Kamis, 23 Agustus 2012

Comme une cuajada aux mirabelles et Elvira, parce que des fois il suffit de peu de choses pour voir une éclaircie…

Il y a des jours où j'ai un p'tit coup de moins d'envie de cuisine et d'autres choses… 
Et ces jours-là j'ai mes petits boosters de vie et d'envies, ces petites choses qui font qu'une journée passe du maussade au réjouissant, qui font qu'on ait subitement du plaisir à être au dessus d'une sauce et à la tourner et la retourner juste pour le plaisir de ceux qui vont la manger.

Une de ces petites choses qui ne paraissent rien mais qui m'ont souvent retourné le moral a souvent été un simple passage dans une des maisons d'Elvira, sur ces blogs, Tasca da Elvira ou Elvira's Bistrot à la recherche de ses recettes et de ses mots, à sa rencontre.
Je n'ai jamais rencontré Elvira, un de mes regrets de vieux blogueurs, plus de sept ans déjà qu'on se croise et recroise virtuellement mais je ne l'ai donc jamais rencontrée. Et pourtant j'en ai passé des moments avec elle, à apprendre, comprendre, à m'amuser, à échanger…
J'ai même pensé apprendre le portugais à cause d'elle pour la lire en version originale. Et puis je me souvenu que même le meilleur des linguistes anglais ne comprendrait rien à mes glapissements quand je me lance dans une interprétation d'une bluette britannique, et j'ai imaginé ce que pourrait donner un de mes chants de baleine en train de muer dans la langue d'Elvira, peut-être l'annonce d'une régression des naissances mondiales et j'ai renoncé…  mais c'était à deux doigts.
Et l'autre jour alors que j'étais chez une amie et à l'heure du dessert je lui ai demandé d'où venait cette étrange flan couvert cannelle, elle m'a lancé avec un regard complice, ça vient de chez Elvira… J'ai senti à ce moment que je n'étais pas le seul à m'attraper de la réjouissance et du plaisir chez Elvira.
Il n'en fallait pas plus pour que j'ai envie d'essayer ce dessert, un peu à ma manière, un dessert que deux de mes gourmands ont littéralement englouti, un dessert bien réjouissant, comme Elvira…
La cuajada comme chez Elvira aux mirabelles
Ingrédients : 300g de mirabelles - 1 yaourt de brebis - 1 gros œuf - 1 mesure* de farine de blé – 1 mesure et ½ de lait - 1 mesure de sucre en poudre  - 60 g de beurre fondu - cannelle moulue - beurre et farine pour le moule
* utiliser le pot de yaourt vide comme mesure.

Beurrez et farinez un moule à manqué.
Dénoyautez les mirabelles, pas la peine de les couper entièrement en deux et mettez-les dans le moule.
Dans un saladier mélangez bien le yaourt avec le beurre fondu. Ajouter les œufs, le lait, le sucre et la farine. Battez bien le tout à l'aide d'un fouet jusqu'à obtenir une préparation lisse et parfaitement liée.
Versez la préparation dans le moule sur les mirabelles et saupoudrez avec un peu de cannelle moulue et de sucre en poudre. Enfournez dans un four préchauffé à 160ºC pendant environ 40 minutes.

Retirez la cuajada du four et laissez-la complètement refroidir. Gardez au réfrigérateur jusqu'au moment de servir.

Mais pourquoi, et pourquoi ils ne creuseraient pas un tunnel jusqu'aux Açores d'abord… est-ce que je vous raconte ça…

Tidak ada komentar:

Posting Komentar