Jumat, 22 Maret 2013

Le vendredi c'est retour vers le futur… Petite glace déraisonnable au Nutella et aux Oréo en attendant samedi, et samedi c'est Salon du Livre !

Du temps où j'étais à la maison à surveiller ma progéniture et à faire mes petites affaires d'homme d'intérieur, la gestion du temps était assez facile. Comme je n'avais pas le temps de m'occuper du lendemain, avec les enfants à emmener, à aller chercher, à ne pas oublier devant la flûte ou la gym et la bouffe à faire entre deux ménages et… Finalement ma plus grosse préoccupation au niveau du temps c'était surtout de ne pas me retrouver devant mon Franprix juste à l'heure du midi, juste quand le gérant me voyait arriver amusé et me montrait sa montre comme pour me dire encore loupé !
Et finalement en bordélique désorganisé que je suis, je crois que j'aimais bien me laisser porter comme ça par mes obligations d'homme à la maison.
Mais depuis la cuisine et l'ouragan que ça représente a tout balayé chez moi, des fois je me retrouve à me demander ce que je vais faire dans trois semaines ! Trois semaines ! C'est comme si je me retrouvais dans la peau d'un dinosaure à prendre des rendez-vous pour après l'ère glacière !
Du coup à la maison une des questions que je pose le plus souvent c'est on est quel jour déjà ? souvent en regardant mon agenda, un peu inquiet, en me demandant si ce que j'ai sous les yeux c'était pour hier ou pour demain !
Et ceux qui me connaissent bien comme Pascale savent qu'il vaut mieux me redire les choses 354 876 fois plutôt qu'une… Et c'est sans doute pour ça qu'elle a commencé sa phrase par Tu te souviens que samedi… pour être sûre que samedi je serai bien avec elle au Salon du Livre pour notre petite démonstration à quatre mains du côté du Square Culinaire ! Je ne lui ai pas dit, mais elle a bien fait !
Et si vous voulez nous retrouver c'est donc demain samedi au Salon du Livre et vous pouvez retrouver tout le programme par là : Le programme…
Mais aujourd'hui c'est vendredi, normal juste avant le samedi, et pour mon retour vers le futur j'ai eu envie d'une petite glace, je suis très glace en ce moment, allez donc savoir pourquoi…
Petite glace déraisonnable au Nutella et aux Oréo
Ingrédients : 400g de Nutella – 400g de lait concentré non sucré – 150g d'Oréo – Plein d'autres choses… noisettes caramélisées, noix de macadamia hachées grossièrement, chocolat concassé, caramel fondant…
Versez le Nutella et le lait concentré dans un saladier et battez le tout jusqu'à ce que le mélange soit bien homogène. Insistez bien, le Nutella est un peu farouche à se mélanger.
Versez le mélange dans une sorbetière et faites prendre en glace. Si vous n'avez pas de sorbetière mettez dans un moule et raclez la glace à la fourchette une fois par heure jusqu'à ce qu'elle prenne… c'est plus long et moins onctueux mais ça peut se tenter !
Hachez très grossièrement les Oréo.
Quand la glace est prise dans la sorbetière versez-la dans un moule, ajoutez les Oréo et mélangez rapidement. Finissez de faire prendre au congélateur.
De mon côté j'ai choisi de les servir avec plein de choses dessus mais vous pouvez aussi choisir de mettre toutes ces choses dedans avec les Oréo. Là, c'est entre vous et votre envie que ça se passe…
 
Mais pourquoi, samedi c'est bien après le vendredi ? C'est pas le jeudi… est-ce que je vous raconte ça…

Kamis, 21 Maret 2013

Petite minute d'auto-promo… Je fais des glaces bientôt en librairie et à gagner tout de suite ici !

