Selasa, 31 Juli 2012

Tous les parfums de l'orient dans une petite boulette de viande ! Les recettes du Parisien et d'Aujourd'hui en France Tome 4 ! Keftas à la libanaise

Toute la semaine mes petites recettes sont aussi dans Le Parisien et Aujourd'hui en France et voilà donc la quatrième de cette série ! 
Les boulettes et moi, c'est une vieille histoire et une histoire d'amour… presque fou ! Peut-être parce que c'est avec ces boulettes que je me suis rendu compte pour la première fois que je pouvais faire tous les voyages que je ne faisais pas réellement juste grâce au contenu d'une assiette. 
Avec une jolie sauce entomatée, un filet d'huile d'olive et quelques herbes et me voilà à Grenade en dégustant une de ces généreuses assiettes d'albondigas comme on les déguste là-bas. Mélangé avec du curry et quelques autres épices, coriandre, cumin, cardamome et encore quelques autres… et c'est l'Inde qui s'étend devant moi avec ses parfums et ses saveurs relevées. 

La cuisine peut devenir magique quand une simple boulette de viande vous fait voyager en tapis volant jusqu'au pays des mille et une nuits... parce qu'avec ces keftas c'est le Liban que je vois au bout de mon assiette. Vous n'y croyez pas ? Essayez donc cette recette et vous verrez bien ! 
Keftas à la libanaise 
Temps de cuisson : 15 minutes Temps de préparation : 20 minutes 
 Ingrédients : 450g de viande d’agneau hachée (vous pouvez aussi utiliser de la viande de bœuf) – 1 oignon nouveau (ou ½ oignon) – 3 brins de coriandre fraîche – 2 c. à café de ras el hanout - 1 c. à café de cumin en grains – huile d'olive - sel et poivre 
Coupez l'oignon nouveau en deux puis en très fines tranches puis faites-le revenir dans une poêle avec un filet d'huile jusqu'à ce qu'il commence à colorer. 
Mettez la viande dans un saladier, ajoutez l'oignon, la coriandre hachée, le ras el hanout et le cumin, salez et poivrez puis mélangez le tout. 
Formez des boulettes de viande un peu allongées (comme un ballon de rugby) piquez-les sur des petites brochettes en bois. Posez-les au fur et à mesure sur une grille. 
Faites cuire vos keftas soit sur un barbecue soit sous le grill de votre four jusqu'à ce qu'elles soient bien dorées. 
Astuce : Trempez les piques à brochettes longuement dans l’eau avant de les utiliser pour qu’elles ne brûlent pas à la cuisson. 

Mais pourquoi, et après le Liban je me demande bien où vont m'entraîner mes boulettes… est-ce que je vous raconte ça…

Senin, 30 Juli 2012

Le plus célèbre des riz à l'asiatique ! Le riz cantonnais ! Les recettes du Parisien et d'Aujourd'hui en France Tome 3 !

Toute la semaine mes petites recettes sont aussi dans Le Parisien et Aujourd'hui en France et voilà donc la troisième de cette série !
Et si le riz cantonnais était le plus simple des plats complets ? En tout cas mes enfants pensent, eux, que c'est le plus savoureux, sinon pourquoi ils me demanderaient de le faire et le refaire ! Et à chaque fois que je recommence j'essaie un truc nouveau, un petit ajout, un peu de ci ou un peu de ça… Et petit à petit mon riz cantonnais se transforme de plus en plus, jusqu'à ce qu'un jour l'un de mes castors après avoir regardé son assiette se tourne vers moi et me demande, dis papa on t'avait bien demandé un riz cantonnais alors pourquoi t'as fait une paella ???
Et heureusement avant de lui expliquer toute la différence entre le riz cantonnais et la paella, j'ai jeté un coup d'œil à ma propre assiette… et j'ai juste balbutié c'est un riz cantonnais mais du sud…
Et aujourd'hui retour à une version classique, le riz cantonnais et rien d'autre !
Le riz cantonnais
Temps de cuisson : 20 minutes Temps de préparation : 15 minutes
Ingrédients: 180g de riz Basmati – 16 crevettes crues décortiquées – 10g de beurre - 3 œufs –100g de jambon de Paris tranché épais – 60g de petits pois frais – de la coriandre (facultatif) - sel et poivre
Faites cuire le riz selon les indications portées sur le paquet. Trois minutes avant la fin de la cuisson ajoutez les crevettes dans le riz.
Versez ensuite le riz et les crevettes dans une passoire, passez le tout sous l'eau froide et laissez égoutter.
Faites cuire les petits pois dans une casserole d'eau salée, comptez cinq minutes, puis égouttez-les.
Coupez le jambon en cubes.
Mettez le beurre dans une poêle à feu moyen et versez-y les œufs rapidement battus.
Quand les œufs ont pris en omelette ajoutez le jambon et remuez. Ajoutez le riz aux crevettes et les petits pois et remuez encore. Retirez du feu, couvrez et laissez ainsi 3 minutes.
Servez en parsemant la coriandre effeuillée.
Astuce : Vous pouvez remplacer les petits pois par des haricots verts coupés en tout petits tronçons ou par des petits morceaux de brocolis.

Mais pourquoi, et si je mettais un peu de chorizo la prochaine fois… est-ce que je vous raconte ça…

Minggu, 29 Juli 2012

La plus rafraichissante des Sangrias ! Une recette de Sangria au vin blanc et aux fruits, les recettes du Parisien et d'Aujourd'hui en France Tome 2 !

Toute la semaine mes petites recettes sont aussi dans Le Parisien et Aujourd'hui en France et voilà donc la deuxième de cette série !
Au pays de mes parents du côté du sud du sud de l'Espagne, la sangria est toujours rouge comme les capes de toréros dans l'arène et quiconque oserait une autre couleur risquerait d'être déshérité sur le champ. 
Il y a des sujets comme ça qui ne supportent pas la controverse sous peine de probable guerre civile ! Jamais au grand jamais ne dites le moindre mot sur la paella de la grand-mère, que le Jerez devrait quelque chose aux anglais ou donc que la sangria peut être autre chose que rouge ! Jamais au grand jamais !
Mais moi qui ne suis que du sud du 15e arrondissement je peux oser une sangria légère, rafraîchissante et fruitée ! Une sangria au vin blanc...
Sangria au vin blanc
Temps de préparation : 10 minutes
Ingrédients : 30cl de vin blanc sec et fruité – 20cl de limonade – 15cl de jus de pamplemousse frais – 3cl de Cointreau - 2 pêches blanches – 125g de framboises – quelques feuilles de menthe
Lavez puis coupez en petits morceaux les pêches blanches (vous pouvez les pelez si vous préférez).
Versez le vin et le jus de pamplemousse dans un saladier puis ajoutez les fruits. Laissez au frais deux bonnes heures.
Au moment de servir, ajoutez une poignée de glaçons, la limonade, le Cointreau et les feuilles de menthe.
Astuce : n'hésitez pas à variez les fruits, essayez par exemple des framboises et des litchis, mais n'abusez pas des mélanges, utilisez 2 ou 3 fruits pas plus.

« L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération. »

Mais pourquoi, d'ailleurs il fait assez chaud pour une petite sangria là ! est-ce que je vous raconte ça…

Retrouvez aujourd'hui sur OnlyNutella.com : Vos plus belles recettes de l’été par NUTELLA®… Rêve d'enfant…et il n'y a pas que les enfants qui vont en rêver !

Sabtu, 28 Juli 2012

Coup d'cœur, coup d'fouet… Coup d'cœur pour Petit Gâteau une pâtisserie à fondre de gourmandise !

