Kamis, 31 Mei 2012

Direction l'Irlande ! Parce que le premier pique-nique de la saison va se dérouler bien bien loin d'ici du côté de Dublin… Et colcannon à ma manière au menu !

Il y a des pays où dès le premier regard on sait que bien des choses vont se passer et que l'histoire est partie pour être longue et passionnée ! Et pourtant des fois ce ne sont pas les plus attendus…
Tiens la Belgique par exemple,  quand on parle de voyages avec les amis, d'autres me parlent de mers lointaines et de soleil, de plages de sable fin et chaud…  Et moi quand vient mon tour, l'œil ému je parle de Brruusssel et de Bruges, d'estaminets et de fromage de Herve, de plages du Nord et des trois frontières, de croquettes et d'escargots et de Pequet et de… Je pourrais en écrire un livre sur cette Belgique qui a su me toucher et me passionner et tant pis si à ce moment-là certains me regardent en hochant la tête et en répétant ah oui quand même la Belgique, ah oui quand même…
Et l'Irlande c'est pareil qu'en j'en parle avec des trémolos d'envie dans la voix, il n'en manque jamais un pour me parler du temps et de la verdure qui est… verte et c'est pas pour rien qu'il ajoute généralement, comme si quelques gouttes de pluie pouvaient m'empêcher d'aimer l'Irlande,  juste quelques gouttes…
Avec l'Irlande aussi je pourrais en dire et en écrire sur ce drôle de pays qui n'a pas toujours nagé dans le bonheur, mais où les gens s'arrêtent  dans la rue juste pour vous aider et souvent sans que vous n'ayez rien à demander, un peu comme s'ils voulaient vous dire vous êtes vraiment les bienvenus ici…  
Entre l'Irlande et moi, l'histoire est partie pour être longue et passionnée, je crois que je l'ai senti dès le premier regard…
Et aujourd'hui je suis en route pour là-bas, grâce au BordBia Irish Food Board pour une drôle d'idée, aller pique-niquer du côté de Dublin. Alors surtout ne me parlez pas de la… qui pourrait s'abattre sur nous, là-bas je n'imagine pas que le temps fera comme les irlandais et nous dira lui aussi vous êtes vraiment les bienvenus ici… Mais je vous reparle très vite de cette drôle d'idée et de l'Irlande.
Et juste avant de partir j'ai eu envie d'un colcannon, un de ces plats simples et réconfortant comme on sait les faire là-bas, un plat que je n'ai pas pu m'empêcher de mettre à ma sauce…
Colcannon à ma sauce !
 Ingrédients : une bonne livre de pomme de terre à purée – la moitié d'un petit choux vert (vous pouvez aussi seulement utiliser le cœur) – du beurre demi sel – 1 verre de lait chaud – 1 petite botte d'oignons nouveaux – 1 bouquet de persil – 2 ou 3 bouquets de chou fleur - sel et poivre
Commencez par peler les pommes de terre et les faire cuire dans une grande quantité d'eau salée puis laissez-les bien sécher.
Pendant ce temps émincez le chou en lanières et le blanc des oignons en quartiers, taillez en lanière un peu du vert et réservez le à part.
Coupez les pieds des bouquets de chou fleur. Puis mixez-les jusqu'à obtenir une sorte de semoule de chou fleur,  n'insistez pas trop sur le mixage.
Râpez l'ail.
Mettez ensuite un beau morceau de beurre dans une casserole et faites-y suer le blanc des oignons jusqu'à ce qu'ils soient bien translucides. Prélevez-en alors la moitié et réservez-la.
Ajoutez l'ail et les lanières de choux, poivrez et ajoutez un demi verre d'eau et un peu de beurre.
Laissez cuire d'abord à découvert jusqu'à ce que l'eau soit évaporée et ensuite à couvert jusqu'à ce que le chou soit cuit. Remuez souvent et surtout ne cuisez pas trop, le chou doit rester croquant.
Pendant la cuisson du chou réalisez aussi la purée. Ecrasez les pommes de terre dans une casserole et ajoutez un beau morceau de beurre, ce plat et les pommes de terre aiment le beurre.
Mélangez bien puis ajoutez du lait chaud en mélangeant bien jusqu'à obtenir une purée onctueuse.
Quand le chou est à point, ajoutez-en autant que vous jugerez nécessaire en le mélangeant avec la purée, pour moi pratiquement tout, j'aime le colcannon très chou… Remuez rapidement puis coupez le feu.
Ajoutez les oignons réservés au chou fleur haché.
Servez le colcannon puis saupoudrez-le généreusement du mélange oignons et chou fleur auquel vous aurez rajouté une belle poignée de persil à peine haché et le vert des oignons. Mangez sans attendre et ne vous étonnez pas si vous avez l'impression d'entendre une ballade irlandaise à ce moment-là…

Mais pourquoi, je me demande si je ne vois pas déjà Dublin sous les nuages… est-ce que je vous raconte ça…

Rabu, 30 Mei 2012

Journal d'un dompteur de chaises - extrait 1


113 pages sont finies. Il me reste encore 37 pages à dessiner!

Le mercredi, c'est Repas Divin ! Avec un pavé de bœuf piqué au chorizo et sauce vierge au programme de ce 5e épisode !

Le mercredi c'est donc le rendez-vous avec Repas Divin la web série gastronomique et aujourd'hui au programme :
- « Côté cuisine » : Pavé de bœuf piqué au chorizo et sauce vierge
- « Côté cave » : Les accords mets/vins
- « Week-end divin » : Road Trip en Buggy dans les vignes
- « La minute dégustation » : Le vin au quotidien