Ayé j'ai notre petit nouveau entre les mains, celui-là est bien sorti, Je fais des glaces, petite précision, des glaces sans sorbetière, chez Solar, un p'tit livre que j'ai bien sûr composé avec Birgit ma complice habituelle.
Quand on aime comme moi écrire, même si ce ne sont que des petites recettes, tenir un livre avec son nom dessus produit une drôle d'impression à laquelle je n'arrive décidément pas à m'habituer mais que j'aime décidément beaucoup, beaucoup… peut-être même à la folie !
Quoiqu'il en soit, celui-ci va arriver en librairie le 4 avril, lendemain de mon anniversaire, un joli cadeau pour moi, et j'ai eu envie de partager ce cadeau avec vous en vous proposant d'en gagner 10 exemplaires.
Et pour gagner un de ces livres c'est très simple indiquez dans les commentaires le nombre de livres sur la photo, attention comptez bien… et c'est tout ! Vous avez donc dix jours jusqu'au samedi 30 mars 2012 à minuit pour participer et après comme d'habitude la main la plus innocente de la maison tirera au sort 10 de vos commentaires contenant la bonne réponse et ceux qui seront tirés au sort gagneront donc notre dernier livre Je fais des glaces.
Et surtout n'oubliez pas de laisser un mail dans votre commentaire pour que je puisse vous joindre si vous êtes un des gagnants !
P.S : Et si vous voulez éviter de laisser votre mail visible, écrivez votre commentaire sans mail, faites un copié/collé et envoyez-moi le message à l'adresse suivante : doriancuisine@free.fr
 Et maintenant à vous de jouer !!!

Mais pourquoi, et dire qu'après en septembre… est-ce que je vous raconte ça…

Rabu, 20 Maret 2013

Y'a des recettes comme ça où c'est tout de suite là maintenant ! Le CCCP… Le Carrot Cake Couroucoucou Paloma !

Il a des jours où quand je croise une recette chez les uns ou les autres, je me dis juste faut qu'j'essaye ça et pas plus tard que là tout de suite !!!
Et finalement je crois que ça me rassure après presque huit ans de blog, après avoir fait sans doute pendant le même temps plusieurs milliers de recettes, qu'au coin d'une page j'arrive encore à avoir envie, furieusement envie de cuisiner !
Et cette fois cette furieuse envie je me la suis attrapée au détour d'un blog espagol, celui de la mystérieuse Trotamundos, un blog au nom bien anglais Food and Cooket à la cuisine cosmopolite, un blog où j'ai passé bien des heures à admirer la cuisine un petit filet de bave à la lèvre et où un Carot Cake m'a arrêté sur place avec une seule idée en tête faut que j'le fasse… faut que j'le fasse ! faut…
Le CCCP… Le Carrot Cake Couroucoucou Paloma (ceux de mon âge comprendront… )
Ingrédients : 30g de noix hachées – 90g de carotte râpée – 120g de farine – 2 œufs – 120g de sucre roux – 6cl d'huile de tournesol – 1gousse de vanille – 1càc de levure chimique – 1 pincée de sel – 1càc d'épices à pain d'épices – ½ càc de gingembre en poudre – 1càc de zeste d'orange – 3cl de jus d'orange
Pour le dessus : 150g de cream cheese (Philadelphia) – 60g de sucre glace – 45g de beurre mou – 6cl de crème fraîche liquide – 1 petite poignée de noix mélangées hachées (amandes effilées, pistaches, noix de pécan…)
Mélangez dans un saladier le sucre et les œufs en battant bien le tout. Grattez la gousse de vanille au dessus du saladier, ajoutez les épices à pain d'épices, le gingembre et le zeste d'orange et mélangez. Ajoutez l'huile et le jus d'orange et mélangez encore.
Tamisez au dessus du saladier la farine et la levure, ajoutez les noix et la carotte râpée, mélangez rapidement et oubliez une dizaine de minutes.
Versez la pâte dans un moule à soufflé. Le moule doit avoir des bords hauts.
Enfournez dans un four préchauffé à 180° pendant 45 minutes environ.
Quand le cake est cuit, découpez tout ce qui dépasse du moule de manière à avoir un dessus tout plat.
Laissez tiédir, démoulez le gâteau puis posez-le à l'envers sur une plaque et laissez refroidir.
Préparez la crème.
Mélangez le cream cheese avec le beurre mou. Ajoutez le sucre glace et mélangez. Fouettez la crème liquide et incorporez-la au cream cheese.
Coupez votre gâteau en deux et tartinez généreusement de crème une des deux moitiés. Refermez le gâteau puis couvrez-le entièrement de crème. Terminez avec le mélange de noix hachées.
Mettez au frais et attendez deux bonnes heures avant de le manger.
Carrot Cake
Ingredients: 30gchopped walnuts - 90ggrated carrot - 120gflour - 2 eggs - 120g brown sugar - 6clsunflower oil - 1goussevanilla - 1 tsp baking powder - 1 pinch salt - 1 tsp gingerbreadspice - ½ tspginger powder - 1 tsp orange zest - 3clorange juice
For top: 150g cream cheese - 60g sugar - 45g soft butter - 6cl single cream - ¼ cup chopped mixed nuts (almonds, pistachios, pecans ...)
Mix in a bowl the sugar and eggs.
Scrape the vanilla bean over the bowl, add the spice gingerbread, ginger and orange zest and mix. Add the oil and orange juice and stir.
Sift the flour and baking powder over the bowl, add the grated carrot and walnuts, mix quickly.
Let stand for ten minutes.
Pour the batter into a souffle dish.
Bake in a preheated oven at 180 degrees for about 45 minutes.
When the cake is cooked,
trim the excess dough with a knife.
Let cool.
Turn out the cake and place it upside down on a plate.
Cool.
Prepare the cream.
Mix the cream cheese with the softened butter in a bowl. Add the sugar and mix. Whip the cream and add to the bowl.