Les rencontres se font souvent comme ça où on ne les attend pas.
Et ce jour-là je m'attendais à rencontrer Philippe Conticcini, et je l'ai d'ailleurs rencontré et je vous en reparle très vite, mais pas à découvrir cette drôle de pâtissière à l'accent hollandais avec une jolie lumière dans les yeux, celle de la passion !
Ce jour-là elle était donc dans l'atelier de confection de la Pâtisserie des Rêves, en visite, et Philippe Conticcini l'a fait parler d'elle, de ses pâtisseries, de sa passion et de ses projets… Philippe Conticcini est un homme qui sait faire parler et surtout écouter. Et c'est comme ça que j'ai découvert une pâtissière souriante qui nous a raconté ses tartelettes, sa spécialité, ses cours pour les petits et les grands et surtout son grand projet, l'installation d'une boutique, une pâtisserie à Amsterdam à l'automne.
Alors comme je savais qu'il me restait peu de temps j'ai vite vite filé du côté de Saint-Germain où sa boutique actuelle reste ouverte jusqu'à la mi-septembre (attention la boutique est fermée en août). Et j'ai bien fait, parce que dans cette pâtisserie il y a de quoi être plusieurs fois damné pour peut qu'on se laisse aller à la gourmandise !
Et en ressortant nous avions les bras chargés de ces irrésistibles petites tartes, au chocolat et aux fruits, au citron meringué, comme un Paris-Brest, avec des fruits… les bras chargés que je vous dis !
Alors si vous êtes tentés dépêchez-vous parce que la boutique ferme donc pour les vacances à la fin de la semaine prochaine mais vous aurez aussi votre chance en septembre.
Petit gâteau – 10 place de l'Abbé Pierre de Porcaro 78100 Saint-Germain-en-Laye Tél : 01 39 73 33 60

Mais pourquoi, je sens qu'il va y avoir de la tartelette au programme de ma cuisine… est-ce que je vous raconte ça…

Quand la pluie arrive, faites rentrer votre barbecue dans votre four ! Tomates farcies aux merguez, les recettes du Parisien et d'Aujourd'hui en France Tome 1 !

Depuis que j'ai ce blog il m'arrive souvent de drôles de choses, comme cet étonnant coup de fil d'un de ces matins passés où d'un coup j'ai entendu me proposer, dites ça vous dirait que vos recettes soient dans Le Parisien et Aujourd'hui en Francependant une semaine ?
Pour moi qui ai passé un certain temps à lustrer le zinc avec les coudes, le Parisien c'est le journal qu'on demande toujours à un moment ou un autre, quand le café tarde, quand cette fille qu'on attend n'arrive pas, quand on a subitement envie de savoir ce qui se passe dans le monde de ceux qui se lèvent le matin, qui il faut jouer dans la troisième, le temps de demain, les programmes du soir et tellement d'autres choses… 
Le Parisien c'est ton lien avec le monde quand tu vis souvent au café, et que celui qui n'a jamais dit, tiens passe moi donc le Parisien ! me jette le dernier verre…
Le Parisien c'est plus qu'un journal et de l'information, c'est aussi de la convivialité et de l'échange.
Et donc forcément j'ai balbutié un oui oui bien sûr, incrédule, en regardant tout autour de moi si par hasard le fantôme de Marcel Béliveau ne se cachait pas, la caméra à la main, dans un recoin de chez moi pour me faire la blague. Et puis non, c'était vrai…
Du coup, après Pascale et Estérelle et chaque jour de cette semaine vous retrouverez une de mes petites recettes dans le cahier d'été du Parisien et d'Aujourd'hui en France et vous la retrouverez aussi ici.
Et pour commencer une recette pour les jours de pluie. Parce que pendant les vacances il y a toujours un jour de pluie, au moins un jour de pluie… Et que forcément ce jour-là on avait prévu un joli barbecue et le barbecue sous la pluie...
Mais ce n'est pas une raison pour renoncer, il suffit de transformer les petites merguez grillées en gourmandes tomates farcies !
Tomates farcies aux merguez
Temps de cuisson : 40 minutes Temps de préparation : 10 minutes
Ingrédients : 6 petites tomates - 6 merguez – 350g de semoule moyenne – 1 oignon nouveau (ou ½ oignon) – 3 brins de persil plat – huile d'olive - sel et poivre
Commencez par faire cuire la semoule selon les indications du paquet.
Préchauffez votre four à 180°.
Coupez l'oignon nouveau en deux puis en très fines tranches et faites-le revenir dans une poêle avec un filet d'huile jusqu'à ce qu'il commence à colorer.
Hachez le persil.
Enlevez la peau des merguez et mélangez la chair avec l'oignon et 60g de semoule cuite.
Coupez le sommet des tomates et videz-les. Remplissez-les avec la chair des merguez.
Placez les tomates dans un plat, arrosez d'un filet d'huile et enfournez-les pendant 30 minutes.
Servez-les avec la semoule.
Astuce : vous pouvez aussi faire des tomates farcies aux chipolatas, remplacez alors la semoule par du riz.

Mais pourquoi, bon je cours tout de suite au kiosque faut quand même que je vérifie que… est-ce que je vous raconte ça…

Jumat, 27 Juli 2012

Le vendredi c'est retour vers le futur… L'Eton mess est mon ami pour la vie !!! Eton mess en mûres et menthe…

En ce moment du côté d'Irresistable l'Angleterre est à l'honneur. Sans doute parce que très bientôt va se dérouler par là bas une petite réunion sportive… petite…
Et forcément au moment de choisir les recettes que j'allais proposer pendant cet Irresistable été très britannique je n'ai pas résisté longtemps au plaisir de faire un Eton mess tout rouge, un Eton mess forever ! Celui-là même qui est en photo, là, juste en dessous et dont vous pourrez retrouver la recette en cliquant dessus. 
 Et en même temps je me suis rappelé qu'ici aussi les Eton mess ont fleuri régulièrement et du coup pour ce retour vers le futur j'ai eu envie d'en rappeler un à votre mémoire, un tout en mûres et en menthe… Enjoy !!!  
Eton mess en mûres et menthe 
Ingrédients : 
Pour les meringues : 2 blancs d'œufs – 120g de sucre glace –1 pincée de sel 
Pour le reste : 10cl de crème liquide entière – 2càs de sucre glace – 1 trentaine de mûres (n’hésitez pas à en mettre plus si elles sont petites, les miennes étaient énormes) - 2càs de sucre en poudre - 1 douzaine de feuilles de menthe
Commencez par faire les meringues. Mettez les blancs d'œufs avec une pincée de sel dans la cuve de votre batteur et battez-les en neige bien ferme. Ajoutez alors le sucre sans arrêter de battre.
Avec la préparation à meringues, faites des tas avec de jolis pics sur un papier sulfurisé posé sur une plaque de four. Mettez au four préchauffé à 110° pendant environ 1h.
Pendant ce temps, montez la crème et le sucre glace en chantilly bien ferme et réservez-la.
Préparez ensuite la gelée de mûres. Versez une quinzaine de mûres dans une casserole. Ajoutez le sucre et 2càs d’eau et mettez le tout sur le feu.
Laissez à feu moyen pendant une petite dizaine de minutes en écumant de temps en temps. Passez ensuite la préparation au tamis et reversez le jus tombant du tamis dans une casserole. Remettez au feu jusqu’à obtenir un joli sirop assez épais. Laissez ensuite tiédir.
Coupez enfin les mûres restantes en deux si elles sont suffisamment grosses.
Quand les meringues sont cuites, laissez-les refroidir avant le montage.
Pour le montage cassez les meringues très grossièrement, versez par dessus une jolie couche de crème, puis les mûres et la gelée et enfin les feuilles de menthe grossièrement déchirées et surtout mangez sans attendre.
Si vous voulez retrouver l'article original c'est simple cliquez sur les photos !