Episode 5 : pavé de bœuf piqué au chorizo et... par Repas_Divin

Pavé de bœuf piqué au chorizo et sauce vierge
Ingrédients pour 6 personnes : 6 pavés de bœuf - 50 g de chorizo,
Pour la sauce : 1 échalote - 150 g tomates cerises - ½ botte de ciboulette - 30 g de pignons de pin dorés - 3 cl de vinaigre balsamique - 8 cl d’huile d’olive - 4 cœurs de sucrine - 2 cl d’huile d’arachide - sel fin et poivre.
Epluchez et ciselez finement l’échalote. Lavez et coupez les tomates en 4, épépinez-les. Ciselez la ciboulette. Lavez et coupez les sucrines en quartiers.
Disposez l’échalote dans un bol, versez dessus le vinaigre balsamique assaisonnez de sel et mélangez. Ajoutez les tomates,  assaisonnez de sel, mélangez, puis versez l’huile d’olive, la ciboulette et enfin les pignons de pin.
Coupez le chorizo en petits bâtonnets. Réalisez des incisions à l’aide de la pointe d’un couteau dans les pavés de bœuf et insérez 6 bâtonnets de chorizo dans chaque.
Dans une poêle bien chaude, avec un filet d’huile d’arachide, saisissez les pavés de bœuf une minute sur chaque côté. Poursuivez la cuisson suivant la cuisson souhaitée. Assaisonnez les pavés d’un peu de sel et de poivre.
Disposez les quartiers de sucrine en assiette plate, arrosez-les de sauce vierge, et posez les pavés de bœuf. Servez aussitôt.
Astuce du chef : Pour préparer les filets de bœuf à l’avance, vous pouvez les saisir à la poêle pour les colorer, et finir leur cuisson au moment de servir, dans un four à 200°C pendant quelques minutes.

Mais pourquoi, c'est curieux comme il suffit de me mettre un pavé de viande sous le nez pour que le chacal qui sommeille en moi se mette à saliver ! est-ce que je vous raconte ça…

Locavore et végétarien, Déjeuner Livré et Pacale Weeks ont tenté de me convertir… et ils ont peut-être réussi ! Et petite recette en prime pour le prouver !

Je suis un carnassier quelques fois inconséquent. Du coup avec mauvaise conscience, parce qu'il m'en reste un bout qui traine quelque part, il m'arrive de dévorer un kangourou venu du fin fond du monde. Et tout entier que je le dévore… Et à ces moments-là mon bout de conscience me dit que j'exagère quand même un peu… un peu beaucoup.
En même temps j'essaye d'être un locavore consciencieux et responsable, j'essaye de manger à la saison et local et même ultra-local, mais donc des fois…
Et voilà que Déjeuner Livré m'a proposé de goûter le plateau repas conçu par Pascale Weeks, un plateau repas locavore et végétarien. Là sur le coup je me suis demandé si ce n'était pas un peu beaucoup en même temps, mais en pensant que Pascale avait mis plus qu'un grain de sel dans ce repas-là je me suis laissé tenter et j'ai dit oui.
Et avant de déguster ce repas je me suis pris au jeu de sa conception parce que finalement Pascale nous a permis de suivre son aventure pas à pas, depuis les premiers mails et les premières idées échangées jusqu'au moment où les plateaux sont prêts à êtres livrés. Et quand finalement le repas m'est arrivé, j'avais bien plus qu'un plateau devant moi, j'avais à la mémoire une histoire et tous ces gens qui avaient participé à sa réalisation, producteurs locaux, chefs et petites mains, nutritionnistes et concepteurs. Et ça pour moi qui aime les histoires c'est peut-être ce petit plus qui donne davantage de goût à toutes ces choses que je mange.
Quand j'ai découvert mon repas, sagement emballé dans son sac-cabas en toile de jute accompagné de ses couverts en bambou, j'ai eu l'impression de voir l'ombre de Pascale pas loin quelque part tant ce repas ressemble à sa cuisine. La cuisine de Pascale est inspirée et rafraîchissante et la première surprise a été à de découvrir à quel point elle pouvait être restituée sur ce plateau-là.
Ensuite je me suis laissé aller à mon vice préféré, dévorer ! Et il ne m'a pas fallu longtemps pour finir petite salade de carottes jaunes avec ses graines craquantes, l'orge perlé, son petit flan de cresson, ces courgettes croquantes et la confiture de tomate, le brie et la panna cotta toute fraîche avec ses fraises baignant joyeusement dans un sirop de coquelicots… J'ai dévoré tout ça jusqu'à étancher ma faim.
Bien sûr j'aurais peut-être aimé un peu plus de sauce par-ci par-là, un fromage plus fuyant et peut-être un rien de sucre en moins sur le dessert… Mais tout ça n'est affaire que de goût et l'essentiel est le plaisir que j'ai pris à déguster ce repas dans lequel je n'ai même pas cherché si un mammouth rôti n'était pas perdu sous la jolie courgette, un repas pris en compagnie de Pascale et de Déjeuner Livré…
Ce plateau repas coûte à 25€ (livraison comprise) et est essentiellement dédié aux entreprises pour leurs déjeuners et leurs buffets.
Et du coup j'ai eu envie d'accompagner cet article d'une recette d'inspiration locavore, elle aussi, puisque certains ingrédients viennent d'à quelques champs de chez moi et totalement végétarienne, pour une fois…
Taboulé de semoule de chou fleur au vert
Ingrédients : 4 ou 5 beaux bouquets de chou fleur – 1 petite poignée de petits pois – 3 ou 4 asperges vertes – un bouquet de menthe et un de cerfeuil  - 1càs de pignons - de l'huile d'olive – du jus de citron – du sel et du poivre
Coupez les bouquets de chou fleur. Gardez les pieds pour faire un petit velouté, on ne va pas commencer à jeter maintenant qu'on a pris quelques bonnes résolutions ! Puis mixez-les jusqu'à obtenir une sorte de semoule de chou fleur,  n'insistez pas trop sur le mixage.
Faites cuire les petits pois et les asperges dans une belle quantité d'eau salée, ne cuisez pas trop et dès que c'est à point jetez le tout dans l'eau froide. Si vous avez du courage faites comme moi écossez les petits pois mais rien d'obligatoire. Coupez les asperges en tranches assez fines.
Mélangez le chou fleur avec les petits pois et les asperges.
Préparez la sauce, mixez de l'huile d'olive avec quelques traits de citron, quelques feuilles de menthe et de cerfeuil.
Arrosez le taboulé de sauce puis finissez en parsemant les pignons, quelques feuilles de menthe déchirées et un peu de zeste de citron râpé bien fin.
Vous pouvez retrouver toute l'histoire de ce plateau repas chez Pascale ici, et .
Plateau repas offert

Mais pourquoi, finalement tout ce vert ça se mange aussi… est-ce que je vous raconte ça…

Senin, 28 Mei 2012

Comment naissent les recettes ? Des fois simplement d'une discussion au coin d'une table… la preuve : le Bombaypom'cake !

