invité à participer à un atelier autour du poulet Douce France en compagnie de Damien, Mamina et Silvia, un petit atelier où épaulé de quelques autres, que vous découvrirez prochainement, il faudrait affronter quelques paniers surprise et bien sûr quelques jolis morceaux de poulet, j'en ai eu les plumes qui se sont redressées de bonheur.
Et là, juste là, je suis en train de cuisiner avec cette joyeuse bande… quoi ? Je vous le dirais très vite ! Mais en attendant forcément le poulet est à l'honneur avec une de mes façons préférées de le faire, très vite avec plein de senteurs asiatiques !
Poulet à l'asiatique qui pique les doigts et la langue !
Ingrédients : 4 blancs de poulet – 1càs d'huile de tournesol - 3càs de sauce soja – 3càs de miel liquide – 1càs de vinaigre noir chinois (vinaigre de riz épais) – 1 gousse d'ail – 1càc de gingembre râpé - ½ piment qui pique – quelques gouttes d'huile de soja – 2càs de cacahuètes salées grossièrement hachées
Versez dans un saladier le soja, le miel, le vinaigre, l'ail écrasé et le gingembre, mélangez bien.
Coupez le poulet en morceaux, pas trop gros et tous de la même taille. Jetez le poulet dans le saladier et mélangez bien. Oubliez le tout au moins 15 minutes, mais beaucoup plus c'est bien aussi.
Faites chauffer une poêle à feu très vif et ajoutez l'huile. Egouttez le poulet en réservant la sauce puis mettez-le dans la poêle. Faites le colorer de tous les côtés.
Quand il est bien doré ajoutez la sauce et le piment et poursuivez la cuisson jusqu'à ce que le poulet soit à point et la sauce bien nappante. Si le poulet est cuit avant que la sauce soit sirupeuse retirez-le et terminez la sauce, vous remettrez le poulet juste avant de servir.
Juste avant de servir parsemez de cacahuètes et à table !
Article sponsorisé

Mais pourquoi, petit petit petit où l'est mon poulet… est-ce que je vous raconte ça…

Jumat, 23 Maret 2012

Les Marmites de Knorr à l'épreuve des classiques revisités ! Pistou, bœuf miroton et bourguignon au menu !