Mais pourquoi, je me demande quel temps il peut bien faire là-bas… plus frais forcément non ??? est-ce que je vous raconte ça…
Et n'oubliez pas dimanche 5 août rendez-vous à Bercy !!!
 
Retrouvez aujourd'hui sur OnlyNutella.com : Vos premières participations au concours Only Nutella® !!! Et une recette de fondant Nutella® par Audrey !

Kamis, 26 Juli 2012

Quand l'envie d'une recette me prend… ben, elle me prend ! Tarte multicolore légumes et jambon d'Aoste !

J'ai souvent des p'tits vélos qui me tournent dans la tête et même si des fois il m'arrive de penser à autre chose et ben mes p'tits vélos continuent à tourner… à tourner… à tourner sans fin !
Et ces p'tits vélos ce sont souvent des recettes, des recettes qui me font envie, des recettes d'autres ou des recettes imaginées, toute sorte de recettes quoi ! Et quand j'en ai une qui commence à tourner…
Il y a quelques temps j'avais croisé cette recette de vegetables tart celle de la page 66 du 1er numéro de What Liberty Ate Magazine, d'ailleurs n'hésitez pas à regarder les autres pages, toutes les pages ! Donc je l'ai croisée et elle s'est mise en selle, mais il me manquait un p'tit quelque chose et moi je suis comme Colombo quand y'a un p'tit quelque chose qui me turlupine, faut que je trouve à tout prix. Et là je trouvais pas, y'avait comme un coincement et je comprenais pas ce qu'il me manquait pour que je me lance.
Et puis l'autre jour j'avais la tête dans le frigo toujours à la recherche d'une idée… Souvent je passe de bons moments comme ça à chercher, bon je ne trouve pas souvent mais au moins j'en ressors avec la tête rafraîchie, c'est toujours ça… Donc avec la tête dedans, ne trouvant pas d'idées, je me suis dit ben tant que je suis là avec la tête rafraichie et si je mangeais un bout.
Et c'est en tirant une tranche de jambon, une grande tranche, qui s'est accrochée à moi  en s'enroulant d'un coup autour de mon doigt tel un poulpe plein d'amour… c'est donc comme ça que j'ai vu la lumière ! C'est là aussi que j'ai crié à Marie j'ai vu la lumière, je l'ai vue, je l'ai vue !!!  Et quand je suis arrivé devant elle ma tranche de jambon enroulé autour du doigt, excité comme un castor devant une scierie et qu'elle a levé les yeux au ciel à s'en décoller le blanc, je me suis dit que Newton avait dû connaitre un rude moment en arrivant avec sa pomme à la main…
Tarte multicolore légumes et jambon d'Aoste
Ingrédients pour un petit moule de 16cm : 1 paquet de jambon les grandes tranches d'Aoste (ces tranches par leur finesse, leur  longueur et leur goût se prêtent particulièrement bien à cette recette) – 1 courgette verte – 1 courgette jaune – 1 carotte – 1 œuf – 60g de crème fraîche entière – 30g de gruyère râpé – 1 rouleau de pâte feuilletée - sel et poivre
Commencez par tailler tous les légumes en lamelles avec un économe.
Faites chauffer une grande casserole d'eau salée et préparez un saladier d'eau froide.
Jetez les légumes dans l'eau bouillante, laissez une dizaine de seconde puis ressortez-les avec une écumoire et jetez-les dans l'eau froide pour arrêtez la cuisson, égouttez-les bien puis séchez-les avec du papier absorbant. C'est important sinon les légumes vont rendre de l'eau pendant la cuisson.
Coupez les tranches de jambon en deux dans la longueur.
Commencez le montage étalez quatre tranches de courgette verte dans la longueur en chevauchant légèrement les tranches. Vous allez donc vous retrouver avec une longue bande de courgette.
Couvrez-la avec de la courgette jaune de la même manière, puis de la carotte.
On recommence, courgette verte, jaune, carotte et jambon cette fois.
Recommencez deux couches de la même manière puis deux nouvelles couches avec cette fois du jambon à chaque couche.
Au final on arrive à six couches.
Coupez un peu si ça dépasse trop dans la largeur. Et là il faut rouler, avec quatre mains c'est plus facile, de manière à obtenir un gros rouleau. Faites-le tomber pour le mettre à plat, vous devez alors obtenir la même chose que sur la 1ère photo.
Découpez la pâte feuilleté à la taille de votre moule et faites-la précuire pendant 10 minutes à 180°.
Mélangez l'œuf, la crème et le fromage puis versez le tout sur le fond de tarte. Posez le rouleau de légumes au jambon et appuyez un peu. Là, vous en êtes à la 2e photo.
Enfournez pendant une trentaine de minutes à 180°, vous en êtes alors à la 3ème photo et surtout au moment de déguster !
Produit offert
Et maintenant que j'ai découvert l'origine de cette tarte autant lui rendre... Il s'agit donc à l'origine de la tarte serpentin de légumes de Sonia Ezgulian ! Tu avais raison Easy Kitchen !
 
 Mais pourquoi, bon je sens que j'ai deux trois idées à aller chercher au fond du frigo et vu la chaleur ça va être long ! est-ce que je vous raconte ça…    

Rabu, 25 Juli 2012

Dis papa tu nous refais le pain qu'on tire dessus avec le fromage qui vient et qu'a un goût de pain à l'ail… Pull'Appart'Bread le retour !!!

A la maison il y a un truc qui pose toujours problème, c'est le nom des plats !
Comme j'aime donner des noms pas forcément simples à mes recettes et que des fois ça raconte même pas ce qu'il y a dans l'assiette, ça peut donner des discussions un peu surréalistes quand ceux de chez moi veulent que je leur fassent un plat…
Dis papa tu voudrais pas nous faire le truc là asiatique, je sais plus comment tu as appelé ça… je sais plus si c'était Matinée sur le Mekong avec une crevette frétillante ou Aube nacrée sur une rizière, un  champ et une rivière d'Asie ou un truc comme ça… tu vois quoi ! Là, je me gratte la tête et… non vraiment je ne vois pas ce que j'ai bien pu encore inventer comme recette sous ces drôles de noms, et je demande et y'avait quoi dans ce plat ???
Ben y'avait du riz, des œufs, des légumes, des p'tits pois et de p'tits bouts de haricots et puis du jambon et puis… je crois que c'est tout, tu vois ??? Là, avec d'air du castor venant de découvrir la forêt amazonienne, je lui réponds quand même un peu perplexe, tu voudrais pas dire que tu veux un riz cantonnais des fois ?
Eh ben si, c'était bien ce qu'elle voulait…
Et c'est comme ça que j'ai compris que le le pain qu'on tire dessus avec le fromage qui vient et qu'a un goût de pain à l'ail… C'était un  Pull'Appart'Bread ! Et que je m'y suis recollé en proposant une petite variante qui a fini tout aussi dévorée que la première !
Encore une fois le pain a été réalisé avec la Fournée de Moulinex, cette machine à pain qui fait des pains ronds, mais vous pouvez bien sûr utiliser un pain de campagne tout fait.
Red Cheesey pull-appart bread
Pour le pain : 350g de farine de type 55 - 23cl d'eau - 2càc de sel – 1sachet de levure de boulanger déshydraté
Pour garnir le pain : 2 boules de mozzarella – 1douzaine de feuilles de basilic – 30g de beurre – 6 beaux quartiers de tomate séchée - 2 gousses d'ail – 3càs de parmesan râpé fraichement - 2càs de pignons légèrement grillés - poivre
Versez dans la machine les ingrédients dans l'ordre suivant l'eau, la farine, le sel et la levure. Mettez en marche sur le programme 4 et choisissez le plus petit poids et la cuisson moyenne, après laissez faire la machine.
Quand le pain est prêt, préparez la garniture.
Mettez dans un mixer les tomates séchées, le basilic, l'ail, le parmesan et les pignons et mixez le tout. Ajoutez le beurre et mixez de nouveau jusqu'à obtenir une pâte assez homogène, par contre évitez de faire une pâte lisse, c'est meilleur avec des petits bouts de tout.
Entaillez le pain dans un sens, environ tous les centimètres en allant pratiquement jusqu'au fond, attention il ne faut pas le couper en tranches ! Puis tournez le d'un quart de tour et recommencez de manière à découper le pain en petits carrés, regardez la photo c'est plus facile à voir qu'à expliquer.
Coupez la mozzarella en très fines tranches,
Fourrez le pain dans un sens avec le beurre parfumé et dans l'autre avec le fromage, à quatre mains c'est plus facile. Parsemez quelques feuilles de basilic.
Mettez le pain dans un four préchauffé à 180° pendant 15 à 20 minutes.
Après il n'y a plus qu'à crier Aaaaapéro !!! et généralement vous n'allez pas attendre longtemps avant de voir arriver toute la maison !

