Jumat, 30 November 2012

Les tartes Kluger sur les routes en voilà une bonne idée ! Et quelques souvenirs en recettes en attendant le camion à tartes…

La première fois que j'ai rencontré Catherine Kluger je lui ai demandé comment elle en était arrivée à faire des tartes et là elle m'a raconté son histoire, comment elle était passée de son ancien métier d'avocat à celui de tartelière. Et en l'écoutant j'ai senti toute l'envie et tout l'appétit qu'elle avait pour cette nouvelle passion qui l'animait maintenant et moi les gens passionnés…
Et puis avec le temps j'ai continué à la suivre, de tarte en tarte et de livre en livre, et j'ai eu la chance de la croiser aussi de temps en temps…
Et il y a peu de temps Catherine, lors d'une de ces rencontres, m'a confié j'ai un nouveau projet… sans m'en dire plus, avant qu'elle ne me dise enfin, bien pus tard, de quoi il s'agissait, quel était le nouveau projet fou de la tartelière de la rue Trousseau. Mais plutôt que de vous raconter je préfère laisser Catherine Kluger le faire.
Si vous voulez aidez Catherine Kluger tout comme moi, parce que ce projet-là me semble aussi fiable que réjouissant, c'est par là que ça se passe : Un Food Truck pour les Tartes Kluger
Et si vous voulez retrouver les recettes réalisées avec des ingrédients Kluger ou des recettes signée Catherine Kluger qui illustrent cet article cliquez sur les photos.

Mais pourquoi, ayé je me suis attrapé une envie de tartes moi… est-ce que je vous raconte ça…

Le vendredi c'est retour vers le futur ! Petite glace aux Daims et à plein de choses qui craquent et qui fondent… pourquoi ? Parce que !

Des fois je me demande pourquoi je fais certaines recettes… Des fois je me demande en fouillant dans mes archives pourquoi en plein cœur de novembre j'ai des envies de glaces ! 
Et ben j'ai pas vraiment de réponse, c'est juste une envie... Et du coup j'ai eu envie d'avoir encore envie de cette drôle de glace craquante datant d'il y a quelques années peut-être juste pour savoir si elle pouvait vous faire envie à vous aussi… 

Petite glace aux Daims et à plein de choses qui craquent et qui fondent (une petite recette inspirée par le semi-freddo de Jamie Oliver) 
Ingrédients : 4oeufs blancs et jaunes séparés - 100g de crème fraîche entière - 50g de sucre - 150g de Daims - 75g de chocolat - 75g de pistache émondées - du miel liquide - sel 
Mettez dans un saladier les jaunes d'oeufs et le sucre, coupez les gousses de vanilles dans la longueur et grattez les petites graines de manière à les faire tomber dans le saladier, battez le tout bien bien jusqu'à ce que ça éclaircisse et que ça mousse, il faut bien insister sinon les différents éléments risquent de ne pas s'amalgamer correctement. 
Dans deux autres saladiers, battez séparément la crème d'une part et les blancs avec une pincée de sel d'autre part. 
Versez la crème sur la crème aux jaunes, mélangez, incorporez ensuite délicatement les blancs à la cuillère en soulevant bien. Incorporez enfin les Daims que vous aurez écrasés au marteau, un petit coups bien sec sur le crâne et l'affaire est faite, ne les déballez pas avant ! 
Incorporez aussi le chocolat coupé en copeaux. Mettez au froid une bonne paire d'heures. 
Pendant ce temps faites caraméliser les pistaches. Hachez-les grossièrement, faites bien chauffer une poêle jetez-y les pistaches et saupoudrez avec le sucre, laissez caraméliser. Laissez refroidir les pistaches et finissez de les hacher. 
Au moment de servir, découpez de jolies parts de glace (il est possible que les jaunes soient légèrement plus présents dans le fond), saupoudrez généreusement de pistaches, s'il vous reste quelques Daims et un peu de chocolat en copeaux vous pouvez aussi, et d'un peu de miel... après préparez-vous à devoir défendre votre part ! 

Mais pourquoi, bon des glaces pour ce printemps c'est bien aussi… à suivre… est-ce que je vous raconte ça…

Rabu, 28 November 2012

Chouquettes perdues tombées du sac très très enchocolatées ! Comme quoi rien n'est jamais vraiment perdu ! Pfioulala…

En rentrant à la maison j'ai fait comme je fais toujours je range le contenu de mon sac…
Enfin en fait je retourne le sac sur la table et tout un bordel en tombe et là je le regarde en lançant à la cantonade Pfioulala ! Qué bordel ! j'm'en sortirai jamais… en espérant qu'une bonne âme de passage, Marie par exemple, me prendrait en pitié et rangerait une partie, voire la totalité, du bordel du sac.
Bon je dois dire qu'avec les années Marie est devenue plus sarcastique qu'aidante et que généralement pour tout aide elle me lance Pfioulala ben heureusement que t'as du courage parce que moi j'me verrai pas ranger tout ça… Y'a pas, ça m'aide !
Et donc tombant après secouage, s'est retrouvé sur la table un paquet de chouquettes de la veille qui avait donc passé une bonne journée sous un tas de choses et pris la forme du tas de choses en question. J'étais là à regarder mes chouquettes ultra-plates quand l'esprit de Nigella est venu me chatouiller… Et voilà comment je me suis lancé dans la réalisation de chouquettes perdues très très enchocolatées !
Chouquettes perdues très très enchocolatées !
Ingrédients : une quinzaine de chouquettes même en très mauvais état - 10cl de lait – 10cl de crème liquide entière – 2 jaunes d'œufs – 30g de sucre en poudre – 120g de chocolat noir  – 1càc de sucre glace – 1càc de cacao en poudre
Couvrez un petit moule de papier sulfurisé. Déchirez en deux ou trois les chouquettes sans essayer de faire des morceaux réguliers. Répartissez-les dans le moule.