Si un jour dans un futur lointain, bien bien après que nous aurons disparu, des anthropologues d'alors s'intéressent à mon congélo pour essayer de comprendre notre lointaine civilisation je pense que les pauvres se retrouveraient devant une somme d'énigmes assez insolubles…
Il faut dire qu'on y trouve régulièrement têtes de crevettes, pattes de poulet, arêtes de poissons… tout un tas de trucs et de machins qui un jour peut-être finiront dans des jolies fonds de sauce faits maison, un jour peut-être…
Et pour brouiller les pistes, ils trouveront aussi, juste posés sur le même congélo, puisque c'est là que je les range, une collection complète de Marmites de Knorr. Simplement parce que je suis comme tout le monde, il y a bien des jours où j'ai le fond et la réduction feignante, et ces jours-là la tête de crevette ou de la patte de poulet je n'ai juste pas envie mais j'ai quand même envie de saveurs, de parfums et d'onctuosité.
J'ai découvert les Marmites de Knorr il y a déjà quelques temps et c'est devenu depuis un de mes compagnons de cuisine réguliers, ma touche saveur de fin de cuisson.
Simplement parce qu'elles me permettent d'ajouter au tout dernier moment ce petit rien de goût ou d'onctuosité qui change mon plat et font que les gourmands ventilent la cocotte en disant en chœur ça sent bon ton ragoût. Ces Marmites risquent donc de rester bien bien longtemps dans ma cuisine !
Et si vous voulez les tester vous aussi voilà trois classiques revisités et mis à la sauce des Marmites de Knorr…
Mon pistou d'hiver et Marmite de bouillon Knorr aux légumes
Ingrédients : 1 Marmite de bouillon Knorr aux légumes - 250g de haricots blancs - 1càs d'huile d'olive - 1 vingtaine d'oignons grelot (ou 3 oignons émincés) -  2 gousses d'ail - 1petit poireau - 1 branche de romarin - 2 feuilles de laurier - 1 carotte - 1 panais - 1 navet boule d'or - 200g de tomates entières en boîte - 1 petite courgette -  75 de haricots verts
Pour le pistou de roquette : 1 poignée de roquette - 1càs de pistaches émondées - 2 gousses d'ail - 2 ou 3 càs d'huile d'olive - sel et poivre
Faites tremper les haricots blancs dans l'eau tiède pendant au moins 1heure.
Pelez et coupez les oignons grelot en deux. Ecrasez l'ail et dégermez-le. Coupez le poireau en fines tranches, la carotte, le panais et le navet en petits cubes.
Mettez l'huile d'olive dans une cocotte en fonte ou une casserole et faites-y revenir les oignons, les gousses d'ail et le poireau. Laissez cuire jusqu'à ce que les légumes commencent à peine à colorer.
Ajoutez alors les herbes, les haricots blancs, la carotte, le panais, le navet et la tomate, salez et poivrez. Remuez bien et laissez sur le feu trois minutes avant d'ajouter assez d'eau pour couvrir les légumes d'un centimètre d'eau.
 Laissez cuire pendant une trentaine de minutes environ, jusqu'à ce que les haricots blancs commencent à être tendres.
Ajoutez alors les haricots verts coupés en petits tronçons et la courgette coupée en quatre dans la longueur puis en  petits moreaux et poursuivez la cuisson pendant trente minutes.
Pendant ce temps préparez le pistou. Mettez dans un mixer la roquette, les pistaches, les gousses d'ail pelées et dégermées et l'huile d'olive, salez et poivrez.
Quand tous les légumes sont à point ajoutez la Marmite de bouillon Knorr aux légumes et mélangez jusqu'à ce qu'elle soit bien fondue et mélangée au bouillon, puis retirez du feu.
Servez alors les légumes, le bouillon et le pistou.
Dans ce pistou le bouillon est très important, il doit être parfumé et relevé. Et comme les légumes d'hiver le sont un peu moins que ceux d'été, qui composent habituellement le pistou, la marmite de bouillon Knorr aux légumes va justement permettre d'enrichir et d'aromatiser le bouillon si important dans ce plat !
Bœuf miroton et Marmite de bouillon Knorr au bœuf et pâtes papillons
Ingrédients :  1 Marmite de bouillon Knorr au bœuf -  500g de bœuf cuit ou de restes de pot au feu -
 1dizaine de tranches bien fines de poitrine fumée -  4 ou 5 oignons -  2 feuilles de laurier -  2 branches de thym - 2càs de vinaigre de cidre - 10cl de vin blanc sec - 2càs de persil effeuillé - 1 douzaine de cornichons - 1càc de poivre vert grossièrement haché -  sel et poivre -  250g de pâtes en forme de papillons
Mettez l'huile d'olive dans une cocotte en fonte ou une casserole et faites-y revenir à bon feu la viande coupée en petits cubes pour la colorer, puis réservez-la.
Dans la même cocotte faites alors dorer les tranches de lard sans trop insister.
Ajoutez les oignons émincés et les herbes pour les faire revenir à feu moyen jusqu'à qu'ils deviennent translucides.
Versez alors le vinaigre et le vin blanc, salez et poivrez, couvrez et faites revenir le tout jusqu'à ce que les oignons commencent à prendre une jolie couleur caramélisée.
Pendant ce temps, faites cuire les pâtes selon les indications portées sur l'emballage puis égouttez-les et réservez-les au chaud.
Quand les oignons sont à point posez la viande sur les oignons, couvrez et poursuivez la cuisson pendant une dizaine de minutes à couvert et à feu doux.
Posez la Marmite de bouillon Knorr au bœuf sur la viande, laissez-la fondre puis remuez bien la viande.
Servez les pâtes puis le miroton aux oignons et terminez en parsemant dessus les cornichons, le persil et le poivre vert.
Le bœuf cuit est une viande savoureuse mais qui manque quelquefois aussi de parfum et de fondant et en venant accompagner cette viande la Marmite de bouillon Knorr au bœuf va la relever et lui donner cette petite pointe de fondant qui va la rendre irrésistible !
Mon bourguignon aux petits oignons et Marmite de bouillon Knorr au bouquet garni
Ingrédients : 1 Marmite de bouillon Knorr au bouquet garni - 2càs d'huile d'olive -10g de beurre - 1kg de viande à bourguignon coupée en cubes - 1càs de farine - 1douzaine de tranches de lard fumé coupées très fin - 1 vingtaine d'oignons grelot - 2 gousses d'ail - 1 poireau - 2 petites carottes - 200g de champignons de Paris - 1 petite boîte de concentré de tomate - 40cl de vin rouge - 40cl d'eau - 2 branches de persil effeuillées - 2 branches de cerfeuil effeuillées - 2 branches de coriandre effeuillées -  ½ càc de zeste d'orange très finement râpé - sel et poivre
Pelez et coupez les oignons en deux. Ecrasez l'ail et dégermez-le. Coupez la carotte en petits cubes, les champignons en deux ou quatre selon leur taille et le poireau en fines tranches.
Farinez la viande.
Versez l'huile et le beurre dans une cocotte et faites-y revenir la viande de tous les côtés, salez et poivrez et réservez-la.
Dans la même cocotte, faites revenir les tranches de lard jusqu'à ce qu'elles commencent à dorer.
Ajoutez les oignons, le poireau et l'ail, mélangez et poursuivez la cuisson jusqu'à ce que les légumes commencent aussi à colorer.
Remettez la viande dans la casserole ainsi que les carottes, les champignons et la tomate concentrée, remuez bien le tout puis ajoutez le vin rouge et l'eau.
Portez à ébullition puis baissez le feu et laissez mijoter à couvert pendant 1heure trente. Découvrez alors et poursuivez jusqu'à ce que la sauce ait un peu réduit.
Versez la Marmite de bouillon Knorr au bouquet garni mélangez bien et retirez du feu quand elle s'est bien diluée dans la sauce.
Mélangez les herbes et les zestes d'orange et parsemez le tout sur le bourguignon juste après l'avoir servi dans les assiettes.
Il n'y a rien de plus difficile à faire que de parfumer justement, ni trop, ni trop peu, un plat avec un bouquet garni et surtout un plat qui ne manque pas de caractère comme le bourguignon. Et la Marmite de bouillon Knorr au bouquet garni va permettre ce dosage et parfumer juste ce qu'il faut le plat, une possibilité particulièrement précieuse pour rendre un bourguignon odorant et savoureux !
Et si vous voulez retrouver plus de recettes composées autour de ces marmites n'hésitez pas à retrouver les Toqués des Marmites proposées par Cuisine AZ !
Article sponsorisé