Mais pourquoi, qu'est-ce qu'on pourrait bien mettre d'autre dans c'pain-là… est-ce que je vous raconte ça…

Senin, 23 Juli 2012

L'Open Bar ouvre ses portes ! Et la Movida Dublinoise de Birgit pour fêter l'ouverture…

J'ai toujours pensé qu'un blog ne devait pas être un endroit refermé, replié sur lui même comme un coquillage à marée basse, mais bien un lieu d'échange et de partage ouvert aux autres.
Et de la même façon je pense que ce qui touche aux vins et toutes ces autres choses qui se boivent ne demandent pas forcément des années de dégustations pour faire passer ce que l'on ressent pour tel ou tel vin, un endroit qu'on a particulièrement aimé ou un petit moment bien agréable autour d'un verre…
Du coup cette nouvelle rubrique m'est apparue comme une évidence, ouvrir ici un " Open Bar " où d'autres que moi pourront venir parler sans contraintes ni obligations de ce qui se boit, à leur manière, avec leurs mots. Alors voilà l'Open Bar est maintenant ouvert et si jamais vous avez quelque chose à dire n'hésitez pas, les portes sont grandes ouvertes…
Et pour commencer c'est à Birgit que je laisse les clés, Birgit ma complice de livres et de bien des bons moments, Birgit en balade Irlandaise pour vous raconter quelques bonnes adresses par là-bas du côté de Dublin !
Movida Dublinoise avec Birgit !
Quand je suis rentrée de Dublin, j’ai raconté à Dorian ma soirée à Dublin dirigée par une main de maître, un de mes copains qui y habite depuis plus de 20 ans et connaît tous les bons coins. Dorian m’a invité à raconter mon histoire dans sa nouvelle rubrique, son « Open bar » et à vous livrer ces bonnes adresses.
Notre copain « le local » avait pour mission de montrer à 5 femmes ce qui se fait de mieux le soir en week-end à Dublin. C’est au pas de course que nous avons parcouru le centre de Dublin et où nous avons pu admirer les dublinoises très court vêtues malgré le temps assez frisquet. Nous avons aussi vu les dublinois (plus un certain nombre d’étrangers) dignement éméchés. Mais ça sent un peu moins le bingue drunking qu’à Londres, peut-être n’était-il pas assez tard ou alors l’Irlandais tient vraiment bien l’alcool, il a une réputation à tenir !
Notre movida dublinoise a commencé par le Hogan’s, un pub d’angle qui déborde sur la rue, nous étions en été et même si la chaleur n’est pas présente il faut être dehors. Typique, cosi et bien peuplé - one place to be :
Hogans35 South Great Georges Street,Dublin 2.Tel : +353 (0) 1 677 5904
Place au Temple bar, pour les amateurs de Whisky et pour les autres, un bar historique incontournable…
The Temple Bar Pub, 47/48 Temple Bar, Dublin 2, Ireland, Tel: +353 1 672 5286/7
Et pour finir celui où nous avons choisi de rester et déguster le Gran Market Bar, une ancienne usine de chaussures reconvertie en bar à Tapas où les groupes se font et se défont, un lieu grand et chaleureux où nous avons dégusté notre première Guiness, la première d’une petite série (les copines, il faut vous y mettre un peu plus !) et du cidre pour mes copines un peu oies blanches face à l’alcool. Ceci dit le cidre est délicieux en Irlande avec cette aigreur très particulière qu’il faut goûter même si on est accro à la Guiness …
Market Bar, 14a Fade St, Dublin 2, Ireland
Nous gardons toutes un très bon souvenir de cette movida dublinoise, le prélude d’un séjour Irlandais serein, agréable, sportif et très féminin qui a légèrement manqué de bières …

A suivre sur mon blog après la movida, la comida à Dublin …

« L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération. »

Mais pourquoi, et après Birgit à qui le tour… ??? est-ce que je vous raconte ça…

Et si vous décidiez de devenir Cordon-Bleu en 30 jours avec le livre d'Audrey Bourdin ??? Et un p'tit cake Morteau commencer…

A quoi servent les livres de recettes ? A faire des recettes…
Et justement le livre d'Audrey Bourdin 30 jours pour devenir un cordon-bleu chez Studyrama, n'est pas qu'un livre de recettes, c'est un livre pour apprendre plein de choses sur la cuisine et c'est justement là toute la différence !
Généralement quand j'ouvre un livre de cuisine je feuillette grave pour évaluer ce que je peux tirer de la longue liste de recettes qui composent l'ouvrage qui me passe entre les mains. Et là j'ouvre une page, pas de recette on me parle de courses, je tourne la page, et voilà qu'on veut me faire ranger mes placards… Et quand j'y pense je me dis que la dernière fois que je cherchais une boîte de tomates toute simple j'ai dû faire de la spéléologie alimentaire pendant une bonne demi heure et que si je rangeais chouya ça serait peut-être pas si bête que ça…
Je continue à tourner cherchant toujours la première recette et la voilà enfin, je me rassure j'avais presque le doute au bord des lèvres.
Mais là je me rends compte que ce n'est pas la recette que j'ai envie de lire tout de suite mais tout ce qu'il y autour, tout ce que je peux apprendre sur les manières de préparer une pâte et le pourquoi du comment. Je commence à me demander si le livre d'Audrey n'aurait pas un drôle d'effet sur moi, la recette ne me ferait plus baver ? Alors j'avance encore et encore et à chaque fois ça se reproduit, j'apprends plein de choses sur les fruits et les légumes et sur leur saison, sur la manière de bien utiliser mon four ou sur les sauces et sur bien d'autres choses…
Et quand j'arrive à la fin du livre j'en ressors avec une tripotée d'envies et d'idées et bien sûr de recettes parce que ce livre malin et ludique, sans photo mais truffé de petites illustrations amusantes, en comprend aussi un bon nombre. Alors n'hésitez pas faites-en votre compagnon de vacances et profitez de cet été pour devenir un cordon-bleu en compagnie d'Audrey !
Cake Morteau
Ingrédients  pour un cake format grande famille : 1 saucisse de Morteau – 4 ou 5 oignons nouveaux – 1belle càs de moutarde – 1càc de graines de moutarde – 6 œufs – 300g de farine – 1 sachet de levure chimique – 10cl d'huile d'olive – 10cl de lait – 75g de gruyère râpé – sel et poivre
Emincez les oignons. Coupez la saucisse de Morteau en petits cubes.
Mettez un filet d'huile d'olive dans une poêle et faites-y revenir à feu moyen les oignons et les graines de moutarde jusqu'à ce que les oignons commencent à devenir transparents.
Ajoutez les cubes de Morteau et continuer la cuisson jusqu'à ce la saucisse et les oignons commencent à joliment dorer.
Versez la farine et la levure dans un saladier en faisant un joli volcan.
Mélangez les œufs et le lait dans un autre saladier puis ajoutez l'huile en fouettant en même temps. Versez le mélange liquide sur la farine et mélangez le tout au fouet, insistez bien pour éviter les grumeaux.
Ajoutez le contenu de la poêle en prenant garde à ne pas verser le gras, ajoutez le fromage râpé et mélangez le tout.
Versez la pâte dans un moule beurré fariné.
Enfournez dans un four préchauffé à 180° pendant environ 45 minutes. Plantez un couteau dedans pour vérifier la cuisson, s'il revient avec de la pâte collée dessus, c'est pas encore cuit !
Laissez refroidir et mangez avec une jolie salade !
Mais pourquoi, bon je commence le rangement par la face nord ou par la face sud ??? est-ce que je vous raconte ça…