Les recettes naissent partout et tout le temps, il suffit d'une petite dame dans la queue d'une boutique, une petite dame qui l'œil malin vous allume l'appétit en vous glissant, vous savez comme je prépare ça… mais je crois que celle-là je l'ai déjà racontée… ou d'une simple discussion avec Beena Paradinen mangeant un bout de cake pendant qu'elle me raconte ses nouvelles collections.
L'estomac finissant toujours par s'exprimer, et après l'avoir écoutée je n'ai pas pu m'empêcher de lui demander de me raconter aussi ce petit cake au goût si particulier qu'elle avait préparé et que j'étais en train de déguster. Et c'est comme ça qu'est née une irrépressible envie de ce gâteau léger et parfumé au Garam Massala, et que je n'ai pas pu m'empêcher de mettre au goût indien notre gâteau à nous. Un gâteau aux pommes tout moelleux qui s'est pris un sacré goût de là-bas ! Merci pour l'idée Beena !
 Bombaypom'cake !
Ingrédients : 3 pommes - 3 oeufs blancs et jaunes séparés - le jus d'un citron – 125g de beurre mou – 125g + 2càs de sucre en poudre– 200g de farine – ½ sachet de levure chimique – 12cl de lait - 1càc de Garam massala (je ne saurais trop vous conseiller celui de Beena Paradin !) 
Pelez puis coupez les pommes en cubes. Mettez tous les cubes dans un saladier et arrosez-les avec le jus de citron et 1càs de sucre en poudre et remuez le tout.
Battez les jaunes et le sucre dans un saladier. Ajoutez le beurre et mélangez bien. Ajoutez le lait, la farine, la levure et le garam massala et mélangez encore.
Battez les blancs en neige bien ferme et incorporez-les délicatement à la pâte.
Beurrez et sucrez le moule et versez-y la pâte. Ajoutez les pommes en laissant le jus dans le saladier. Enfournez 50 minutes dans un four préchauffé à 170°.
Pendant le gâteau cuit faites réduire à feu doux le jus de citron restant après avoir ajouté la cuillère à soupe de sucre restante.
Quand le gâteau est bien cuit versez dessus le sirop de citron, vous pouvez aussi râper très fin un peu de zeste et dégustez tiède ou froid.

Mais pourquoi, et d'ailleurs c'était quoi la recette de la petite dame… est-ce que je vous raconte ça…

Minggu, 27 Mei 2012

Je pique-nique, tu pique-niques, nous pique-niquons… vous venez ? La saison des pique-niques des blogs culinaires est ouverte ! Rendez-vous à Paris les 1er juillet et 5 août… Et cake au chocolat légitimement gourmand !

Ayé c'est reparti pour les pique-niques de l'été et c'est Soissons qui ouvre le bal avec son pique-nique du 10 juin. Ayé c'est reparti pour les danses du soleil et pour l'espoir de se retrouver simplement pour le partage et l'échange, les fesses dans l'herbe et les mains pleines de petites gourmandises préparées par les uns et les autres…
Et voilà donc les rendez-vous parisiens qui se profilent les 1er juillet et 5 août prochain, avec cette année peut-être un petit changement de lieu, puisque nous serons toujours à Bercy mais peut-être plus exactement au même endroit.


En effet ceux qui étaient là l'année dernière ont sans doute remarqué qu'il serait sans doute difficile de garder notre lieu habituel, vu les quelques remarques amicales des surveillants du jardin qui m'ont signalé qu'il fallait une autorisation pour mettre autant de fesses sur l'herbe à cet endroit-là.
Du coup une autorisation a été demandée aux gens des parcs et jardins qui sont d'ailleurs aussi amicaux que conciliants, je tiens à le souligner, et peut-être que nous pourrons ainsi garder notre lieu de rendez-vous habituel. Mais si ce n'est pas le cas nous irons simplement un peu plus loin, toujours dans les jardins de Bercy… donc rien de grave nos pique-nique auront bien lieu à Bercy ! A suivre pour le lieu précis très vite !!!
Et si vous avez envie de m'aider à obtenir cette autorisation n'hésitez pas à signaler vos articles passés sur les pique-niques dans les commentaires ou à écrire un nouveau p'tit article concernant les pique-niques et ce que vous aimez dans ce lieu… encore une fois n'hésitez pas et soyons positifs !!!
Et pour finir la récap' du qui, du quoi, du où et tout ça…
- Qui vient ? Les amateurs de blogs… ceux qui ont un blog et ceux qui aiment les lire ! Et on peut venir avec amies, maris, amants, grand-mères, oncles, enfants… ou tout seul ! mais pas d'animaux… interdits dans les jardins de Bercy…
- Quand vient ? Les dimanches 1er juillet (pour que ceux qui sont ensuite en vacances puissent aussi participer…) et/ou 5 aoûtà partir de midi… mais vous pouvez arriver plus tard ! Nous y serons jusqu'à… je pense la fin de la sieste mais chacun peut partir quand il le veut bien sûr.
- Où vient ? Dans les jardins de Bercy (nous serons sous un des deux points d'interrogation et je vous dis bientôt sous lequel) pas loin du métro Cour Saint-Emilion (ligne 14) ou Bercy… ne vous inquiétez pas cette sur l'herbe un tas de blogueurs ça se voit !
- Pourquoi vient ? Pour être ensemble et manger un bout…
- Avec quoi vous vient ? Chacun prend son pique-nique, et ça peut être un casse-croûte jambon beurre… et pour les plus courageuses ou courageux, elles ou ils peuvent prendre quelque chose de plus, une boisson, un truc salé, un truc sucré… un truc quoi… à faire goûter à ceux qui sont autour. Ne faites pas pour 15, pour 2 ou 3 c'est déjà bien ! Eventuellement un truc pour manger dessus (nappe, plaid, couverture…), mais l'herbe pour pique-niquer c'est bien aussi !
- Avec quoi moi viens ? Avec un stock d'assiettes, en carton mais avec des petites fleurs, de gobelets et de couverts, en plastique sûrement… donc n'apportez pas tout ça à moins que vous ne vouliez manger dans votre vaisselle en porcelaine et vos verres en cristal !
Des idées, des questions, des suggestions à vous de jouer maintenant ! Et si vous avez vraiment peur de ne pas nous trouver n'hésitez pas à m'envoyer un petit mail (à doriancuisine@free.fr) je vous dirai comment faire sonner mon portable ,-)!!!
Si vous voulez reprendre le logo du pique-nique, vous pouvez mais aucune obligation bien sûr !
Et pour fêter le retour de l'herbe sous les fesses j'ai eu envie de partager un cake au chocolat, un cake extrait du tout nouveau livre de Loul, signé de son nom Loïc Limosin, Légitime Gourmandise aux éditions de la Palissade, un petit livre malin plein de recettes et de tours de main, je vous en reparle d'ailleurs très prochainement. Un cake que j'ai eu envie de rendre encore plus chocolat qu'il ne l'était déjà !
Cake au chocolat légitimement gourmand !
Ingrédients : 120g de chocolat noir – 220g de sucre en poudre – 4 oeufs – 10cl de crème fraîche liquide – 200g de farine – 30g de cacao en poudre – 1sachet de levure chimique – 90g de beurre
Pour décorer : du chocolat noir fondu – des noisettes caramélisées hachées
Faites fondre le chocolat et le beurre au micro-ondes.
Mélangez dans un saladier les œufs et le sucre, ajoutez la crème et mélangez encore.
Ajoutez ensuite la farine, le cacao en poudre et la levure chimique, on mélange encore.
Ajoutez finalement le chocolat et le beurre fondu et on mélange une dernière fois.
Versez la pâte dans un moule beurré et fariné et hop au four pour 1 heure à 150°.
Quand c'est prêt, lâchez vous sur le chocolat fondu et les noisettes… et dégustez vite !