Fouettez les jaunes d'œufs et le sucre en poudre.

Mélangez le lait, la crème et faites-les chauffer. Versez sur le jaune d'œuf au sucre en fouettant en même temps. Puis reversez le tout dans une casserole et portez le mélange presque à ébullition à feu moyen.
Ajoutez alors le chocolat que vous aurez haché grossièrement et mélangez doucement jusqu'à ce que le chocolat soit tout fondu et que vous ayez obtenu une jolie crème.
Versez ce mélange dans le moule sur les chouquettes.

Enfournez dans un four préchauffé à 180° pendant 15 à 20minutes.

Laissez tiédir, saupoudrez avec le sucre glace et le cacao en poudre et dégustez de suite par exemple avec une bonne petite tasse de café bien chaude.

Mais pourquoi, c'est marrant parce que ça marchait le Pfioulalaau début… est-ce que je vous raconte ça…

Selasa, 27 November 2012

Mange ta soupe ! Elle est douce ma patate ! Elle est douce !!! Patates douces au four en p'tite soupe

Les jours se suivent et se… ressemblent. Je sors dehors et là je me prends une bourrasque humide en pleine tête et puis je vais discuter avec mes amis les escargots qui batifolent de joie dans l'humidité ambiante. A force d'un tel beau temps j'ai les pieds qui ressemblent à des bottes en caoutchouc et les doigts aussi ridés qu'après un bain de trois heures. Si  t'es pas un escargot, une grenouille ou un champignon pris d'une pousse sauvage, ben reste chez toi !
Y'a pas, les jours se suivent et se ressemblent. Et moi je continue à suivre le même traitement du temps à grands coups de soupes bien chaudes ! Et ce soir c'est la patate douce qui a fini dans mon p'tit bol réchauffe dedans.
Patates douces au four en p'tite soupe
Ingrédients : 2 belles patates douces – 1 oignon jaune – 2càs de noix de cajou grillées à sec - du bouillon de légumes –  huile d'olive – du yaourt nature - sel et piment d'Espelette
Pelez et coupez les patates douces et l'oignon en morceaux.
Mettez tout ça sur une plaque à four, arrosez d'un filet d'huile d'olive et d'un peu de sel.
Enfournez dans un four préchauffé à 180° et laissez cuire le tout pendant une petite trentaine de minutes en remuant de temps en temps. Au final les patates douces  et les oignons doivent être tendres et dorés.
Mixez le tout en ajoutant un peu de bouillon de légumes chaud jusqu'à obtenir un velouté léger.
Servez dans des bols et ajoutez 1càs de yaourt sur chaque soupe, un peu de noix de cajou grossièrement hachées et du piment à votre goût.
Dégustez en pensant à vos amis les escargots qui n'ont pas de mains pour tenir leur cuillère…

Mais pourquoi, bon et si je faisais une soupe de salsifis maintenant… enfin si je trouve une recette ! est-ce que je vous raconte ça…

Et si pour une fois c'est vous qui testiez les produits… Silit, à vous de jouer et de tester !

Concours annulé...
Quand j'ai été contacté par Silit et qu'ils m'ont demandé si je connaissais leurs produits, je leur ai dit le plus honnêtement du monde que je ne connaissais pas encore la marque ni leurs produits. Et leur réaction a été de me dire et bien on va vous faire les découvrir et si vous voulez on peut aussi les faire découvrir à vos lecteurs !
Et voilà comment est partie l'idée vous faire gagner quelques produits et d'espérer pour moi que vous voudrez bien me donner votre avis quand vous les aurez utilisés ! Cette fois c'est donc à vous de me donner votre avis !
Pour jouer qu'est-ce qu'on fait ???
1 - On répond aux trois questions suivantes dans les commentaires (toutes les réponses sont bien sûr sur le site Silit.fr) :
- Quelle est l'origine du mot SILIT ?
- Quels sont les 3 mots clés qui caractérisent l'activité des conseiller(s) culinaires chez Silit ?
- Comment s'appelle le magazine de Silit qui paraît tous les mois ?
2 – On devient fan de la page FB de Silit France (<clic!) en cliquant sur j'aime sur leur page (laissez un message sur leur page en indiquant que vous participez au concours ça sera plus facile pour vérifier !)
Qu'est-ce qu'on gagne ???
- 3 Plats Studio (28x7cm). Des plats qui passeront aussi bien au four qu'à tous les feux y compris l'induction.
- 2 crêpières. Revêtement anti-adhésif à base de titane, avec ses 2 spatulettes en bois
- 5 ciseaux à volailles
Vous laissez donc votre commentaire pour répondre aux questions et surtout n'oubliez pas de laisser un mail dans votre commentaire pour que je puisse vous joindre si vous êtes parmi les gagnants ! 
Petite précision il faut vivre en France métropolitaine pour participer. 
Et si vous voulez éviter de laisser votre mail visible, écrivez votre commentaire sans mail, faites un copié/collé et envoyez-moi le message à l'adresse suivante : doriancuisine@free.fr 
Vous avez jusqu'au dimanche 30 novembre à minuit pour participer !
Et juste après comme d'habitude la main la plus innocente de ma maison tirera cinq personnes au sort parmi vos commentaires et ils recevront un des dix produits Silit! A vous de jouer !!!
Et si vous voulez découvrir les produits Silit vous pouvez aussi assister aux ateliers culinaires gratuits organisés partout en France.