Minggu, 22 Juli 2012

Je pique-nique, tu pique-niques, nous… Se souvenir des bons moments du précédent en attendant le suivant ! Et un p'tit bagel pour accompagner les souvenirs…

Comme tout le monde j'ai mes petits moments de moins… Moins d'envie devant mes casseroles et le reste sans trop savoir pourquoi, juste des petits moments de lassitude.
Et aussi comme tout le monde à ce moment-là j'ai juste besoin de penser à certaines petites choses pour passer par dessus...
Des petites choses réjouissantes comme à la tête d'Iker Casillas ramassant la ballon au fond de ses filets après un énième but des blaugrana, à la bouteille de cidre que j'ai pensé à mettre au frais, au bruit que font les paille d'or à la framboise quand je les croque quart par quart, à mes balades dans mon jardin forêt où l'herbe est tellement haute, tellement j'ai perdu ma tondeuse, qu'elle me chatouille sous les bras, à Rantanplan mon chat con qui va demain encore descendre toutes les marches de mon escalier en cognant chaque barreau avec la tête, à la dernière saison de Weeds que je n'ai toujours pas vue et qui est arrivée sans que je lui demande rien sur mon ordinateur, à Marie qui tous les matins fronce les yeux prête à me reprocher le bordel sans nom que j'ai réussi à mettre dans ma cuisine et sur mon bureau, que je transforme en un mélange de décharge publique et d'empilement cubiste à l'équilibre instable alors qu'elle avait réussi à tout ranger quelques heures avant que je m'y installe… à Marie qui fronce les yeux puis sourit tous les matins avec l'air de dire finalement j'avais qu'à pas t'épouser... et ça arrive encore à la faire sourire… et moi aussi…
J'ai besoin de penser à toutes ces petites choses-là…
Ou de penser à nos pique-niques communs, à celles et ceux que je ne croise que là, aux uns qui me racontent leur année et aux autres qui arrivent les bras chargés d'un nouveau petit pingouin tout frais arrivé dans leur famille, aux sourires des retrouvailles et à ceux des découvertes, à toutes ces choses et toutes ces gourmandises que vous posez sur l'herbe.
Alors encore une fois merci d'avoir rempli ma valise à souvenirs, merci d'être venus une fois de plus simplement pour le plaisir du partage et d'avoir les fesses piquées par l'herbe de Bercy.
Merci à Hélène, son grand sourire et son lui,  Anna, Philo et toute sa petite famille, Murielle et ses deux p'tits craquants qui n'arrêtent pas de grandir... Marie-Claire, Salma qui est arrivée son sourire et de Yasmine et Narjiss, Ségolène, Perrine et son lui, Fabienne et son terrifiant brownie, le coup de coeur de tous ceux qui ont pu le goûter avant que je le finisse..., Isabelle, ma complice londonienne, et Laure, Claude et son éternelle bonne humeur, Virginie qui venait toujours à deux et qui cette fois est venue à trois ! Une jolie surprise... Ae-Ja Kim, sa petite famille et Delphine, Léatitia, Pia, Tiusha et ses deux petits explorateurs, ma voisine Valérie et son fils, Pascale et Olivier à qui décidément le chapeau va mieux qu'à moi, Annick à qui je pique les meilleures canneberges du monde chaque année, Thiphaine et Clémence et Myriam qui vont revenir de vacances pour être là le 5 août pour notre prochain pique-nique ! Alors n'hésitez pas ça serait dommage de ne pas venir vous aussi poser vos fesses sur l'herbe avec elles et nous...
N'hésitez pas à venir à notre prochain pique-nique c'est dimanche 5 août même endroit même heure !
Et pour tout savoir du comment, du où et du quoi c'est par là que ça se passe : tout sur nos pique-niques !

Bagel au saumon et tutti quanti
Ingrédients pour chaque bagel : 1pain à bagel (si vous avez des recettes pour les faire je suis preneur !) – 1beau morceau de filet de saumon fumé – 60g de mascarpone – 1càs de crème fraîche liquide entière – de la ciboulette – 1càc de miel liquide – ½ càc de jus de citron vert et du zeste du même citron – ½ càc d'huile d'olive – poivre – et si jamais vous avez quelques fleurs de fenouil qui fleurissent sur votre balcon… mais c'est bien sûr facultatif
Coupez votre pain et faites-le joliment dorer.
Mélangez le mascarpone et la crème, mélangez rapidement.
Mélangez le miel, le jus de citron et l'huile d'olive.
Taillez la ciboulette en petits morceaux.
Coupez le saumon en petits cubes. Vous pouvez aussi faire des tranches mais moi j'aime bien les cubes ça évite d'avoir une tranche qui vient entre les dents alors que le casse-croûte est encore, lui, dans la main…
Tartinez généreusement le bagel avec le mascarpone, répartissez par dessus le saumon et la ciboulette. Puis arrosez généreusement avec la sauce et finissez en parsemant par dessus du zeste et du poivre. Vous n'avez plus qu'à refermer le bagel et pensez à…
 
Mais pourquoi, bon faudrait peut-être quand même se coller à la danse du soleil… est-ce que je vous raconte ça…
PS : n'hésitez pas mettre en commentaire vos liens vers vos articles concernant ce pique-nique, j'ai l'impression d'en avoir loupé beaucoup beaucoup !

Sabtu, 21 Juli 2012

Le vendredi et des fois le samedi c'est retour vers le futur… Le BiBimBap un des plats dont même le nom me réjouit !