Cut your cake in half. Cover one halfof cream.

Close the cake and cover it completelywith cream.
Finish by sprinkling a mixture of chopped nuts.
Chill and wait two hours before eating.

Mais pourquoi, bon et maintenant je vais cuisiner quoi moi… est-ce que je vous raconte ça…

Selasa, 19 Maret 2013

Nos produits capillaires, mais que cachent-ils vraiment ?

Les compositions de nos produits, très difficiles à décrypter ? 
Pas vraiment quand on sait comment faire.


Savons nous vraiment ce que contiennent nos produits ? Cette liste d'ingrédients si longue et si impossible à comprendre, pouvons nous la décrypter ? La réponse est OUI !
Pourquoi est t'il important de savoir ce qu'il se trouve dans nos produits ? Parce que certes vos produits vous disent "produit naturel, à la kératine ou bien des choses comme sans silicone" etc. Or, nous savons tous que pour vendre il faut mettre certains points en valeurs, c'est ce que font certaines marques ; elles maquent sur leurs produits certains points et c'est vrai qu'a part la liste des ingrédients, rien ne nous prouve que c'est faux. 

C'est le cas de ce que l'on appelle "Greenwashing" : Du chimique qui se fait passer pour du naturel. 
Ex : Yves rocher qui vous affirme que les produits sont naturels, vive la nature etc, j'ai analysé dans un de mes articles la composition des gels douche classiques (vanille pour ma part) et j'ai été étonnamment surprise du nombre de cochonneries pour être polie que contenait le produit ! Pire que les gels douche de grande surface. Et pourtant c'était un gel douche à la vanille bio. Mettre du bio avec du chimique et des produits dangereux pour la santé comme le BHT qui est cancérigène, je n'en vois pas l’intérêt ! C'est pour cela que désormais j'analyse mes compositions pour savoir si le produits est bon ou pas. 
Article de Pauline des cheveux de Mini qui a fait un article sur la marque Phyto que l'on peut considéré comme adepte du greenwashing : <3


La liste INCI, qu'est ce que c'est ?

C'est cette fameuse liste de produits qu'on aurait jamais su décrypter avant (et oui car grâce à moi et d'autres blogueuses vous serez incollables en décryptages de compositions !)
Un site permet de décrypter les compositions de vos produits : La vérité sur les cosmétiques :ici !

