Kamis, 31 Mei 2012

Direction l'Irlande ! Parce que le premier pique-nique de la saison va se dérouler bien bien loin d'ici du côté de Dublin… Et colcannon à ma manière au menu !

Il y a des pays où dès le premier regard on sait que bien des choses vont se passer et que l'histoire est partie pour être longue et passionnée ! Et pourtant des fois ce ne sont pas les plus attendus…
Tiens la Belgique par exemple,  quand on parle de voyages avec les amis, d'autres me parlent de mers lointaines et de soleil, de plages de sable fin et chaud…  Et moi quand vient mon tour, l'œil ému je parle de Brruusssel et de Bruges, d'estaminets et de fromage de Herve, de plages du Nord et des trois frontières, de croquettes et d'escargots et de Pequet et de… Je pourrais en écrire un livre sur cette Belgique qui a su me toucher et me passionner et tant pis si à ce moment-là certains me regardent en hochant la tête et en répétant ah oui quand même la Belgique, ah oui quand même…
Et l'Irlande c'est pareil qu'en j'en parle avec des trémolos d'envie dans la voix, il n'en manque jamais un pour me parler du temps et de la verdure qui est… verte et c'est pas pour rien qu'il ajoute généralement, comme si quelques gouttes de pluie pouvaient m'empêcher d'aimer l'Irlande,  juste quelques gouttes…
Avec l'Irlande aussi je pourrais en dire et en écrire sur ce drôle de pays qui n'a pas toujours nagé dans le bonheur, mais où les gens s'arrêtent  dans la rue juste pour vous aider et souvent sans que vous n'ayez rien à demander, un peu comme s'ils voulaient vous dire vous êtes vraiment les bienvenus ici…  
Entre l'Irlande et moi, l'histoire est partie pour être longue et passionnée, je crois que je l'ai senti dès le premier regard…
Et aujourd'hui je suis en route pour là-bas, grâce au BordBia Irish Food Board pour une drôle d'idée, aller pique-niquer du côté de Dublin. Alors surtout ne me parlez pas de la… qui pourrait s'abattre sur nous, là-bas je n'imagine pas que le temps fera comme les irlandais et nous dira lui aussi vous êtes vraiment les bienvenus ici… Mais je vous reparle très vite de cette drôle d'idée et de l'Irlande.
Et juste avant de partir j'ai eu envie d'un colcannon, un de ces plats simples et réconfortant comme on sait les faire là-bas, un plat que je n'ai pas pu m'empêcher de mettre à ma sauce…
Colcannon à ma sauce !
 Ingrédients : une bonne livre de pomme de terre à purée – la moitié d'un petit choux vert (vous pouvez aussi seulement utiliser le cœur) – du beurre demi sel – 1 verre de lait chaud – 1 petite botte d'oignons nouveaux – 1 bouquet de persil – 2 ou 3 bouquets de chou fleur - sel et poivre
Commencez par peler les pommes de terre et les faire cuire dans une grande quantité d'eau salée puis laissez-les bien sécher.
Pendant ce temps émincez le chou en lanières et le blanc des oignons en quartiers, taillez en lanière un peu du vert et réservez le à part.
Coupez les pieds des bouquets de chou fleur. Puis mixez-les jusqu'à obtenir une sorte de semoule de chou fleur,  n'insistez pas trop sur le mixage.
Râpez l'ail.
Mettez ensuite un beau morceau de beurre dans une casserole et faites-y suer le blanc des oignons jusqu'à ce qu'ils soient bien translucides. Prélevez-en alors la moitié et réservez-la.
Ajoutez l'ail et les lanières de choux, poivrez et ajoutez un demi verre d'eau et un peu de beurre.
Laissez cuire d'abord à découvert jusqu'à ce que l'eau soit évaporée et ensuite à couvert jusqu'à ce que le chou soit cuit. Remuez souvent et surtout ne cuisez pas trop, le chou doit rester croquant.
Pendant la cuisson du chou réalisez aussi la purée. Ecrasez les pommes de terre dans une casserole et ajoutez un beau morceau de beurre, ce plat et les pommes de terre aiment le beurre.
Mélangez bien puis ajoutez du lait chaud en mélangeant bien jusqu'à obtenir une purée onctueuse.
Quand le chou est à point, ajoutez-en autant que vous jugerez nécessaire en le mélangeant avec la purée, pour moi pratiquement tout, j'aime le colcannon très chou… Remuez rapidement puis coupez le feu.
Ajoutez les oignons réservés au chou fleur haché.
Servez le colcannon puis saupoudrez-le généreusement du mélange oignons et chou fleur auquel vous aurez rajouté une belle poignée de persil à peine haché et le vert des oignons. Mangez sans attendre et ne vous étonnez pas si vous avez l'impression d'entendre une ballade irlandaise à ce moment-là…

Mais pourquoi, je me demande si je ne vois pas déjà Dublin sous les nuages… est-ce que je vous raconte ça…

Tidak ada komentar:

Posting Komentar