Mais pourquoi, bon et maintenant j'attends votre avis… est-ce que je vous raconte ça…

PS : Malheureusement Silit ayant décidé de ne pas respecter ses engagements et de changer les règles du jeu à la fin du concours je suis au regret de devoir annuler ce jeu et j'en suis désolé pour ceux qui ont participé... Avec donc mes sincères excuses et mes remerciements à ceux qui ont participé et qui doivent être aussi déçus que moi.

Senin, 26 November 2012

Un repas de Noël à moins de cinq euros par personne… demandez le menu !

Après nous avoir confié le soin à Pascale et à moi de préparer un menu à moins de 4euros, le nouveau défi que nous a lancé Marque Repère, la marque de distributeur des enseignes E.Leclerc était de réaliser un menu de Noël avec leurs produits à moins de 5euros soit 20euros pour 4 personnes, ce qui est déjà beaucoup pour bien des familles même pendant les période de fêtes.

Et après avoir réalisé nos menus nous les avons dévoilés au 5e Salon du blog culinairede Soissons pendant des ateliers participatifs et joyeux ! Et j'en profite pour remercier toute l'équipe des 750g et les jeunes du lycée hôtelier et tous ceux qui se sont prêtés au jeu de nos ateliers et qui ont notamment cuisinés avec moi, peut-être même plus que moi ! Tous ceux qui font et feront encore longtemps que ce salon n'a rien à voir avec les autres et reste une joyeuse ruche à cuisiner !
Et maintenant voilà donc les recettes de mon menu et si vous voulez découvrir le menu de Pascale c'est par là que ça se passe : Le menu de Pascale 
Cappuccino de marrons et foie gras
Ingrédients : 300g de châtaignes entières pelées au feu   50cl bouillon de volaille - 60g de foie gras de canard Pierre de Chaumeyrac - 10cl de crème fraiche liquide entière – 1 tranche de pain d'épices – 1càs d'amandes effilées – 1 pincée de piment d'Espelette - sel
Coupez la tranche de pain d'épices en petits cubes, posez-les sur une plaque couverte de papier sulfurisé, ajoutez les amandes et faites dorer légèrement le tout dans un four à 120° degrés pendant une quinzaine de minutes. Laissez refroidir.
Mettez les marrons dans une casserole et couvrez de bouillon. Faites frémir le tout à feu moyen pendant une douzaine de minutes à découvert.
Retirez les 3/4 du bouillon et ajoutez les ¾ du foie gras, remuez jusqu'à ce qu'il ait complètement fondu.
Versez le tout dans un mixer et mixez sans trop insister, ajoutez du bouillon jusqu'à obtenir la consistance souhaitée, entre purée liquide et soupe. Rectifiez l'assaisonnement si nécessaire.
Fouettez la crème fraiche jusqu'à obtenir une crème fouettée assez ferme.
Coupez le foie gras restant en petits morceaux et mélangez au pain d'épices et aux amandes.
Versez la crème de marron au foie gras dans des tasses, ajoutez la crème battue, parsemez de pain d'épices, de foie gras et d'amandes. Terminez par une pincée de piment.
Rôti de saumon et sa purée de céleri croustillante
Ingrédients :
Pour le rôti : 400g de filet de saumon surgelé - 100g de poitrine de porc demi-sel fumée tranches fines - huile d'olive  - Sel et poivre
Pour la purée : 500g de purée de céleri surgelée – 1càs d'huile d'olive – ¼ de càc de zeste d'orange – 30g de noisettes entières – 1càs de sucre en poudre – sel et poivre
Étalez les tranches de lard de manière à faire un tapis de la largeur des filets de saumon.
Posez le filet de saumon sur le lard, assaisonnez de poivre et d'un peu de sel, attention la poitrine est déjà salée. Roulez et ficelez le tout.
Posez dans un plat allant au four, arrosez d'un filet d'huile d'olive et enfournez dans un four préchauffé à 200°C pendant environ 25 minutes en surveillant bien la cuisson.
Pendant temps préparez la purée.
Versez la purée encore congelée dans une casserole et faites-la chauffer à feu doux pendant une quinzaine de minutes à couvert. Ajoutez l'huile d'olive, remuez et poursuivez la cuisson trois minutes.
Ajoutez le zeste d'orange et retirez du feu.
Mettez les noisettes dans une poêle et faites chauffer. Ajoutez le sucre et laissez caraméliser. Videz sur une planche puis hachez grossièrement les noisettes quand elles sont froides.
Servez la purée avec le rôti en parsemant les noisettes et en ajoutant un léger filet d'huile d'olive.
Pavlova poire et chocolat 
Ingrédients :
Pour les meringues :  4 blancs d'œufs – 240g de sucre glace
Pour la crème : 20cl de crème liquide entière – 2càs de sucre glace
Pour les poires : 2 demies poires au sirop Fruistar - 10g de beurre – 2 ou 3 étoiles de badiane - 1càs de sucre en poudre
Pour décorer : 30g de chocolat noir – 2càs d'amandes effilées légèrement dorées
Commencez en faisant les meringues. Mettez les blancs d'œufs et battez-les en neige bien ferme. Ajoutez alors le sucre sans arrêter de battre.
Faites 4 jolis tas de meringue avec de jolis pics sur un papier sulfurisé posé sur une plaque de four, pensez à creuser un peu le centre. Mettez à four préchauffé à 110/120° pendant environ 45 minutes.
Pendant ce temps, montez la crème et le sucre glace en chantilly bien ferme et réservez-la.
Quand les meringues sont cuites laissez-les refroidir avant le montage.
Coupez la poire en petits cubes. Mettez le beurre dans une poêle et faites-y rapidement dorer la poire avec les étoiles de badiane. Ajoutez le sucre et 1càs de sirop des poires au et laissez rapidement caraméliser. Réservez.
Faites fondre le chocolat noir.
Pour le montage répartissez la crème sur les meringues, puis les poires, un peu de chocolat et des amandes effilées. Dégustez sans attendre.