Mais pourquoi, bon et j'ai quoi d'autre dans l'congélo moi... est-ce que je vous raconte ça...

Bakerella ou comment s'amuser dans une cuisine ! Cake Pops l'incontournable livre de Bakerella à gagner !

Pour moi la cuisine est d'abord histoire de plaisir et même d'amusement ! 
Quand je mets les mains dans la pâte je ne sais jamais trop ce qui va en sortir, le joli cake attendu ou un camion de pompier… parce que subitement mon hamster de passage par là m'a seulement dit il a une drôle de forme aujourd'hui ton gâteau tu vois là on dirait des roues et là une sirène, tu s'rais pas en train de faire un camion de pompier ? Alors on le fait… Et souvent à la fois le beau camion que tu mets au four finit par ressembler encore tout à fait à autre chose cuit, autre chose qui va encore se transformer sous la lame du couteau…
Pour moi la cuisine est d'abord histoire de plaisir et d'imagination… et ça malheureusement je n'en manque pas !
Angie Dudley est une de ces drôles de cuisinières comme je les aime parce qu'elles sont débordantes de fantaisie et d'imagination. Angie Dudley a créé son site Bakerella d'abord par passion, pour montrer ses petites décorations de gâteaux et puis, de cakes balls en cupcakes, son imagination s'est visiblement mise en route… terriblement mise en route !
Et à partir de là, elle a commencé à voir des moutons et des oiseaux, des œufs de Pâques et des gros yeux un peu inquiétants, des reines loufdingues et des chats fainéants, des cornets de glaces et des pommes souriantes… des et des… Angie Dudley e commencé à voir dans ses gâteaux tout un univers réjouissant et gourmand !
Et elle l'a partagé sur son site et maintenant dans un livre Cake Pops de Bakerella chez Hachette Cuisine dont je vous propose aujourd'hui de gagner 5 exemplaires pour vous lancer à votre tour dans le monde un peu magique et gentiment loufoque des Cake Pops !
Pour cela, c'est très simple, indiquez dans les commentaires à quoi ressemblerait le cake pop de vos rêves, petite souris ou gros bonbons, lèvres pulpeuses ou simplement rocher terriblement chocolaté… à vous de nous faire découvrir vos envies ! Et surtout n'oubliez de laisser un mail dans votre commentaire pour que je puisse vous joindre si vous êtes parmi les gagnants !
Vous avez jusqu'au vendredi 30 Mars à Minuit pour participer ! Et après un petit tirage au sort 5 d'entre vous gagneront Cake Pops de Bakerella chez Hachette Pratique !
Ouvrage offert
Mais pourquoi, moi ça serait peut-être une nuée d'étoiles mes cake pops préférés… est-ce que je vous raconte ça…
Copyright © 2010 by Angie Dudley
P.S : Et si vous voulez éviter de laisser votre mail visible, écrivez votre commentaire sans mail, faites un copié/collé et envoyez moi le message à l'adresse suivante : doriancuisine@free.fr