J'aime ce qui ce mange, mais j'aime aussi certains noms de ce qui ce mange… 
Parce qu'ils sont drôles, parce qu'ils sont étonnants ou parce qu'ils claquent sous la langue ou tout à la fois comme BiBimBap ce curieux plat, mélange de plein de choses, que Claire m'avait fait découvrir et qui traîne maintenant régulièrement sur ma table. Et c'est ce plat que j'ai eu envie de vous faire retrouver dans le Retour vers le Futur du jour après son premier passage par ici il y a quelques temps. Bon BibimBap !
Le BBB (BibimBap) pour Claire
Ingrédients : 300g de viande hachée – 2 gousses d'ail finement hachées – 4 shitakés déshydratés – 4 champignons de Paris – 2 petites courgettes, une verte et une jaune si possible – 1 petite carotte – 1 petite poignée d'épinards cuits – 1 petite poignée de petits bouquets de brocoli cuits - de la sauce soja – 1 bol de riz cuit nature – 2ou 3 ciboules –du sucre en poudre - l'huile neutre - de  la pâte de piment – quelques pincées de sésame doré – de l'huile de sésame
Commencez en mettant à réhydrater les shiitakes dans un peu d'eau tiède. Quand ils ont repris leur forme coupez-les en tranches. Coupez aussi les champignons de Paris en tranches.
Coupez en bâtonnets très fins les courgettes et la carotte.
Emincez les ciboules.
Faites chauffer une poêle à feu vif, versez un filet d'huile et faites sauter rapidement les deux sortes de champignons. Dès qu'ils commencent à dorer ajoutez 1càs de sauce soja et une belle pincée de sucre en poudre, prolongez la cuisson d'une minute juste le temps que la sauce soit bue par les champignons. Réservez-les.
Faites chauffer la poêle toujours à feu vif, versez un filet d'huile et ajoutez la viande. Emiettez-la en la faisant rapidement revenir. Ajoutez l'ail, remuez bien en continuant d'émietter la viande.
Ajoutez une belle cuillère de sauce soja et une càc de sucre en poudre, ajustez en sel et poivrez, vous pouvez aussi éventuellement parfumer votre viande avec un peu de gingembre frais râpé, et prolongez la cuisson jusqu'à ce que la viande soit bien cuite. Ajoutez un petit filet d'huile de sésame en toute fin de cuisson. Réservez.
Faites chauffer la poêle toujours à feu vif, versez un filet d'huile et ajoutez les courgettes. Faites-les sauter pendant 2 à 3 minutes. Ajoutez un petit filet d'huile de sésame en toute fin de cuisson. Réservez.
Faites réchauffer les épinards et les brocolis dans la poêle.
Réchauffez le riz au micro-ondes.
Préparez le BiBimBap. Placez le riz au fond d'un plat creux et répartissez autour, les champignons, la viande, les courgettes, les épinards, les brocolis et la carotte.
Parsemez par-dessus la ciboule et des graines de sésame doré à votre goût.
Ajoutez la pâte de piment, j'ai été un peu léger pour celui-là, à l'occidentale, soyez un peu plus généreux, en plus Claire aime quand ça pique...
Et là mélangez, mélangez, mélangez… Servez avec de la sauce soja et mangez sans attendre !
Si vous voulez retrouver l'article original c'est simple cliquez sur les photos ! 

Mais pourquoi, BonBiBimBap… je pense que ça va devenir un des refrains de l'été… est-ce que je vous raconte ça…

PS : Claire et les Marmitons tiennent restaurant au sein d'un Jour un Chef ce 26 Juillet et c'est un truc à pas louper… en tout cas moi j'y serai !

Jumat, 20 Juli 2012

La dernière page

Eh oui! J'ai fini de dessiner la dernière page de l'album! Il me reste encore beaucoup de choses à faire (mémé de re-dessiner quelque pages), mais la plupart du travail est achevée. Si tout marche comme il faut, je serai en France cette automne et hiver, pour dédicacer l'album aux festivals. Je vous donnerai plus des détails très prochainement. (et oui, je dessine comme ça, sur les genoux)

Les petites infos utiles ou inutiles de 17h17… Cuisinez avec Jean Sulpice ! Une occasion rare…

Il y a quelques temps en parlant de Jean Sulpice j'écrivais… J'ai eu la chance de rencontrer Jean Sulpice il y a quelques temps et j'ai été surpris par la maturité et la simplicité de ce chef de 33 ans, un jeune chef estampillé aujourd'hui de deux macarons là-haut sur ses montagnes… Et c'est toujours ce que je pense !
Et cet été vous avez une chance de pouvoir rejoindre Jean Sulpice chez lui pour des cours exceptionnels… Voilà ce qu'il vous propose !
 De 9h à 12h tous les vendredis, samedis et dimanches et en été uniquement, venez cuisiner avec le chef une entrée, un plat et un dessert. Place ensuite à la dégustation de vos plats, en salle ou en terrasse face au glacier, le tout en présence du chef et de sa femme Magali, sommelière qui vous fera un accord mets et vins de qualité pour accompagner votre repas. Un duo hors des sentiers battus pour une expérience hors norme !
Cet été, le chef Jean Sulpice vous ouvre les portes de sa cuisine ! Sensations gourmandes garanties !
Une occasion unique de voir l’envers du décor en étant au coeur des cuisines avec le chef et ses équipes !
Et si cette année à la montagne vous vous laissiez guider par la gourmandise ?
Et voilà tous les renseignements utiles si vous voulez vivre cette expérience. Mais vite vite seulement cet été !
Jean Sulpice – Restaurant L’Oxalys Résidence l'Oxalys - 73440 Val Thorens - France 
Tel : +33 (0)4 79 00 12 00 - Fax : +33 (0)4 79 00 24 10 + 
Mail : contact@restaurant-loxalys.fr 

Mais pourquoi, j'irais bien me perdre dans les montagnes moi… est-ce que je vous raconte ça…

Crédits photos :
Pour  le plat : © Jean-François Mallet
Pour Jean en cuisine : © Arts et gastronomie – Arnaud Dauphin

Souvenirs d'une dinde à l'escabèche et petite recette beaucoup plus raisonnable de pickles aux moules de bouchot et aux petits légumes en escabèche…