Mais pourquoi, je me demande à quel prix on pourrait faire un repas printanier ??? est-ce que je vous raconte ça…

Minggu, 25 November 2012

La petite fille et les corbeaux


Recherche de personnage pour une nouvelle BD.

Gagnez 3 de mes coups d'cœur livres de cuisine de 2012 ! Et participez au Concours de critiques MyBOOX, devenez chroniqueur officiel et cette fois gagnez un an de livres !

Quand je fais ma valise que ce soit pour un jour ou pour une semaine il y a toujours un moment où je me demande quel livre de cuisine je vais bien pouvoir emmener avec moi. Et souvent, quand assis sur la valise j'essaye de la fermer et que… ce n'est pas le livre de cuisine que j'enlève ! Et du coup quelques fois je me retrouve à me geler parce que forcément le pull bien douillet c'est ce qui prenait le plus de place, mais finalement ce n'est pas grave j'ai mon livre ! Les livres de cuisine et moi c'est… pour la vie !
Du coup quand MyBOOX m'a proposé de vous offrir des livres et peut-être de vous permettre de gagner chez eux un an de livres, forcément je n'ai même pas essayé de résister ! 
Vous êtes féru de littérature, de BD, de manga, d’essais, de livres jeunesse, de livres pratiques ? Qu’importe vos goûts, il y en a pour tout le monde ! Participez à notre concours de critiques en partenariat avec Terrafemina pour gagner un an de lectures gratuites… cette année, c’est toutes catégories confondues.
Comment participer ?                                
Tout d’abord, inscrivez-vous au concours. A partir de là, toutes les critiques que vous écrirez seront prises en compte. Ensuite la sélection se fait en deux étapes. Et pour tout savoir rendez-vous sur le site là : Concours MyBoox
Attention ! La première phase a déjà commencé, et prendra fin le 15 janvier, et la deuxième commencera le lendemain, pour un verdict le 22 janvier.
Que gagne-t-on, exactement ?
Tout d’abord, vous gagnez le statut de membre officiel. De plus, vos critiques sont mises en avant. Mais surtout, vous gagnez un an de lectures gratuites !Tous les mois pendant un an, vous sélectionnerez quatre livres (jusqu’à 30 euros par livre). Vous recevez votre commande chez vous.
Alors, à vos claviers, et bonne chance !
Et ici en plus, grâce à MyBOOX, vous allez pouvoir gagner aussi 3 de mes coups d'cœur de 2012… 
Il m'est très difficile de parler de Philippe Conticini sans avoir immédiatement un appétit féroce qui m'envahit sauvagement. Il faut dire que le maître pâtissier a mis la barre très très haut avec sa pâtisserie des rêves, il a simplement donné une réalité à la gourmandise !  
Rachel Khoo n'est pas née professionnellement dans une cuisine, elle semblait faite pour la mode. Mais quand elle s'y est installée elle a apportée avec elle un je ne sais rien de légèreté, de fantaisie et d'impertinence et depuis elle continue à produire une cuisine à son image, pétillante et gourmande… très très gourmande !
Quand j'ai découvert le blog de Katie Quinn Davies, What Katie ate, il y a quelques années je me suis dit si les p'tits cochons ne la mange pas Katie ira loin, très loin… Et elle a été très loin puisqu'elle a même fini par se poser sur mes étagère avec un livre que j'ai cru fait pour moi… ou presque seulement pour moi !
Et pour gagner un de ces livres c'est très simple indiquez dans les commentaires quel est votre dernier livre de cuisine coup de cœur, celui qui vous a vraiment fait craquer et pour lequel vous vivez un amour fou… Et indiquez aussi quel livre vous aimeriez gagner parmi mes 3 coups d'cœur… et c'est tout ! Vous avez donc  deux semaines jusqu'à dimanche 9 décembre 2012 à minuit pour participer et après je tirerai au sort 3 de vos commentaires et ceux qui seront tirés au sort gagneront le livre qu'ils ont choisi.
Et surtout n'oubliez pas de laisser un mail dans votre commentaire pour que je puisse vous joindre si vous êtes un des gagnants !
P.S : Et si vous voulez éviter de laisser votre mail visible, écrivez votre commentaire sans mail, faites un copié/collé et envoyez-moi le message à l'adresse suivante : doriancuisine@free.fr
 Et maintenant à vous de jouer !!!
Mais pourquoi, et pour mon prochain voyage je vais choisir lequel d'ailleurs... est-ce que je vous raconte ça…

Mange ta soupe ! All you need is Parsnip ! Soupe acidulée aux panais et aux chips parce qu'il le vaut bien !

Dès que je pose le pied en Angleterre et que je fonce attraper mes courses au premier Waitrose du coin, je retrouve un des amis de là-bas, le panais !
Il faut dire que de l'autre côté de la Manche le panais est presque une religion que l'on déguste à toutes les sauces et de toutes les manières. Et du coup ce dimanche il m'a semblé qu'il était peut-être temps de sortir le panais de l'ombre et aussi lui donner ses lettres de noblesses en l'éloignant du simple rôle de légumes à pot au feu comme il est trop souvent cantonné par ici… Et voilà donc une soupe très très panais !