Mais pourquoi, bon alors quelle danse je vais faire cette année… avec ou sans plumes… est-ce que je vous raconte ça…

PS : Marie-Laure qui aime aussi beaucoup les pique-niques organise une rencontre Ô délices  toute verte le 10 Juin au parc de Sceaux… si vous êtes par là n'hésitez pas à passer la voir chez elle aussi c'est gourmandise et convivialité au programme !

Sabtu, 26 Mei 2012

Le samedi c'est kedgeree parce que c'est juste ce qu'il faut pour un jour de soleil ! Avant de trouver qu'il fait trop chaud…

Il fait beau ! Il fait enfin vraiment beau ! Et le râleur qui sommeille très très légèrement en moi commence à se dire qu'il va bientôt trouver qu'il fait trop chaud…
Et quand il fait beau comme ça forcément j'ai envie de plats à mettre juste sur la table, de plats de partage, simples et qui accompagnent bien le soleil, j'ai envie de kedgeree ! Un des plats aux trois mille versions aussi faciles à faire qu'à dévorer… Comme cette nouvelle version inspirée très librement de celle de Jamie Oliver dans So British sortie il y a peu chez Hachette Cuisine.
Le kedgeree du samedi
Ingrédients : 300g de riz de basmati – 6 œufs – 1 beau filet de haddock – 1 petite botte d'oignons nouveaux – 2 gousses d'ail en chemise écrasées – 30g de ghee ou de beurre - 1 càs de curry – 1càc de graines de fenouil – 1càs de gingembre frais râpé – 4 feuilles de laurier – 1 citron – ½ càc de curcuma – 25cl de lait – 10cl de crème liquide entière (ou de yaourt) - du bouillon de volaille - Sel et poivre
Mettez le lait dans une casserole, ajoutez le haddock et versez de l'eau jusqu'à couvrir le poisson. Ajoutez le laurier. Portez le tout à ébullition à feu vif, retirez alors du feu, couvrez et laissez comme ça dix minutes. Sortez ensuite le haddock, essuyez-le avec du papier absorbant puis effeuillez-le grossièrement.
Faites cuire les œufs, ils doivent être presque dur, juste encore un tout petit peu baveux au centre, les miens on cuit 8 minutes mais ça dépend de leur taille. Passez-les ensuite sous l'eau froide pour les refroidir et les écaler plus facilement.
Faites cuire le riz dans le bouillon de volaille selon les indications du paquet puis égouttez-le bien.
Pendant ce temps émincez les oignons, le blanc et le vert séparément.
Mettez le ghee dans un wok et ajoutez le blanc des oignons et l'ail et faites revenir à feu moyen jusqu'à ce que ça commence à peine à colorer.
Ajoutez alors le curry, le fenouil, le gingembre et les feuilles de laurier du haddock, remuez bien le tout pendant 2 ou 3 minutes.
Ajoutez le riz égoutté et mélangez bien, laissez à feu doux en remuant régulièrement pendant 2 ou 3 nouvelles minutes.
Ajoutez le haddock émietté, le citron et le curcuma, remuez délicatement. Versez la crème en la répartissant bien sur le plat.
Couvrez, éteignez le feu et laissez comme ça pendant 5 minutes, le temps que toutes les saveurs infusent bien.
Juste avant de servir posez les œufs coupés en deux sur le plat et parsemez le tout avec le vert des oignons nouveaux.
Vous pouvez servir le plat avec un peu de crème ou de yaourt et des quartiers de citron.

Mais pourquoi, bon j'attends demain avant de râler… mais pas plus ! est-ce que je vous raconte ça…
 

Jumat, 25 Mei 2012

Le Oh My Food ! nouveau est arrivé et montre que l'on peut parler de la santé qui se cuisine avec sérieux mais aussi avec fraîcheur et légèreté !

Oh My Food fait partie de ces sites qui veulent parler de cette bouffe qui nous préoccupe tant mais en le faisant autrement, en prenant le parti de la santé qui se cuisine ou de la cuisine qui peut aussi accompagner la santé.
Il existe de nombreux site dans cette catégorie, du bon et du… beaucoup moins bon.
Et Oh My Food arrive à parler d'alimentation et de santé avec tout le sérieux que ce sujet mérite, mais contrairement à trop d'autres à le faire sans nous culpabiliser, ni nous stigmatiser pour ce qui pourraient-être nos mauvaises habitudes, ils nous accompagnent juste de leurs conseils avec fraîcheur et légèreté ! Et ça, c'est bien agréable !
Alors n'hésitez pas découvrir ce nouveau Oh My Food, encore plus coloré et convivial et faites-vous votre propre idée… pour ma part je leur souhaite bonne route ! Et bon appétit bien sûr… comme disait l'autre !
Et pour vous donner une idée de l'esprit et du vent de fraîcheur qui souffle sur ce Oh My Food ! nouveau, je vous propose une petite gourmandise extraite de leur dossier spécial Kids, une petite vidéo où les plus jeunes, les enfants des membres de leur communauté, racontent à leur manière touchante et amusante, qu’est-ce que tu manges pour bien grandir?
Une vidéo bientôt suivie bientôt d'autres sur le même thème sur Oh My Food !

