Kamis, 04 Oktober 2012

Coup d'cœur ! Coup d'vin ! Les foires aux vins c'est bientôt fini ! Petit tour du côté des Magasins U…

J'ai rencontré Bertrand Decré lors d'une dégustation de la foire aux vins des Magasins U pendant une de ces pauses clopes si favorables aux discussions, à tel point qu'elles devraient être rendues obligatoires même pour les non-fumeurs. Une pause-clope sans clope…
J'étais là sur le trottoir à me demander pourquoi Vickyn'avait pas aimé le même vin que moi lors de la dégustation, pourquoi elle m'avait dit quand je lui avais montré ma bouteille préférée que j'étais bien un garçon, pourquoi on avait attendu aussi longtemps pour mettre des verres de vin dans les mains des filles… J'étais donc là avec bien des questions quand nous avons commencé à discuter avec Bertrand Decré.
Discuté de vin bien sûr mais aussi de son magasin du côté de Fontenay le Fleury et de sa manière de voir le vin et le magasin, de ses envies, de ce qui est possible et de ce qui ne l'est pas…
Le grand magasin est pour moi à peu près aussi mystérieux que la notice expliquant comment j'obtiendrais le permis de construire de la cabane au fond du jardin…. En gros ça se résume au mieux à savoir où sont les portes d'entrée et à parfois à retrouver les mêmes portes pour m'en échapper après m'être perdu une demi douzaine de fois dans les allées… Le grand magasin est un endroit dont je ne maitrise ni la géographie, ni la logique.
Alors j'y suis allé de mes questions de moussaillon candide de la grand distribution et l'homme du métier m'a expliqué, les choix, les filières, les rencontres avec suffisamment de patience pour que j'y finisse même par retrouver mes petits. Et à la fin de la clope j'avais compris que les choses étaient beaucoup plus compliquées que j'aurais sans doute préféré le croire… et du coup quand Bertrand Decrè m'a proposé d'assister à l'ouverture de sa foire au vin, j'ai dit oui je viendrai.
Cet autre jour-là mon GPS avait décidé que je n'arriverai jamais, inventant des routes, faisant disparaitre les autres devant moi, et les gens à qui je demandais mon chemin me répondaient invariablement mais vous savez il est fermé le magasin à cette heure…
Et puis je suis arrivé, et puis je suis entré, j'ai trainé autour du petit espace consacré à la foire, rassuré de ne pas être obligé de la chercher dans tout le magasin mais un peu inquiet de l'étendue du choix. Et j'ai aussi retrouvé Bertrand Decré avec de nouvelles questions. Là, nous avons parlé, des choix, des séances de goûtage que lui et ces collègues mènent chaque année, des choix des vins, des prix… Et avant de retrouver les bouteilles, préférant ses choix que mes doutes, je lui ai juste demandé, vous avez des coups d'cœur  ?
Et c'est comme ça que je suis reparti avec ses choix un Château Paveil de Luze 2010 et un Château Ferrande 2009.
Et c'est aussi comme ça que le verre à la main j'ai passé deux beaux moments grâce à lui le lendemain.
J'ai commencé par le Château Ferrande (8,95€) sur les marches de la maison en me demandant si quelqu'un aurait la bonne idée de sonner à la porte pour partager ce Graves à l'attaque franche et à la simplicité équilibrée, sans trop ni trop peu, sans trop de tannins ni trop peu de longueur, des jolis fruits mûrs et juste ce qu'il faut d'acidité pour qu'il donne envie de le partager autour d'un bleu fondant... Mais personne n'est venu…
Alors je suis rentré et j'ai mis le nez et la bouche dans le Château Paveil (15,95€)en espérant que finalement personne ne vienne sonner à la porte. Je n'avais plus envie de partager, juste envie de finir mon verre… seul… Juste envie de discuter entre les yeux et le verre avec ce Margaux intense qui ne manque ni d'épices ni de fruits, ni de complexité, ni de longueur… et qui pourrait bien devenir un grand pour peu que vous soyez plus raisonnable que moi et qu'il reste à l'ombre de votre cave quelques années… mais la patience…
Vous pourrez retrouver ces deux vins et bien d'autres pendant la foire des Magasins U jusqu'au 6 octobre 2012 alors ne tardez pas trop.

Mais pourquoi, bon j'ai pas acheté une deuxième bouteille de Château Paveil moi… est-ce que je vous raconte ça…

PS : le vin que j'avais bien aimé lors de la dégustation était le Bourgogne Pinot noir de Dominique Laurent (8,59€). Peut-être un vin de garçons finalement… cela dit Anne aussi l'a aimé…

Tidak ada komentar:

Posting Komentar