Soupe acidulée aux panais et aux chips
Ingrédients :  4 panais – 1 petite pomme reine des reinettes – 10g de beurre – 1càc de sucre – 5cl lait – ½ bouillon cube de légumes - sel - poivre
Lavez et coupez très finement ¼ de panais, si possible à la mandoline, sinon  à l'épluche légumes.
Jetez les tranches dans un bol d'eau très froide. Egouttez-les bien puis faites-les frire dans un bain d'huile à 160°. Déposez-les sur du papier absorbant.
Epluchez et coupez le reste des panais en morceaux, faites-le cuire avec le lait, le bouillon cube et suffisamment d'eau pour couvrir.
Pelez et coupez la pomme en petits cubes. Dans une petite casserole, faites fondre le beurre et ajoutez les cubes de pomme, faites-les rapidement dorer. Couvrez d'eau à niveau et laissez cuire jusqu'à ce que 'eau soit évaporée, ajoutez le sucre et laissez très légèrement caraméliser. Ecrasez les pommes à la fourchette.
Mixez les panais en ajoutant suffisamment de bouillon pour obtenir la consistance souhaitée et mélangez avec la pomme. Servez le velouté en parsemant les chips à la dernière minute. Poivrez généreusement et mangez sans attendre.

Mais pourquoi, et d'ailleurs ils aiment aussi beaucoup les choux de Bruxelles… est-ce que je vous raconte ça…

Sabtu, 24 November 2012

Le 'tit ragoût du samedi parce que le samedi c'est la journée de la moule !!! 'Tit ragoût merguez Pompadour et pois chiche aux œufs…

Je moule, tu moules, il moule, nous moulons… et surtout on recommence ! Le samedi c'est le jour où j'arrive de temps en temps, du genre 3 fois l'an, à me mettre dans la position de la moule répandue sur mon canapé avec mes doigts de pieds dans le viseur et j'les compte… Un, deux, trois… Et quand j'ai fini je recommence, une fois, deux fois… C'est que le doigt pied est furtif faudrait pas que je me trompe !
Et curieusement au bout de quelques vérifications il arrive que je rentre dans une phase de concentration intense…
Mais bon même ces jour-là faut nourrir les affamés et là un 'tit ragoût c'est parfait ! Vite fait, bien fait ! Et comme j'en avais vu un ressemblant à celui-là dans un de mes magazines anglais à midi ça s'est fait en deux temps trois mouvements !
'Tit ragoût merguez Pompadour et pois chiche aux œufs…
Ingrédients : 600g de pommes de terre Pompadour (ou d'autres pommes de terre à chair ferme) – 600g de merguez – 400g de pois chiche égouttés – 2ou 3 oignons – 1 petite gousse d'ail – 5 œufs (1 par personne) – 1 belle pincée de paprika – de l'huile d'olive – persil -sel et poivre
Commencez par cuire les pommes de terre dans une casserole d'eau salée, ne les épluchez pas.
Pendant ce temps émincez les oignons, râpez l'ail, enlevez la peau des merguez et écrasez grossièrement la chair avec une fourchette, égouttez les pois chiche.
Quand les pommes de terre sont cuites, pelez-les et coupez-les en morceaux, ne cherchez pas à faire régulier.
Versez un filet d'huile dans une grande poêle et faites chauffer assez fort.
Ajoutez les oignons et l'ail, faites rapidement revenir. Quand ils commencent à peine à devenir transparents ajoutez la merguez, mélangez et faites revenir le tout toujours à bon feu pendant 5 minutes.
Ajoutez les pois chiche, mélangez, ajoutez les pommes de terre, salez, poivrez et mélangez de nouveau.
Prolongez la cuisson 5 minutes de plus en mélangeant très souvent. Le petit ragoût va alors se colorer et se lier.
Versez le tout dans un plat à four, faites de petits nids, mettez les œufs dans les nids et enfournez dans un four préchauffé à 200°. Laissez au four juste le temps que les œufs soient à point.
Servez juste à la sortie du four en parsemant dessus le paprika et le persil grossièrement haché.

Mais pourquoi, j'en étais à combien de doigts de pied moi… est-ce que je vous raconte ça…

Jumat, 23 November 2012

Le vendredi c'est retour vers le futur ! PomPomPom Pom ! Tarte d'amande et de pomme !

Curieusement moi qui suis plutôt copain copain avec l'hiver et que le froid laisse de glace, en ce moment je rêve de voir une poignée de sable chaud me couler entre les doigts…
Peut-être l'impression d'un été bien trop court, peut-être l'envie de croquer à pleine dents dans une pêche bien juteuse.
Du coup en me retournant vers le compotier j'ai eu bien du mal à trouver mon bonheur parmi les fruits rangés là jusqu'à ce que mon œil pas brillant d'envie tombe sur une petite pomme, une petit parfumé à la peau colorée et tendue. Et en la croquant je me suis dit c'est quand même pas mal de passer l'hiver en ça compagnie…
Et ça m'a aussi donné envie de ressortir de mes archives un p'tit gâteau au pomme fait ici il y a quelques temps.
Tarte d'amande et de pomme
Ingrédients : 1 pomme Antares (sinon une Reine des Renettes c'est bien aussi) - 120g de poudre d'amande - 60g de farine - 90g de beurre - 90g de sucre roux en poudre – 2 œufs – ¼ de càc de levure chimique – 90g de framboises – 3càs de sucre en poudre – 1 vingtaine de noisettes
Coupez les noisettes en tranches.
Coupez dans la pomme cinq belles tranches d'environ 1cm (n'hésitez pas à utiliser une deuxième pomme si nécessaire).
Versez dans un le bol d'un batteur, le beurre coupé en morceaux et le sucre, et fouettez jusqu'à obtenir un mélange homogène et mousseux.
Ajoutez ensuite les œufs, la farine, la levure et la poudre d'amande et mélangez rapidement, n'insistez pas trop.
Répartissez ce mélange dans un moule, puis placez par-dessus les tranches de pommes en les enfonçant légèrement dans la pâte. Saupoudrez les pommes d'un peu de sucre roux en poudre.
Enfournez dans un four préchauffé à 180° pendant une trentaine de minutes.
Pendant ce temps préparez le coulis de framboises.
Mettez les framboises et le sucre dans une petite casserole et faites chauffer à feu assez doux.
Ecrasez régulièrement les framboises pendant la cuisson. Retirer du feu quand le mélange arrive à ébullition. Passez le tout dans un tamis pour enlever les graines des framboises.
Puis reversez le jus dans la casserole et remettez au feu jusqu'à obtenir la consistance d'une confiture légère.
Quand la tarte est cuite il n'y a plus qu'à répartir dessus les noisettes et le coulis de framboise, et surtout à déguster sans attendre !
Vous pouvez éventuellement passez la tarte sous le grill en surveillant bien si vous voulez colorer un peu plus vos pommes.
Mais pourquoi, et une petite poire pour la soif comme disait l'autre… est-ce que je vous raconte ça…