La première fois où j'ai découvert une recette d'escabèche c'était pendant cet été où le bitume et moi fondions à qui mieux mieux du côté de Castelldefels où nous avions eu la bonne idée de partir en vacances avec… ma mère…
Avec le recul je ne suis pas sûr que ça a jamais été une bonne idée de partir avec elle, à Castelldefels ou même jusqu'au coin de la rue. Je connaissais pourtant la capacité de ma mère à rendre le moindre moment insupportable, mais bon, un moment d'égarement sans doute et puis on s'était dit avec Marie qu'il y avait peut-être des moments où elle oublierait son enclin naturel et qu'elle… On ne savait pas trop quoi mais on espérait… Malheureusement l'espoir n'a même pas duré le temps du voyage et déjà nous regrettions autant notre élan que le manque de poignées de porte dans les avions…
Du coup nous l'installions régulièrement devant la télévision en espérant que les programmes soient suffisamment hypnotiques pour qu'elle s'endorme devant… Et c'est pendant une de ces après-midi à traquer le moindre signe de sa mise en sommeil que je me suis laissé prendre par une étrange émission de cuisine espagnole.
Ce jour-là c'est donc moi qui me suis retrouvé à regarder le poste fasciné par une recette d'escabèche de dinde… entière !
Je ne sais pas ce qui avait pris au cuisiner cathodique mais il s'est donc lancé dans cette bien curieuse recette, mettre une dinde bien grasse et bien dodue, pouvant nourrir au moins deux familles nombreuses affamées, à tremper dans l'escabèche.
La scène était comme la dinde, gargantuesque, l'homme à la toque blanche vidait bidons d'huile après bidon d'huile, hachait l'aromate en montagne et semblait se demander à chaque instant comment il allait finalement faire pour baigner la bestiole dans une mer d'escabèche.
Et le voilà qui après avoir vidé la moitié de la production du pays en huile, vinaigre, vin, oignons, laurier…  en tout ce qui compose l'escabèche, le voilà donc qui installe une sorte de baignoire en verre sur la table, monte sur une chaise et noie la pauvre bête dans son bain.
L'homme avait l'air heureux en voyant la dinde s'enfoncer dans l'escabèche et à ce moment-là, il regarde la camera bien dans les yeux et conclue d'un à vous de jouer maintenant !
Pendant un soupçon d'instant je me suis demandé si ma mère rentrerait dans la baignoire en compagnie de la dinde quitte à la tasser un peu… et puis voyant qu'elle s'était endormie, nous avons préféré nous éclipser discrètement plutôt que de réaliser ce projet bien tentant…
Et depuis de temps en temps je me souviens de cette recette et je mets à trempouiller bien des choses… de taille beaucoup plus raisonnable comme dans cette petite recette de pickles aux moules de bouchot et aux petits légumes.
Pickles aux moules de bouchot et aux petits légumes en escabèche
Ingrédients : 1 litre de moules de bouchot - 10cl de vin blanc - 10cl d'huile d'olive - 5 cl de vinaigre de jerez - 1 càc de paprika fumé (pimenton) - 1 gousse d'ail – 1oignon - 2 feuilles de laurier –
1 carotte – 1 belle poignée de choux fleur en petits bouquets - sel et poivre
Commencez par faire cuire les moules de bouchot dans une grande casserole à feu vif, poivrez-les généreusement puis faites-les cuire à feu vif. Remuez-les régulièrement jusqu’à ce que les moules de bouchot soient cuites. Laissez-les tiédir puis décoquillez-les.
Coupez les légumes en petits morceaux puis faites les cuire séparément dans des casseroles d'eau salée. Ne les faites pas trop cuire, laissez-les bien croquants.
Préparez ensuite l'escabèche. Versez dans une casserole le vin blanc, l’huile d’olive, le vinaigre et la gousse d’ail juste écrasée et l'oignon coupé en quatre. Portez à ébullition à feu moyen et laissez sur le feu à blobloter doucement pendant cinq minutes. Retirez du feu et ajoutez le paprika. Redonnez un petit bouillon.
Mélangez les moules et les légumes dans un plat et couvrez avec le jus bien chaud. Couvrez alors avec du papier aluminium puis laissez complètement refroidir. Mettez au frais jusqu'au lendemain.
Servez avec une petit vin blanc bien frais en vous rappelant que la fin des dindes peut-être bien curieuses certaines fois.
Avec cette recette je participe à un petit concours de recettes autour de la moule de bouchot que vous retrouverez très vite sur le site de ces délicieuses moules là : La moule de bouchot en même qu'une profusion de recettes !

Mais pourquoi, je me demande si un jour il n'a pas fait un bœuf à l'escabèche après la dinde… est-ce que je vous raconte ça…

Retrouvez aujourd'hui sur OnlyNutella.com : Vos plus belles recettes de l’été par NUTELLA®… le Gateau de fée !

Rabu, 18 Juli 2012

Only Nutella® !!! It's only Nutella but I like it... Nouveau livre, nouveau blog et une recette terriblement Nutella ! Forcément…

Au début j'ai essayé de lutter. Je mettais sur la table une foultitude de confitures, de miels, de tout ce qui peut se tartiner et au milieu, sous la pile, le pot de… Et tels les truffiers au milieu d'une forêt de chênes, ils arrivaient toujours à retrouver sa piste et pots après pots ils finissaient par découvrir le pot de…
Après j'ai essayé la substitution, j'ai acheté à peu près toutes les pâtes à tartiner du monde et je leur ai fait goûter, toutes, une par une et invariablement le couperet tombait, la même réponse, en repoussant le nouveau venu d'une main dédaigneuse, ce mais pourquoi tu as acheté ça… avant qu'ils retournent à leur pot de…
Et finalement un peu facilement, peut-être, j'ai abandonné la lutte. Peut-être parce que j'étais fatigué d'entendre qu'il n'y avait rien à manger, mais rien de rien, alors que mes placards débordants de tout pouvaient à peine se fermer, fatigué d'entendre leurs menaces de grève de la faim… fatigué… Alors, oui, j'ai cédé et comme un métronome, j'achète un nouveau de pot de… bien vite avant que la dernière cuillerée ne soit raclée au fond du dernier pot de…
Et finalement je me dis que ce n'est pas si grave que ça puisque ma tribu de castors avale tout aussi joyeusement petits légumes croquants, fruits frais et parfumés et tout un tas d'autres choses qui font les repas équilibrés.
J'ai abandonné mais pas totalement, au lieu de combattre j'ai rusé et j'ai essayé d'utiliser le Nutella autrement, d'en faire des recettes, plein de recettes, encore des recettes avec ma complice Birgit.
Et tout ça a fini par un livre, Nutella mais pas que, puisqu'il y est aussi question de petit suisse et de crème de marron, un livre qui arrivera en septembre, le 13 septembre 30 septembre grâce à nos amis de Solar.
Mais en attendant c'est aussi un nouveau blog qui arrive Only Nutella® !!! It's only Nutella but I like it... un blog dédié au… Bien sûr ! Un blog où vous retrouverez, mes recettes et peut-être aussi vos recettes… mais je vous raconte tout ça par là-bas très bientôt.
Et pour fêter tout ça avec Birgit nous avons eu envie de vous offrir notre livre, Nutella, Petit suisse, Crème de marron & Co chez Solar mais pas seulement... Grâce à un petit concours de recettes au... Nutella.
Alors le principe est très simple.
D'abord réaliser votre recette préférée avec forcément du Nutella.
Ensuite si vous avez un blog, vous publiez votre recette en insérant le logo Only Nutella et un lien vers cet article entre aujourd'hui et le 13 septembre 30 septembre 2012 à minuit
Vous pouvez copiez le code suivant pour insérer le logo : 

<a href="http://doriannn.blogspot.fr/2012/07/only-nutella-its-only-nutella-but-i_18.html" target="_blank"><img border="0" src="http://1.bp.blogspot.com/-gA2rV2-6slA/UAXckx9bbWI/AAAAAAAAMnQ/mleB7CGAqWk/s1600/250x250.jpg" /></a>

Et vous m’envoyez votre prénom, le nom de votre blog et la photo (480x640 c'est bien) de votre réalisation là : doriancuisine@free.fr
Si vous n'avez pas de blog, vous m’envoyez votre prénom et la photo (480x640 c'est bien) de votre réalisation (vous pouvez aussi m'envoyer votre recette) là : doriancuisine@free.fr
A partir du 13 septembre 30 septembre, l'ensemble de vos recettes seront publiées sur Only NUTTELA® !!!, puis un jury de choc composé d'Agnès, d'Anna, de Johanna, de Marie et de Sandrine ET STEPHANIE (désolé Stef !) choisira leurs cinq recettes préférées qui gagneront…
La 1ère : Nutella, Petit suisse, Crème de marron & Co mais aussi Tout choux notre prochain coffret et tous nos autres livres Cupcakes, Cakes-pops, Whoopies & Co, Cheese-Cakes, Brownies, Cookies & Co, et Whoopies & Co
Les 4 suivantes : Nutella, Petit Suisse, crème de marron & Co
A vous de jouer maintenant !
Et en attendant une recette très…  inspirée de celle proposée par My Baking Addiction un blog hautement recommandable !
Brownie noir couvert d'un nuage de…
Ingrédients :
Pour le brownie : 3 oeufs – 150g de beurre mou – 180g de sucre en poudre – 180g de chocolat noir – 180g de chocolat noir aux noisettes - 90g de farine
Versez le beurre et le sucre, puis les œufs battus et ensuite le chocolat fondu au micro-ondes, mélangez entre chaque ingrédients.
Hachez le chocolat aux noisettes et ajoutez-le à la préparation précédente.
Versez le tout dans un moule couvert de papier sulfurisé et enfournez dans un four préchauffé à 180° pendant 25 à 30 minutes.
Laissez ensuite refroidir le brownie avant de l'enuager.
Pour le nuage :
90g de Nutella – 60g de beurre mou – 90g de sucre glace – 60g de crème fraiche liquide
Mélangez le Nutella et le beurre mou puis le sucre glace.
Fouettez la crème fraiche liquide en chantilly bien ferme et incorporez-la au mélange précédent délicatement.
Quand le brownie est bien froid, versez le nuage et étalez-le bien. Mettez au frigo pendant quelques heures ou mieux jusqu'au lendemain il n'en sera que meilleur.