Kamis, 22 Maret 2012

Les gagnants de l'Atelier des Goûters rigolos sont… Et nouveau rendez-vous pour gagner d'autres livres !


Et voilà le tirage au sort a été effectué par la main la plus innocente que j'aie à la maison, mon hamster, et voilà qui a gagné l'Atelier des Goûters rigolos ! Je vous écris très vite pour vous faire envoyer vos lots… Comme vous êtes plusieurs à porter les mêmes prénoms j'ai repris vos messages pour qu'il n'y ait pas de doutes sur les gagnantes !
1 - Natali
Mon goûter magique?
Avec le beau temps qui arrive un bon espresso au soleil sur ma terrasse accompagnés de quelques macarons en veillant sur mes 2 garçons qui joueraient et riants ensemble :)

2 -Garance
mon goûter de rêve, après une journée au grand air en plein hiver, rentrer au chaud, faire un feu dans la cheminée et savourer un chocolat bien chaud, bien cremeux, bien chocolaté avec de la brioche à la mie fondante ...
3 - Mlle Z
Mon goûter de rêve, il est au Vietnam !!!!!! AAA...
:-P

4 - MissChocoreve
mon gouter de rêve...c'est celui du plaza athénée!!!...
merci pour ce jeu !
bonne soirée ;)

5 - Fedelma
rho...ouii....entre le spéculos car habitant chez les ch'ti depuis 88 et le gout du caramel de beurre salée car breizh d'origine...je ne sais... mes gouts varient entre sucré salé...
j'adorerai gagner !!! (chut...aujourd'hui j'ai 41 ans)

Merci à toutes celles et tous ceux qui ont joué le jeu et je vous donne rendez-vous dès demain pour un nouveau p'tit jeu avec des livres à gagner ! Et cette fois j'dis rien ou presque… vous connaissez Bakerella ???

Mais pourquoi, Bakerella, Bakerella… y'a pas une histoire de cake-pops par là… est-ce que je vous raconte ça…

Et si les pains au chocolat devenaient longs… longs, si longs ! Allumettes au chocolat et aux noisettes !

Juste en passant à ma boulang' j'ai repéré dans la vitrine ces drôles de trucs qui ne ressemblaient à rien que j'avais l'habitude d'y trouver et forcément en arrivant à la caisse pour demander ma p'tite baguette je n'ai pas pu m'empêcher de questionner ma boulangère. Et quelques et c'est quoi et c'est quoi plus tard, je rentrais à la maison béat de bonheur mon trésor à la main.
Et quand je suis arrivé à la maison essoufflé et en poussant de grands cris… Chouchou ! Chouchou ! tu d'vineras jamais ce que je viens de voir ! Chouchou !!! Et au bout de quelques secondes Chouchou arrive ventre à terre l'œil un peu paniqué et inquiet… Y'a quoi ? Y'a quoi ??? qu'elle me dit avant d'ajouter entre deux essoufflements, y'a quoi ?  y'a des ovnis garés en batterie sur la grande place de Maule ? La mairie a installé fleurs et fontaines et y'a des enfants qui rient et qui chantent dans les rues… y'a quoi ? y'a le voisin d'en face qui t'a dit bonjour ? non, ça ça fait beaucoup quand même… y'a quoi ? y'a quoi ???
Et là tout fier comme un coq qui viendrait de se faire greffer le croupion en plumes de pan, je lui lâche enfin… tu vas pas l'croire y'a des pains au chocolat tout longs tout fins à la boulang' ! et là j'accompagne le tout long comme le bras et le tout fin comme le doigt et je lui montre mes trésors… Je me rends compte en les sortant de mon sachet que je me suis peut-être un peu laissé aller à l'exagération exagérée côté mesures, mais j'attends quand même l'esbaudissement sur son visage et…
Comment dire des fois la vie est cruelle…
Elle s'est juste retourné l'œil tellement elle l'a levé au ciel avant de lancer, ben avec ça mon Loulou on va au moins faire la première page de l'Equipe ! Et s'il leur reste une ligne y peuvent peut-être ajouter que ce matin y'avait deux chaussettes de la même couleur dans une seule machine à laver… bon j'retourne voir si des fois y'aurait un tee-shirt pas roulé en boule dans le panier à linge, on sait jamais ça pourrait faire la une de d'main ! Et elle s'en va comme ça, me laissant sur place tout couillon avec… mes " trésors "…
Des fois la vie est vraiment cruelle !
N'empêche que le soir même il y avait des allumettes au chocolat et aux noisettes sur la table et qu'elle aussi les a dévorés !
Allumettes au chocolat et noisettes

