Minggu, 24 Juni 2012

Le dimanche c’est coquillettes et visite dans le bistrot de Grégory Cuilleron, son premier livre…

Beaucoup parmi ceux qui s’intéressent à la bouffe savent qui est Grégory Cuilleron. Ils ont suivi ses aventures dans différents épisodes du Diner presque parfait et ensuite dans Top Chef. Et voilà que maintenant Grégory Cuilleron sort son premier livre chez M6 Editions, Dans le bistrot de Grégory, un livre aussi amical que l’auteur.
J’ai eu la chance de croiser Grégory, trop rapidement, et le garçon est à l’image de ce que nous avons découvert sur les écrans, il porte le même grand sourire et donne de son temps avec une attention amicale qui manque à quelques cuisiniers cathodiques. Du coup je suis entré dans son livre avec un a priori plus que positif, et de page en page mon a priori s’est confirmé.
La cuisine de Grégory peut se résumer par un des titres de son livre, Entre copains ! En effet sa cuisine est  de ces cuisines chaleureuses que l’on aime partager, salade de pot-au-feu, terrine de blanquette de veau ou la terrine de grand-mère Augustine, me donnent l’envie de tables amicales et de vins de copains. Il en va ainsi tout au long de son livre, on s’imagine au fil des pages dans un petit bistrot aimable ou le dimanche entouré de sa famille.
Et c’est ce qui fait pour moi le charme de son livre, cette ambiance chaleureuse où chacun pourra trouver des recettes à son niveau, des plus simples sans être simplettes, bouillon d’oignon au vin jaune,  pizza revisitée, petits farcis végétariens… à des plats plus complexes en goûts et en ingrédients, poularde à la sauce au foie gras, sole bretonne aux cannelonis d’aubergine... Si vous aimez vous aussi ces livres de cuisine qui vous entraînent dans l’arrière cuisine et vous donnent envie de relever vos manches pour préparer un petit repas amical, n’hésitez pas jetez un œil sur ce livre et ne vous étonnez pas si vous repartez avec l’ouvrage de Grégory sous le bras !
Et comme le dimanche j’aime la simplicité mais quand même étonner les miens, voilà une recette de coquillettes étonnantes que j’ai un peu remise à mon goût mais très très inspirée par celle de Grégory.
Coquillettes en gratin de saucisson à deux dans les yeux…
Ingrédients : 150g de coquillettes – 4 tranches de saucisson d’environ ½ cm d’épaisseur – 3càs de comté râpé (généreuses les cuillerées) – 3càs de crème fraîche épaisse (généreuses aussi) – 2 œufs
Commencez en faisant cuire vos coquillettes selon les indications du paquet, cuisez-les al dente. Puis égouttez-les et mettez-les dans un grand bol pour deux.
Pendant la cuisson des coquillettes coupez le saucisson en petits cubes puis faites chauffer une poêle sur feu vif. Colorez les cubes de saucisson comme pour des lardons.
Ajoutez ensuite la crème et le comté râpé mélangés ensemble aux coquillettes puis le saucisson et mélangez le tout.
Séparez  le jaune des blancs d’œufs et versez les blancs dans le bol, faites une légère séparation au milieu du bol avec les coquillettes pour que les blancs ne se mélangent pas.
Enfournez dans un four préchauffé à 180° et laissez jusqu’à ce que les blancs soient cuit. Un peu plus que moi les blancs étaient encore un peu crus comme on peut le voir sur la photo, mais ça a été avalé quand même !
Quand les blancs sont cuits et que le tout est bien gratiné, ajoutez les jaunes et repassez au four deux ou trois minutes, ils doivent être à peine cuits.
Enfin un peu de crème, un peu de sel, un peu de poivre, deux fourchettes et… c’est quand même bien de partager à deux !
Ouvrage offert
Mais pourquoi, la terrine de la grand-mère Augustine je sens que je vais en rêver… est-ce que je vous raconte ça…
P.S. : Certaines et certains d'entre vous trouvent les caractères des recettes trop petits. Du coup elles vont maintenant apparaitre en italique et en plus gros, n'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez !

Tidak ada komentar:

Posting Komentar