Kamis, 22 November 2012

L'apéro c'est sérieux ! enfin pas trop quand même… Le Petit Larousse des Apéritifs Dînatoires à gagner et Petits palmiers cœurs au pesto à grignoter !

A la maison, on prenait l'apéro une fois par semaine, le dimanche midi avec deux amis de ma mère, Vicente et Marisa.
Ces deux-là étaient presque aussi bout en train qu'un Giscard d'Estain un soir de défaite à la présidentielle et ces apéros-là, que nous partagions entre adultes et enfants, me laissent le souvenir d'une longue longue corvée dominicale.
En plus pour ne rien arranger ma mère avait l'apéro triste et réduit à sa plus simple expression, Martini pour les grands, un verre d'eau pour les petits et biscuits secs, très secs, pour tout le monde ! Du coup on grignotait les casse-dents en les trempant discrètement dans notre eau en faisant des prières pour qu'un des adultes s'étouffe avec pour mettre fin à notre calvaire… Ce qui n'est malheureusement jamais arrivé.
Heureusement dans ma maison d'aujourd'hui, je n'ai pas repris les préceptes de ma chère mère et mes apéros ressemblent plus à des repas en miniature… Miniature en tout cas en ce qui concerne la taille des assiettes, parce que pour ce qui est de la quantité on est plutôt dans le maxi et même des fois dans le déraisonnable… Même si je lutte contre mon penchant à remplir une table, puis deux, puis trois quand je prépare l'apéro.
Et voilà qu'en pleine lutte je reçois le tout nouveau Petit Larousse des Apéritifs Dînatoires des éditions Larousse un livre qui ne va vraiment pas arranger mon cas !
Il faut dire que dans cet ouvrage ce ne sont pas moins de 200 recettes que l'on retrouve là présentés, dont 30 expliquées méticuleusement en pas à pas. Et voilà tartelettes, verrines, brochettes, petits fours… qui défilent devant mes yeux et qui impriment dans mon cerveau autant d'envies à venir. Et c'est comme ça que maintenant je commence à rêver mon prochain apéro autour de tempuras de crabe et légumes, de croquettes de risotto fondant et mini-raviolis crevettes et poireau… et de tant et tant d'autres choses trouvées dans l'ouvrage !
Alors si vous aussi vous pensez que l'apéro c'est un truc sérieux mais pas trop, je ne saurais trop vous conseiller cet ouvrage, Le Petit Larousse des Apéritifs Dînatoires des éditions Larousse et comme l'apéro ça se partage je vous propose d'en gagner un exemplaire ! Pour savoir le comment c'est juste après une petite recette que j'ai eu envie de réaliser après avoir fermé le livre.
Petits palmiers cœurs au pesto
 Ingrédients : 1 rouleau de pâte feuilletée – 1 petit bouquet de basilic – 2càs d'amandes effilées – 20g de parmesan râpé – 1 petite poignée de roquette – ½ gousse d'ail - 2càs d'huile d'olive – poivre
Mettez dans le bol d'un mixer le basilic effeuillé, les amandes, le parmesan, la roquette, l'ail et l'huile d'olive. Poivrez et mixez le tout jusqu'à obtenir une pâte pas trop lisse, n'insistez pas trop.
Etalez votre pâte feuilletée et étalez dessus le pesto.
Roulez chaque côté de la pâte vers le centre jusqu'au milieu.
Coupez des tranches d'environ 1cm, donnez-leur une forme de cœur, puis écrasez-les légèrement.
Badigeonnez avec le jaune d'œuf et enfournez à 180° pendant une quinzaine de minutes.
Laissez à peine tiédir et criez Apérooo !!!
Et maintenant comment essayer de gagner le Petit Larousse des Apéritifs Dînatoires des éditions Larousse…
Pour cela, c'est très simple, indiquez dans les commentaires quel est votre petite préparation d'apéro préférée (n'hésitez pas à laisser la recette si vous voulez ou un lien si vous avez un blog) ! Et une fois le jeu terminé l'un d'entre vous, après un p'tit tirage au sort, parmi les commentaires, recevra le livre !
Et surtout n'oubliez pas de laisser un mail dans votre commentaire pour que je puisse vous joindre si vous êtes le gagnant !
Vous avez jusqu'au vendredi 30 novembre à minuit pour participer !
P.S : Et si vous voulez éviter de laisser votre mail visible, écrivez votre commentaire sans mail, faites un copié/collé et envoyez-moi le message à l'adresse suivante : doriancuisine@free.fr
Ouvrage offert

Mais pourquoi, c'est pas l'heure de l'apéro d'ailleurs… est-ce que je vous raconte ça…

Rabu, 21 November 2012

Drôles d'endroits pour une rencontre ! Rencontre avec le thé à table chez Mariage Frères !