Mais pourquoi,  et dire que les miens, même beaucoup plus grands répondent les mêmes choses ! est-ce que je vous raconte ça…

Kamis, 24 Mei 2012

J'aime l'Inde qui se cuisine…mais pas que... Beena Paradin, Beendhi, koftas et plein d'autres choses ! Simplement toute l'Inde comme je l'aime…

J'aime l'Inde qui se cuisine… mais pas que...
Il faut dire que je suis très vite tombé dedans, dès mon premier livre de cuisine l'Inde était à ma table, un livre tout usé, tellement je l'ai "cuisiné", au point que j'ai même failli le faire cuire un jour… Et depuis je n'ai pas arrêté de découvrir cette Inde qui se cuisine sans y mettre hélas jamais les pieds. 
Et puis un jour j'ai rencontré Beena Paradin et je me suis découvert avec elle une passion commune pour la cuisine indienne comme je l'aime, comme nous l'aimons tous les deux, une cuisine fraîche, vive, inspirée… La cuisine de Beena est comme une volée d'épices qui vient vous éclairer le palais de plaisir. Et depuis je suis ses aventures, de rencontres en cours de cuisine, de produits qu'elle nous permet de découvrir en livres savoureux, des livres souvent accompagnés des photos troublantes d'Isabelle Rozembaum
Et surtout j'ai suivi Beena à travers sa fenêtre vers l'Inde, à travers Beendhi (prononcez binedhi), son site.
Beendhi a d'abord été un rendez-vous gourmand, un point de départ nourri par sa passion pour la cuisine, le design, la photographie et l’Inde bien sûr. 
Et aujourd'hui Beendhi grandit pour devenir un vrai magazine culturel autour de l’Inde où de nombreux rédacteurs passionnés vont proposer désormais de venir partager leur sujet favori. Un magazine où vous pourrez retrouver chaque semaine une histoire autour de l’Inde et ses multiples facettes : Cuisine, Art, Culture, Voyage, Bien-être. Beendhi grandit pour notre plus grand plaisir et je vais bien sûr continuer à suivre Beena avec la même affection gourmande ! 
Et comme l'Inde ne se résume pas à sa cuisine, Beena a aussi décidé de nous faire partager encore plus sa vision de cette Inde moderne, créative mais aussi traversée par ses traditions et son histoire, grâce à une tout nouvelle boutique en ligne, Beendhi Shop, avec cette promesse porteuse de bien des envies… 
Sur notre boutique en ligne de produits indiens, à travers la cuisine, la décoration et la mode, nous avons l’ambition de permettre à chacun de mettre de l’extraordinaire dans l’ordinaire, du plaisir dans la routine, de l’émotion dans l’instant, de la singularité dans la tendance. Nous travaillons avec des artisans, des paysans, des designers indiens que nous connaissons personnellement, et dont le point commun est d’être soucieux des hommes et de leur environnement. Nous veillons à ce que les produits sélectionnés puissent égayer votre quotidien ! 
Alors si comme moi vous aimez l'Inde et pas seulement celle qui se cuisine entrainez-vous à prononcez Beendhi ! Ce mot va vite devenir un synonyme d'envies et de gourmandises ! 
Et je n'ai pas résisté, pour fêter l'arrivée de cette nouvelle version de Beendhi à l'envie vous proposer de nouveau une recette de Beena qui est déjà apparue par ici, une recette de boulettes indiennes… Essayez-les et vous comprendrez sans doute pourquoi j'aime tant cette cuisine… 
Les koftas de Beena 
Ingrédients : 500g de viande d’agneau hachée – 1 petit oignon – 1 morceau de gingembre de 2cm – 1 morceau de piment vert de 1cm – 5 branches de coriandre (10 dans la recette de Beena) – 1 mélange d’épices composé d’1/4 de càc de curcuma, ½ càc de cumin en poudre, ½ càc de fenouil en poudre, 1càc de garam massala, 1càc de coriandre, 1 pincée de piment rouge en poudre (j’ai respecté le mélange à la lettre mais je n’en ai utilisé que la moitié dans les boulettes) – sel – du ghee 
Pelez l’oignon, le gingembre et le piment, puis passez le tout dans un mixer jusqu’à obtenir une pâte. Si vous utilisez un hachoir électrique pour la viande vous pouvez aussi y passer ces éléments. 
Mélangez avec la viande et les épices (pour mémoire la moitié des épices pour moi). Laissez reposer au frais au moins deux heures. 
Façonnez des boulettes, les miennes faisaient environ 30g chacune. Ensuite versez un peu de ghee ou de beurre clarifié dans une poêle et quand il est bien chaud, faites-y cuire les boulettes à feu assez vif jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées et bien cuites. 
Servez sans attendre avec par exemple un riz parfumé.