Ingrédients : 1carré de pâte feuilletée de 250g – 120g de chocolat noir (vous pouvez aussi utiliser du chocolat au lait) – 30g de noisettes – 1 jaune d'œuf
Etalez votre pâte bien fin, comme pour une tarte, de manière à avoir un rectangle d'environ 24cm sur 30. Coupez 4 bandes de 7cm sur 30.
Hachez le chocolat grossièrement et les noisettes assez finement.
Faites une ligne de chocolat dans la longueur sur chaque bande en l'alignant près d'un bord. Répartissez la moitié des noisettes sur le chocolat.
Avec un pinceau badigeonnez l'autre côté des bandes, puis roulez vos bandes de manière à obtenir un rouleau bien fin, la jointure devant se retrouver en dessous. A ce moment-là il vaut mieux avoir quatre mains ou des gènes de poulpe !
Pincez vos rouleaux au bout pour fermer les extrémités.
Badigeonnez vos rouleaux d'œuf et parsemez les noisettes restantes par-dessus.
Passez au four dans un four préchauffé à 180° pendant 20 à 25 minutes en surveillant.

Mais pourquoi, c'est quand même curieux c't'histoire de chaussettes… deux pareilles dans la même machine c'est presque un miracle… est-ce que je vous raconte ça…

Selasa, 20 Maret 2012

Cook book, faites un don ! Avec Oxfam vos livres de cuisine vont connaître une deuxième vie…

Je connais Oxfam pratiquement depuis que je connais l'Angleterre…
J'ai toujours croisé le logo vert des boutiques Oxfam le long de mes balades anglaises et j'ai assez souvent poussé la porte de ces drôles de boutiques qui vendent un peu de tout et rarement n'importe quoi.
J'ai poussé la porte d'Oxfam autant pour trouver la petite assiette anglaise de mes rêves, que pour compléter ma collection de pintes ou enfin pour réhabiller ma famille un été où nous étions partis en Angleterre avec une garde robe pour plage brésilienne… Et quand l'Angleterre décide de vous pourrir un été, le monokini sur la Tamise je peux vous assurer que ça vous met les poils de pattes au garde à vous ! Heureusement pour ça et pour tout le reste nous avons donc trouvé la porte d'Oxfam ouverte sur des boutiques pleines de choses à tout petits prix.
Et comme Oxfam n'est pas une boutique comme les autres tout ce que vous achetez chez eux ou déposez sert juste à soutenir leurs actions humanitaires et à réduire les injustices sociales et la pauvreté. Deux choses qui par les temps qui courent ne manquent pas à certains…
Et en ce moment, Oxfam vous propose de participer à ses actions.
Du 15 mars au 15 avril 2012, apportez vos livres de cuisine (en bon état) dont vous ne vous servez
plus dans les Bouquineries Oxfam.
A Paris :
-          8, rue Saint-Ambroise 75 011 Paris T : 01 43 55 94 06
-           61, rue Daguerre 75 014 Paris T : 01 42 79 83 10
A Lille :
-          19 ter, rue de l’Hôpital Militaire 59 000 Lille T : 03 20 54 40 31
Et si vous souhaitez aider Oxfam mais n’habitez ni Paris ni Lille ? Vous pouvez aussi envoyer vos livres par courrier directement aux bouquineries.
Et un grand merci à mon poulet cuisinier préféré de m'avoir signalé cette action et permis ainsi de la relayer !