Mais pourquoi, bon et moi j'attends la nuit pour piller les pots… est-ce que je vous raconte ça…

Selasa, 17 Juli 2012

Only Nutella® !!! It's only Nutella but I like it... J-1 ça sent le teaser ! Soufflé glacé au Nutella et au peanut butter

Ça sent donc vraiment le teaser ! et la suite c'est… demain !
Soufflé glacé au Nutella et au peanut butter
Ingrédients pour environ 6 soufflés : 100g de Nutella - 50g de peanut  butter - 3 jaunes d'œufs - 20 cl de lait - 110g de sucre en poudre - 20cl de crème liquide entière - du cacao en poudre
Commencez en faisant bouillir le lait à feu moyen.
Ensuite fouettez les jaunes d'œufs et 90g de sucre en poudre jusqu'à obtenir un mélange mousseux. Versez le lait sur les œufs tout en battant sans arrêt. Versez le mélange obtenu de nouveau dans la casserole et faites épaissir à feu moyen en remuant constamment.
Faites légèrement chauffer le peanut butter au micro-ondes et mélangez-le ensuite avec les 20g de sucre en poudre restant.
Séparez alors la crème en deux et versez dans une moitié le Nutella et dans l'autre le peanuts butter.
Laissez refroidir le tout jusqu'à ce que les mélanges soient bien froids.
Battez alors la crème liquide en chantilly bien ferme.
Ajoutez délicatement la moitié de la crème à chaque mélange.
Préparez alors vos verrines, choisissez les droites de préférence.
Coupez 6 bandes de papier sulfurisé de manière à pouvoir emballer chaque verre avec une bande. Enroulez le papier autour de l'extérieur de vos verrines en les faisant déborder d'au moins 3cm du haut des verres. Maintenez les papiers avec un élastique en le glissant sur les verrines juste en dessous du bord supérieur.
Remplissez les verrines en alternant les couches avec les deux mélanges et en dépassant le haut du verre d'1 ou 2 cm de manière à donner un côté soufflé à vos verrines.
Mettez au congélateur au moins 6heures.
Retirez délicatement les papiers avant de servir puis finissez en poudrant généreusement le dessus des soufflés avec du cacao.

Mais pourquoi, ça sent furieusement le Nutella tout ça… j'dis ça, j'dis rien… est-ce que je vous raconte ça…

Senin, 16 Juli 2012

Et si nos supermarchés étaient en train de devenir terriblement britanniques… et Le Red'Crum'pud', le pudding crumble aux fruits rouges...

Ma première visite en posant le pied en Angleterre n'est ni pour les joyaux de la reine ni pour l'Etihad Stadium, cette visite, celle qui me fait savoir que je suis bien sur l'ile de mes amours, est toujours pour le premier Waitrose que je trouve sur ma route.
Mais ça je l'ai déjà souvent raconté, tout comme ma joie dévoreuse devant les rayonnages du divin magasin au milieu desquels je cours, je cours remplissant mon caddie sans trop regarder de quoi en criant E.T maaaaaison ! E.T maaaaaison !
Mais aujourd'hui cet excès de britanik'food commence à me manquer de moins en moins tant il est vrai que les marques anglaises commencent massivement à se poser par ici. Tyrells, McVities, Marmite, Gü… et bien autres sont déjà arrivés de ce côté du Channel et trônent à côté de nos cassoulets et de nos choucroutes. Bien sûr ce n'est pas pour tout de suite que je trouverais à l'épicerie du coin du Dandelion & Burdock, cette étrange boisson à base de pissenlit que seuls les anglais pouvaient inventer, du Red Winsdor ce curieux Cheddar marbré au Bordeaux ou des Black and White pudding des versions très très britanniques de nos boudins… ça et tant d'autres choses…
Mais aujourd'hui quand je rentre chez moi certains de mes paniers de courses ressemblent quand même furieusement à ceux que je rapporte de Waitrose quand je suis par là-bas et finalement je ne sais pas si j'en suis content ou pas… Si ce manque que je ressentais avant ne nourrissait pas aussi mes envies, un peu comme s'il y avait pour moi une saison pour l'Angleterre comme il y a une saison des fraises, quelque chose qu'on aime attendre…
En tout cas maintenant c'est au tour des pains Warburtonsd'arriver dans nos linéaires, ce pain qui fait mes toasts matinaux du côté de la perfide Albion. En en recevant un de ces paquets de pain je n'ai pas pu m'empêcher d'avoir en même temps une furieuse envie de pudding, de ce pudding au tranches de pain fondant en diable… et moi quand l'envie…
Le Red'Crum'pud', le pudding crumble aux fruits rouges
Ingrédients pour un moule d'environ 20x20cm :
Pour le pudding au pain : 1 dizaines de tranches de mie blanc – 25g de beurre – 4 jaunes d'œufs – 90g de sucre – 10cl de lait – 20cl de crème –
Pour le crumble : 60g de poudre d’amande – 30g de sucre – 30g de farine – 30g de beurre – 30g d’amandes effilées
Pour les fruits : 1 quinzaine de framboises grossièrement hachées – 2càs de cassis
Beurrez le pain et le couper en diagonales, pour former des triangles.
Disposez  les triangles comme sur la photo, la base en bas et en les décalant entre chaque rang, leur pointe doit dépassez légèrement du moule. Comblez les côtés avec de petits morceaux de tranches.
Préparez ensuite la sauce. Faites tiédir ensemble le lait et la crème au micro-ondes.
Mélangez les jaunes d'œufs avec le sucre.
Versez le mélange crème - lait sur les jaunes au sucre en mélangeant constamment.
Versez le tout sur le pain, attendez cinq minutes jusqu'à ce que le pain soit bien imbibé.
Pendant ce temps préparez le crumble.
Versez dans un saladier la poudre d’amande, le sucre et la farine. Coupez le beurre en petits cubes, il doit être bien froid. Ajoutez-le au mélange précédent et incorporez-le avec le bout des doigts jusqu’à obtenir une sorte de sablé grossier. Ajoutez alors les amandes effilées.
Ajoutez les fruits sur le pain puis saupoudrez le tout avec le crumble.
Enfournez dans un four préchauffé à 180° pendant une vingtaine de minutes.
Laissez ensuite tiédir et servez avec un peu de crème.
Les produits Warburtons sont distribués chez Monoprix sous trois références : le Toastie Blanc, le Toastie Complet et le Toastie Céréales.
Produit offert

Mais pourquoi, et juste du Dandelion & Burdock tu ne voudrais pas monsieur Monop'… est-ce que je vous raconte ça…