L'ensemble des produits présentés dans cet article sont disponibles sur l'E-shop de Beendhi et les photos sont de Franck Hamel ©
 Mais pourquoi, un p'tit voyage en Inde finalement ça serait pas une si mauvaise idée… est-ce que je vous raconte ça…

L'œuf écossais en version tout enketchupée ! Une des rares recettes que je fais et que je refais et que…

A la maison maintenant j'ai presque peur que ma tribu trouve bons mes p'tits plats, ce qui arrive quand même assez souvent. Enfin ce n'est pas qu'ils les trouvent bons qui m'inquiète, c'est surtout qu'ils me demandent de le refaire…
Parce que forcément quand ils aiment ils en revoudraient encore et encore et moi qui ne refait presque jamais deux fois le même plat je crains donc ce moment, ce moment où me voyant hésiter devant le frigo ils vont me dire, tiens et si tu refaisais…
Et c'est comme ça que s'empilent sur mon bureau une montagne de post-it vieillissant où sont notés tous ces plats qu'ils aimeraient remanger au moins une fois. Et il y a là gâteau à la "purée", le truc que t'as fait avec du riz et des œufs, comme si je pouvais m'en souvenir… petites crèmes et gros gâteaux, salade avec plein de trucs dedans, mais si tu sais celle que j'avais super aimé ! Super… et encore un tas de plats, d'entrées ou de desserts qui prennent donc là la poussière.
Mais bon comme je ne suis pas un monstre et surtout que je sais que je m'achète comme ça un peu de paix, je refais de temps en temps un de ces plats que je n'ai pas le temps de poser sur la table avant de provoquer une mêlée générale, l'œuf écossais !
Et comme tout à l'heure je m'en vais animer un petit atelier Amora avec la bande des 750g et Anne et Birgit et Anna et bien d'autres du côté de l'Atelier de Chef Martial, je me suis dit que cette fois j'allais lui donner le parfum de ce ketchup sous lequel mes castors les noient régulièrement avant de les avaler !
L'œuf écossais en version tout enketchupée
Ingrédients : 4 œufs durs (des petits) – 500g de chair à saucisse (ou de farce) bien finement hachée – 2càs de ketchup épicée Amora (ou du ketchup mélangé avec quelques gouttes de Tabasco)  - 1 trait de Worcestershire sauce - ½ oignon haché le plus finement possible –  3 brins de persil hachés finement - 2 càs de chapelure – 1 œuf jaune et blanc séparé – sel et poivre – Une friteuse avec de l'huile – de la chapelure en plus
Mettez dans un saladier : la chair, 1càs de ketchup, la Worcestershire sauce, l'oignon, le persil, la chapelure, le jaune d'œuf, salez et poivrez et mélangez bien.
Partagez en quatre ce mélange, étalez la farce répartissez dessus le ketchup restant, posez les œufs dessus et recouvrez-les avec la farce.
Trempez chaque œuf enveloppé de farce dans le blanc d'œuf, puis roulez-le dans la chapelure, insistez bien. Plongez-les ensuite dans l'huile chauffée à 160°.
Retirez-les quand ils sont bien dorés.
Mangez ces œufs aussi bien chauds que froids.
Les œufs écossais aiment se faire parfumer alors n'hésitez pas moutarde ou pâte de curry, bien des choses lui vont bien au goût alors lancez-vous !
Et si vous voulez retrouver d'autres recettes Amora n'hésitez pas à en retrouver plein plein par là : Les recettes Amora et bientôt plein d'autres après notre petit atelier.
Article sponsorisé 
Mais pourquoi, qu'est-ce que je pourrais bien trouver à mettre dans mes œufs écossais la prochaine fois ? est-ce que je vous raconte ça...

Rabu, 23 Mei 2012

Le mercredi c'est Repas Divin ! Avec des Coques et moules à la mangue et lait de coco sur lit de spaghetti au programme de ce 4e épisode !

Le mercredi c'est donc le rendez-vous avec Repas Divin la web série gastronomique et aujourd'hui au programme :
- « Côté cuisine » : Coques et moules à la mangue et lait de coco sur lit de spaghetti
- « Côté cave » : Les accords mets/vins
- « Week-end divin » : Un week-end multi-activités au cœur des vignes
- « La minute dégustation » : L'art de la dégustation
Coques et moules à la mangue et lait de coco sur lit de spaghetti
Ingrédients : 400 g de moules - 400 g de coques - 1 échalote - 1 gousse d’ail - 15 cl de lait de coco non sucré - 5 branches de coriandre - 500 g de spaghetti - ½ mangue - 1 oignon rouge - 1 citron vert - 3 pincées de paprika - 3 cl d’huile d’olive - 10 g de gros sel - sel fin et poivre
Nettoyez bien les coquillages à l’eau froide.
Epluchez et émincez l’échalote. Ecrasez l’ail sous la paume de la main.
Pour la brunoise : épluchez, dénoyautez la mangue, et taillez-la en petits dés. Epluchez l’oignon rouge et ciselez-le finement. Zestez le citron vert et pressezle jus.
Dans un bol, réunissez la mangue, l’oignon rouge, les zestes de citron, assaisonnez de sel et de paprika, puis versez 3 cuil. à soupe d’huile d’olive.
Dans une cocotte, versez un filet d’huile d’olive, cuisezrapidement l’échalote à feu moyen, ajoutez les coquillages, mélangez, puis versez le lait de coco et finissez avec les branches de coriandre. Couvrez et cuisezà feu vif jusqu’à ce que tous les coquillages soient ouverts. Enlevez les coques et les moules, décortiquez-les, et filtrez le jus de cuisson.
Remettez le jus de cuisson à bouillir et réduisez-le de moitié, ajoutez alors le jus de citron vert.
Mélangez les coquillages à la brunoise mangue/oignon rouge.
Pendant ce temps faites bouillir un grand volume d’eau salée et cuire les spaghettis al dente. Egouttez-les, puis versezdessus la sauce au lait de coco. Enrobez-les bien, puis servez-les en assiette creuse et garnissez-les du mélange de coquillages.
Astuce du chef :
Le jus des coquillages est très iodé, attention à ne pas trop saler les autres ingrédients.

Mais pourquoi, je sens que je vais partir à la pêche aux moules moi ! est-ce que je vous raconte ça…

Selasa, 22 Mei 2012

L'œuf le plus simple et le plus indispensable des casse-faim ??? Petits casse-croûtes aux pains au lait et œufs au menu !