J'aime le thé depuis longtemps mais je dois dire que ma connaissance du thé se résume principalement à me remuer le sachet dans une eau frémissante. Et quand il s'agit de boire du thé pendant un repas ma première réaction est plutôt la fuite et la deuxième de demander si par hasard il n'y aurait pas un reste de Chablis qui trainerait dans la cuisine…
Du coup quand je déjeune dans les endroits où le thé à table est de rigueur, quand je m'attable dans mes japonais ou un de mes asiatiques préférés, je me défile de la boisson chaude en demandant une petite bière salvatrice.
Et pourtant quand Anne-Marie Chabbert m'a proposé de partager un repas organisé autour des accords mets-thé chez Mariage Frères c'est ma curiosité qui l'a emporté et j'ai accepté l'invitation. Peut-être qu'il me restait l'espoir qu'un fond de Chablis se serait perdu même dans les cuisine de Mariage Frère…
Mais en m'attablant en compagnie des hommes de Mariage Frères et des invités du jour j'ai bien senti que mes espoirs allaient très vite s'envoler comme une volute de thé chaud !
Et le repas à donc ainsi commencé avec l'arrivée des premiers plats et des premiers thés…
Voyage du côté du Népal avec un thé vert qui a croisé la route d'un saumon et j'ai commencé à douter de mon envie d'autres boissons.  Boire un thé tout en mangeant n'est donc pas une chose naturelle pour moi, c'est le moins qu'on puisse dire. Mais je dois dire que j'ai presque oublié qu'il s'agissait de thé pour me concentrer seulement sur les harmonies proposées…
Je dois avouer que j'ai longuement dégusté et apprécié le thé bleu de Nouvelle-Zélande proposé ce jour-là en compagnie d'un bar croustillant à l'unilatérale, j'ai longuement apprécié les goûts du thé, uniques et inconnus, floraux et épicés, et celui du bar croustillant et sa puissance maritime accompagné de petites touches herbacées de fève et de basilic…
Et le voyage a ainsi continué le long du repas de mets en thé exceptionnels accompagnés et guidé par les gens de Mariage Frères et d'Anne-Marie avec toujours cette envie de goûter, de confronter et d'apprendre. Et à la fin du repas je me suis dit que l'important n'était plus de se demander si j'aimais maintenant le thé en mangeant mais bien si l'on pouvait proposer aussi des accords avec le thé qui me mettent l'appétit en joie et la réponse est alors vite devenue simplement oui… vraiment oui !
Si vous aussi vous voulez découvrir le thé autrement à l'heure du repas n'hésitez pas à vous attabler du côté de chez Mariage Frère et au moment de choisir ce que vous allez boire dites juste un thé et laissez-vous guider…
Et si vous voulez explorer plus avant le monde du thé vous pouvez aussi chez Mariage Frères découvrir le Tea Club qui vous permettra d'avancer et de découvrir cet étonnant monde du thé.

Mais pourquoi, à cette heure-là un petit thé rose d'Himalaya je me le sens bien… est-ce que je vous raconte ça…

Mange ta soupe !!! Soupe qui se mâche et pommes de terre en espérant des longs longs jours d'hiver…

Quand je regarde à travers les carreaux de ma fenêtre, enfin pour le peu que je puisse en voir à travers les longs filets de pluie et le brouillard qui moutonne dans ma haie, je me dis qu'y a pas c'est de l'hiver de chez l'hiver !
Théoriquement je ne devrais pas râler puisque je passe tout l'été enfermé dans mon congélo avec quelques collègues pingouins à taper le carton en attendant les mauvais jours… Théoriquement…
Mais le problème c'est que si je suis tout à fait à l'aise quand le froid vient frapper à la porte, par contre les jours de plus en plus courts me rendent aussi neurasthénique qu'une vache apprenant une déviation ferroviaire ! Moi l'hiver je voudrais en profiter et m'ébrouer de joie pendant de longues journées et la place de ça j'ai de journées mesquines, étriquées, qui commencent en fin de matinée pour finir en début d'après midi ! Et voilà comment en hiver aussi, ben je râle…Mais comme disait un proverbe chinois tu râles donc tu vis ! Et moi je suis donc sacrément vivant…
Du coup je continue à espérer des jours froids et sans fin et en attendant je m'en vais me consoler avec mes petites soupes en traquant les légumes de saison pour me remettre le moral au beau fixe. Et aujourd'hui, puisqu'elle arrive sur nos étals c'est la mâche que j'ai eu envie d'inviter à souper par chez moi.
Soupe qui se mâche et pommes de terre
Ingrédients : 300g de pommes de terre – 60g de mâche – 30g de beurre salé – 1 bouillon cube aux légumes - de la crème liquide entière – du zeste de citron vert – sel et poivre
Pelez puis coupez les pommes de terre en petits cubes puis faites-les cuire dans une casserole d'eau où vous aurez émietté le bouillon cube.
Quand les pommes de terre sont à point faites chauffer le beurre dans une autre casserole et quand il commence à mousser ajoutez la mâche. Remuer jusqu'à ce qu'elle soit ratatinée dans le beurre. Ne cuisez pas plus que ça.
Ajoutez les cubes de pomme de terre et commencez à mixez en ajoutant suffisant d'eau de cuisson pour obtenir un joli velouté, ne mixez pas à fond pour garder un peu de morceaux de pommes de terre et de mâche. Rectifiez l'assaisonnement.
Versez dans les bols et finissez en arrosant d'un trait de crème liquide, quelques bouquets de mâche et un soupçon de zeste de citron râpé très finement.