Mais pourquoi, bon qu'est ce que je vais bien pouvoir donner… pourquoi ils me regardent tous avec des yeux apeurés mes livres… est-ce que je vous raconte ça…

Raconte-moi une histoire de cuisine… C'est ce soir à la Cocotte ! N'hésitez pas à y découvrir Ryoko Sekiguchi et Catherine Flohic

Ryoko Sekiuchi dans ses ouvrages se pose de drôles de questions… Qui n'a rêvé une fois au moins de manger les nuages ? Mais qui sait ce qui peut arriver quand on a assimilé en soi la lune tout entière ? Et bien bien d'autres… Et elle apporte à ces curieuses questions des réponses avec fraicheur et pertinence. 
Et Catherine Flohic avec une gourmandise et une curiosité réjouissante publie les drôles de questions de Ryoko et bien d'autres choses chez Argol, sa maison d'édition… parmi lesquelles notamment le livre qu'elle a composée avec Pierre Gagnaire, Un principe d'émotion, chez Argol, mon livre coup de cœur de l'année dernière.
Et ce soir Ryoko et Catherine vont se retrouver à la Cocotte pour vous raconter une histoire de cuisine à deux voix et pour vous faire déguster la cuisine qui va avec leurs histoires… Alors n'hésitez pas si vous en avez l'occasion à passer les voir et les entendre et vous verrez que le parler cuisine peut prendre des formes aussi passionnantes qu'appétissantes !
Cette rencontre se déroulera ce soir à 19h à la Cocotte 5, rue Paul Bert dans le 11e arrondissement parisien.
A l'occasion de cette rencontre, Ryoko présentera aussi les titres qu’elle-même publie, en ce mois de mars, dans cette collection : Manger fantôme (dont vous pouvez lire des extraits ici et ), L’Astringent (dont vous pouvez lire des extraits iciet ).

Mais pourquoi, les fantômes mangent-ils dandy ? une drôle de question de plus… vivement la réponse de ce soir… est-ce que je vous raconte ça…

Minggu, 18 Maret 2012

Week-end terriblement Cupcakes ! Tome 6 la compil' du Cupcake's day… petite compil' la der de der !

Et voilà la sixième et dernière compil' cette fois c'est fini, complètement fini… enfin dans peu de temps viendra le temps de l'after pour parler de tous ceux que j'ai oublié… Alors à l'année prochaine pour la 5e édition de ce Cupcake's day en espérant que vous soyez encore là pour ce prochain épisode et pour vraiment finir, Merci encore m'sieur 'dame c'était bien agréable de recevoir toutes ces gourmandises ! 
 


 

 
 
 

C'est dimanche...c'est permis - Cupcakes au citron
Chocopsy - Le tropico
Cook à l'Ane- Cupcake piment d'Espelette 
Cupcakeista - Cupcakes chocolat à la lavande
Les carottes givrées - Cupcakes citron amande
Le Chaudron Magique - Cupcake toutou 
Les Horizons d' Ewa - Cupcake limoncello framboise 
Miss Paprika - Cupcake caramel au beurre salé 
Panier de saison – Cupcake reine noire 
RougeFramboise - Cupcakes complètement vanille ou chocolat 
Saveur Passion - Bolly-cupcake à la mangue

Mais pourquoi, bon et qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire demain moi… est-ce que je vous raconte ça…

Week-end terriblement Cupcakes ! Tome 5 la compil' du Cupcake's day… petite compil' parce que le dimanche il en reste encore !

Et voilà une cinquième petite compil' parce que le dimanche c'est le jour du repos et du plaisir… et que tout ça rime sacrément avec cupcakes non ??? ou juste de vous faire profiter de ces jolies idées !



 
 
Bake a Cupcake… - Cupcakes nougat
Et si on mangeait... - Cupcakes kitch
Flower Power - Oréo cupcakes
Miss Paprika - Cupcake Coeur
Rose and cook – Cupcake au café

Mais pourquoi, bon il reste bien encore… est-ce que je vous raconte ça…