A chaque fois que je fais une liste de courses… Enfin à chaque fois que je demande à Marie de faire une liste de courses, il y a toujours un moment où je lui demande et au fait t'as pensé aux œufs ? Il faut dire que pour moi l'œuf fait partie de ces choses indispensables dans mon frigo tant l'œuf est ce qui m'a sauvé de bien des faims de dernière minute, de ces moments où un de mes castors affamés arrive avec des yeux de Chatpoté et me dit juste faim papa… faim…
A ces moments-là j'ai toujours une liste longue comme deux bras à base d'œufs à leur proposer, omelettes aux herbes, œufs frits au bacon, cocottes à la crème, brouillés au fromage et encore coques ou pochés, durs ou mollets… Et il y a toujours une de ces recettes qui finit par allumer une petit lumière dans l'œil du castor affamé et que je cours préparer pour le sauver de la faim avec quand même un p'tit sentiment de m'être fait couillonner une fois de plus, mais finalement je crois que j'aime bien me faire couillonner comme ça…

Et aujourd'hui j'ai mis au menu des petits pains au lait et aux œufs qui ont allumé des petites lumières dans les yeux de tous mes castors ! Une recette qui va rejoindre la longue liste de mes recettes aux œufs…
Petits casse-croûte aux pains au lait et aux œufs  
Ingrédients : 2 pains au lait – 3 oeufs – 1 oignon nouveau – 2càs de crème fraîche liquide entière  – 1càs de mascarpone – 60g de poitrine fumée – 60g de gruyère râpé - sel et poivre – de la crème fraîche liquide entière pour servir
Commencez en ouvrant vos pains au lait dans la longueur sans allez jusqu'au bout sinon c'est comme la confiture ça va dégouliner… et écartez les parois des pains pour les farcir. J'ai utilisé des cures dents pour les maintenir ouvert, n'oubliez pas de les enlever à la fin !
Taillez la poitrine fumée en allumettes et faites-la dorer rapidement dans une poêle bien chaude.
Taillez le vert de l'oignon très finement.
Fouettez ensemble la crème et le mascarpone puis ajoutez-y  les œufs, l'oignon, la poitrine, le gruyère, salez légèrement, poivrez et mélangez le tout.
Remplissez les pains au lait avec ce mélange et mettez-les au four. Laissez-les cuire pendant 12 à 15 minutes à 180°.
Juste en sortant du four arrosez-les d'un peu de crème liquide et mangez-les de suite tout chauds !
Cette idée de recette je l'ai attrapée sur le site Spoon Fork Bacon, un site que je ne saurais trop vous conseiller tant il est plein de bonnes bonnes idées !
Et si vous voulez des recettes d'œuf malines, savoureuses et étonnantes vous pouvez retrouver les recettes de Piermic Fatet sous forme de livret avec les packs de 18 oeufs plein air de Matines.  Piermic Fatet est un jeune chef qui va vous faire découvrir sa cuisine « dékomplexée », selon son propre mot, et en adéquation avec son temps. À ses côtés, vous découvrirez des classiques revisités avec simplicité et franchise pour sublimer le goût et la texture.
Et vous retrouverez aussi plein plein plein d'autres recettes et d'info sur l'œuf sur le site de Matines tout comme sur leur page Facebook : Matines sur Facebook
Un livret dans lequel vous trouverez par exemple c'est très jolie recette d'oeufs cocotte saveur roquefort
Oeufs cocotte saveur roquefort
Ingrédients : 4 oeufs Matines - 250 g de roquette - 100 g de roquefort - 2 échalotes -  10 g de beurre - 15 cl de crème liquide - 2 poignées de noix en cerneaux – sel et poivre
1/ Faire revenir les échalotes ciselées au beurre 2 min à feu vif puis ajouter la roquette et le roquefort émietté. Baisser le feu, puis ajouter la crème liquide, le
sel, le poivre et laisser cuire 3 min environ.
2/ Dans chaque ramequin, verser la préparation roquette/roquefort puis casser un oeuf Matines entier.
3/ Dans un plat allant au four, déposer les ramequins, puis verser de l’eau bouillante à mi-hauteur. Enfourner à 200° pour 6 à 8 minutes environ.
4/ A la sortie du four, ajouter quelques cerneaux de noix concassés et servir.

Article sponsorisé

Mais pourquoi, ça fait longtemps que je n'ai pas fait d'œufs écossais d'ailleurs… est-ce que je vous raconte ça…

Senin, 21 Mei 2012

Coup d'cœur ! Coup d'vin ! Et si pour une fois c'était un coup d'champagne et d'art en même temps !

J'aime bien les drôles d'idées comme celles qu'ont eues les Champagnes de Vignerons de créer un Ice-tube, ce tube bien glacé qui évite aux bouteilles de jouer les icebergs au milieu de l'eau et des glaçons, grâce à un concours mettant en concurrence 9 artistes de la région Champagne-Ardenne.
J'aime bien cette drôle d'idée et les propositions de ces 9 artistes et je dois dire qu'au moment d'en choisir une j'ai eu bien du mal ! Alors je vous propose à vous aussi de les découvrir et pourquoi pas d'en choisir une… C'est juste pour le plaisir des yeux, mais des fois c'est quand même une foutue bonne raison non…
  
Et voilà le principe du concours…
9 artistes ont été invités à imaginer le visuel qui représente le mieux la personnalité des Champagnes de Vignerons et qui servira d'écrin idéal (via l'ice-tube) aux bouteilles de Champagne de fin d'année. Les seules contraintes imposées étant les suivantes : reprendre la figurine faite de muselet, ambassadrice de la marque collective, et son logo.
Les internautes sont invités à venir juger de ces créations jusqu'au 31 mai 2012 sur notre page https://www.facebook.com/ChampagnesdeVignerons 
A l'issue du vote, les 5 projets qui auront été les plus plébiscités, seront présentés à un jury. Celui-ci élira l'Ice Tube « Champagnes de Vignerons » 2012, qui sera ensuite disponible auprès de vos vignerons et sur le site www.champagnesdevignerons.com

A vous de jouer ! 

Mais pourquoi, et si finalement ils refaisaient aussi les étiquettes des bouteilles… est-ce que je vous raconte ça…

Le lundi c'est aussi clafouti, clafouti pêche pom' pom' pom' ! Et une idée cadeau pour la fête des mères signée les Gourmandises de Camille !