Mais pourquoi, bon et si j'apprenais la belotte à mes amis pingouins pour changer … est-ce que je vous raconte ça…

Selasa, 20 November 2012

Petite salade pour combattre l'hiver ! Salade d'avocats et pamplemousse, mâche nantaise en mayonnaise

La mâche cette petite salade d'hiver poussant du côté des pays nantais est de retour. Et ce midi je me suis retrouvé grâce à Yannick Leclerc de l'Atelier Alain Cirelli devant une petit salade qui m'a paru parfaite pour combattre l'hiver, une salade que je n'ai pas eu envie d'attendre plus longtemps pour la partager avec vous.

Salade d'avocats et pamplemousse, mâche nantaise en mayonnaise
Ingrédients : 250g de mâche nantaise – 2 avocats – 2 pamplemousses – 1 jaune d'œufs – 1càs de moutarde – 15cl d'huile d'olive – sel et poivre
Pelez puis taillez l'avocat en petits dés. Pelez les pamplemousses puis prélevez les suprêmes (c'est-à-dire qu'il faut faire des quartiers en enlevant toutes les peaux autour des quartiers), puis coupez-les en quatre.
Plongez la mâche dans de l'eau bouillante salée pendant 30 seconde et refroidir dans une eau glacée. Egouttez la mâche puis mixez-la finement.
Montez une mayonnaise avec le jaune d'œuf, la moutarde et l'huile puis incorporez la mâche mixée.
Mélangez les suprêmes et l'avocat et ajoutez la sauce mayonnaise à la mâche. Rectifier l'assaisonnement.
Servez cette salade rafraichissante sur un lit de mâche.

Mais pourquoi, et dire que la salade ça pousse même l'hiver… est-ce que je vous raconte ça…

Mange ta soupe !!! Auprès de ma blonde qu'il fait beau… fait beau… fait beau ! Soupe de lentilles Morteau et pistaches…

Il y a des moments où j'ai juste envie de faire le chat et de me rouler en boule sur le canapé en espérant qu'une main amicale vienne me caresser dans le sens du poil ! Juste ça et qu'on m'apporte une soupe bien chaude et réconfortante pour que je puisse vraiment ronronner de plaisir.
Une petite soupe de lentilles par exemple avec plein de choses dedans comme cette soupe du jour, une soupe de lentille et pistaches !
Soupe de lentilles Morteau et pistaches…
Ingrédients : 200g de lentilles blondes – 8 tranches de saucisse de Morteau cuite – 1càs de pistaches émondées – 1 petit bouquet de cerfeuil – 1 belle échalote – 1 feuille de laurier – 1 branche de romarin – 1 cube de bouillon de légumes – huile - sel et poivre
Mettez les lentilles dans une casserole avec suffisamment d'eau pour les couvrir de deux ou trois centimètres d'eau. Ajoutez le bouillon cube, le laurier et le romarin, poivrez et portez à ébullition à feu moyen.
Couvrez et laissez blobloter jusqu'à ce que les lentilles soient bien cuites, soit environ une vingtaine de minutes. A mi-cuisson salez vos lentilles.
Pendant ce temps coupez les tranches de Morteau en cubes et hachez les pistaches et le cerfeuil.
Versez un peu d'huile, faite-la chauffer à feu vif et faites-y ensuite rapidement dorer les cubes de Morteau. Il faut la dorer très vite pour qu'elle ne durcisse pas. Réservez ensuite sur du papier absorbant.
Mixez ensuite les lentilles après avoir enlevé les herbes jusqu'à obtenir un velouté assez fin. Ajustez avec le bouillon jusqu'à obtenir votre consistance préférée. Moi c'est très épais, Marie c'est très liquide… de fois la vie de couple…
Servez dans les bols et répartissez ensuite la Morteau, les pistaches et le cerfeuil et allez ronronner en cœur sur votre canapé.

Mais pourquoi, je me demande si mon chat ronronnerait devant un bol de lentilles… est-ce que je vous raconte ça…

Senin, 19 November 2012

J'suis en retard… j'suis en retard ! Only Nutella® enfin le retour ! Le tome 4 de vos recettes… et fin !

Voilà donc le dernier tome de vos recettes ! Des recettes qui vont maintenant être remises à notre petit jury et très très vite les résultats de ce petit jeu dont vous retrouverez tout le détail en cliquant sur le logo Only Nutella®.
Et surtout n'hésitez pas à cliquez sur les photos ou sur les liens pour découvrir les recettes. Et merci à vous toutes et tous pour vos très très belles recettes ! C'est donc parti pour le Tome 4 et les dernière recettes…
 






 
 















Cake Cookand Co - Flowers Cake
C'est maman qui cuisine- Muffin a base de gâteau au yaourt, Nutella et noisette
Kardemumma Kitchen - Le Nutella des anges, comme un nuage à la nocciola
Le Sucré Salé D'Oum Souhaib -  Barquettes fondantes nutella,noix de coco et framboises
Melie'sCooking - Mini cupcakes
Pimentetchoco- Gâteau Nutella framboises
Priya's Versatile Recipes - Mini Nutella Pull Apart Bread
Priya's Versatile Recipes - Nutella Almond Biscotti
Recettes de Sorawel – Gâteau au Nutella en Map
Le gâteau Damier de Kaicha
Le fondant Nutella® d'Audrey

Mais pourquoi, bon au jury de jouer maintenant... est-ce que je vous raconte ça...