Offrir un cadeau à belle-maman pour la fête des mères a toujours été difficile, difficile parce qu'on ne savait pas quoi lui offrir, elle avait tout comme on dit… Bon, pour ma mère à moi j'avais rapidement réglé le problème, je ne lui 'offrais plus rien depuis des années vu la tête d'orignal constipé qu'elle faisait quelque soit le cadeau… Enfin quand elle pensait à l'ouvrir et qu'on ne le retrouvait pas quelques mois plus tard en rangeant le bas d'un placard. Ma mère avait un sens très développé de ces petites attentions qui touchent les autres…
Ma belle-mère, elle au moins, avait une vraie bonne humeur pendant ces moments-là, ce qui nous poussait à chercher et chercher encore d'année en année ce qu'on pouvait bien lui offrir… Et généralement ça finissait par un et si on lui offrait un puuuzzle, elle aime bien les puuuzzles ! Du coup maintenant dans son ancienne maison il doit y avoir 367 puuuzzles collés sur les murs… Forcément nous n'étions pas les seuls à avoir remarqué sa passion des petites pièces…
Je connais virtuellement Camille depuis quelques mois et j'ai depuis suivi avec affection ses aventures à créer et développer, sa petite entreprise, Les gourmandises de Camille, et son envie de mettre en avant de jolis produits d’épicerie fine de qualité fabriqués par des artisans de nos régions de France.
Et je dois dire que j'aurais aimé la connaître depuis bien plus longtemps parce que ses coffrets malins et gourmands m'auraient permis d'oublier les puuuzzles pendant quelques temps et d'offrir une de ces boîtes remplies de gourmandise à la place ! Alors si vous aussi vous cherchez une idée pour le 3 juin prochain n'hésitez pas à passer par chez elle pour y attraper quelques idées.
Et si jamais vous recevez son colis Coffret "Missmaman chérie" pour la fête des mères voilà une petite idée pour en profiter encore plus avec une recette de clafouti du lundi tout pêche et gelée de pomme !
Le Coffret "Miss maman chérie" pour la fête des mères est vendu au prix de 30 euros
Clafouti pêches pom' pom' pom'
Ingrédients : 1 pêche blanche 1càs d'amandes effilées – 3 œufs - 6cl de lait - 6cl de crème fraîche liquide entière – 50g de farine – 15g de poudre d'amande – 75g de sucre en poudre – 2càs de gelée de pomme
Pour le moule : du beurre et du sucre en poudre
Pelez puis coupez en quartiers assez fins la pêche. Mélangez dans un saladier la poudre d'amande, la farine et le sucre. Cassez les œufs au milieu et fouettez progressivement jusqu'à obtenir une jolie pâte bien lisse. Ajoutez alors le lait et la crème et fouettez de nouveau.
Beurrez et sucrez le moule puis versez-y la pâte. Déposez les quartiers de pêche et finissez avec les amandes effilées.
Enfournez à 180° pendant une trentaine de minutes.
Juste quand vous sortez le clafouti du four glacez le dessus avec la gelée de pomme et laissez juste tiédir avant de le manger.
Coffret offert

Mais pourquoi, bon et pour la fête des pères vous pensiez lui offrir la dernière tablette numérique de… ? Très bonne idée… est-que je vous raconte ça…

Minggu, 20 Mei 2012

Le clafout' du dimanche midi parce le dimanche midi à la maison y'a pas d'heure… mais vraiment pas d'heure !

Je sais pas chez vous mais chez moi le dimanche midi y'a pas d'heure pour se lever… mais vraiment pas d'heure !
Ou plutôt si, c'est vers midi-une heure, que ma tribu décide qu'il est temps de séparer la paupière du bas de celle du haut. Et il faut dire que ça demande vraiment des efforts ce terrible moment où l'œil s'ouvre sur le monde extérieur. Et à cette heure-là je me retrouve donc avec une bande errante de castors affamés capables d'articuler un seul mot… FAIM !!!
Pas la peine de leur parler à ce moment-là, pas la peine d'essayer de savoir ce qui a pu les mettre dans cet état, il faut juste les poser autour de la table et presque leur donner la becquée. Mais s'ils ont la faim qui crie depuis le fond de leur ventre, ils ne veulent pas pour autant le remplir de n'importe quoi ! Et même sans paroles ils savent très bien se faire comprendre d'une main qui repousse d'un revers ce qu'ils ne veulent pas…  
Pas question le dimanche matin de tartines accompagnées d'un thé vite fait comme les autres matins avant de se sauver presque en retard, le dimanche matin le jeune castor a l'appétit sélectif, il veut du bon et du varié !
Alors le dimanche matin je m'amuse à préparer des petits brunchs pour castors affamés, des brunchs avec plein de choses, tartines gourmandes et œufs en tout genres, petits pains et viennoiseries,  fruits et jus pressés.
Et ce matin, parmi tout ça, il y avait aussi un p'tit clafout' attrapé du côté de l'Atelier des chefs avec Mary lors d'un cours justement consacré aux brunchs, un p'tit clafout' que j'ai mis à ma sauce avec de la rhubarbe et des framboises.
P'tit clafout' du dimanche midi
Ingrédients : 60g de rhubarbe épluchée et coupée en petits petits tronçons – 120g de framboises – 1càs d'amandes effilées – 3 oeufs - 6cl de lait - 6cl de crème fraîche liquide entière – 50g de farine – 15g de poudre d'amande – 60g de sucre en poudre – du sucre glace –
Pour le moule : du beurre et du sucre en poudre
Mélangez dans un saladier la poudre d'amande, la farine et le sucre. Cassez les oeufs au milieu et fouettez progressivement jusqu'à obtenir une jolie pâte bien lisse. Ajoutez alors le lait et la crème et fouettez de nouveau.
Beurrez et sucrez le moule puis versez-y la pâte. Parsemez les framboises et la rhubarbe et finissez avec les amandes effilées.
Enfournez à 180° pendant une trentaine de minutes.
Juste avant de servir saupoudrez avec du sucre glace.
Un dernier conseil, faites comme moi faites-en deux ! Et personnellement je préfère deux petits qu'un grand…Et si vous voulez vous pouvez aussi les présenter en verrines et seulement avec de la rhubarbe comme ça a été le cas à l'Atelier des chefs comme sur la photo.
Et si vous manquez d'idées pour vos brunchs n'hésitez pas à aller du côté de l'Atelier des chefs pour suivre un des cours consacrées à ce sujet, par exemple samedi prochain : Brunch : Les plaisirs culinaires ou à retrouver quelques jolies recettes sur leur site : Les recettes brunch de l'Atelier des chefs.
Cours offert
Mais pourquoi, je me demande si je ne vais pas finir par leur attacher les mains dans le dos… est-ce que je vous raconte ça…