Comment ça marche ?

Il suffit de prendre votre bouteille de shampoing par exemple, trouvez la liste d'ingrédients . Lorsque vous etes sur le site et vous allez sur établir la liste INCI, après cela, vous allez trouvé ceci :


Il suffit de marquer les 3 premières lettres de l'ingrédient (ex : aqua : inscrivez aqu) une liste de composants commençant par "AQU" vous sera proposé, choisissez celui correspondant à votre ingrédient.
Le site vous proposera l'origine de votre ingrédient (EX : chimique, naturel, synthétique etc), mais aussi une notation qui est très importante : elle permet alors de savoir si c'est un bon composant ou non et donc de savoir si votre produit est vraiment bien ou non. 

Voici les notations que vous trouverez sur ce site :







De quoi faut t'il se méfier dans nos produits capillaires ?
 
     1. Les bases lavantes trop agressives : 
Comme le sodium laureth (lauryl) sulfate qui est une base lavante très agressive pour la peau. Elle est notée insuffisante. 
 

     2.  Les PPG ou PEG :

Ce sont des produits dérivés de la pétrochimie, ce sont des matières extrêmement polluantes, ils sont fabriqués à partir de substances cancérigènes et d'après le site la vérité sur les cosmétiques, ces substances sont aussi utilisées pour faire des gaz de combat (pas très rassurant tout cela). 

     3. Les silicones

Si vous êtes écolos, sachez que les silicones ne sont pas biodégradables, de plus ils sont entre guillemets mauvais pour les cheveux car ils agissent comme une colle qui lisse vos cheveux et colle vos fourches pour vous donner l'impression que vous n'avez pas les cheveux abîmés. 
NB : Le polyquaternium qui est contenu dans les produits capillaires dits sans silicone, on en fait les mêmes effets que le silicone. 

   
Il y en a beaucoup d'autres mais c'est en partie ceux là dont je me méfie. 


 
Cet article vous a plu ? Et vous analysez-vous vos produits ?


Senin, 18 Maret 2013

P'tit cake du lundi d'après les vacances ! P'tit cake marbré chocovanille glacé à l'orange…

Pendant longtemps j'ai imaginé, comme beaucoup de garçons, que le jour de la rentrée un tas de petits lutins sortaient des bois pour arranger les maisons pendant que leurs habitants s'en allaient joyeux à leurs occupations…
Je pensais que c'était grâce à eux que les maisons étaient toutes belles et sentaient bon l'odeur de jolis gâteaux pour le goûter des uns et des autres quand chacun rentrait le soir venu.
Et puis je suis resté à la maison pour la première fois un jour de rentrée et j'ai attendu ma bande de lutin. J'étais bien callé dans mes certitudes et mon fauteuil  prêt à regarder le labeur de ces petits êtres autour de moi, affairés à ranger, nettoyer, préparer la maison et les bons gâteaux.
Bon au bout d'un moment je me suis dit que les lutins devaient être bien occupés avec toutes ces maisons à faire et que c'était pour ça qu'ils tardaient à arriver dans la mienne… Mais j'ai continué à attendre, attendre, attendre…
Et puis à force d'attendre j'ai commencé à tourner en rond et à me monter le bourrichon contre les lutins, j'étais à deux doigts de les trouver un peu fégnassoux… c'est là que j'ai vu le post-it que Marie avait laissé sur la table.
Il disait, si tu peux sortir le gâteau que j'ai préparé hier soir du four et le mettre sur la table pour les enfants ça leur fera une surprise et si tu pouvais ranger un tout 'tit peu la maison ça m'éviterai tde le faire en courant quand je rentre… 
Haaaaa !!! que j'ai couiné avant de demander au chat avec le front ridé d'incertitude, pas d'lutins ? pas d'lutins ??? J'ai eu l'impression de lire dans les yeux de Rantanplan, non pas d'lutins mais si tu cherches un couillon…
Et depuis le jour de la rentrée quand j'ai la chance de rester à la maison j'essaie de faire un gâteau et de ranger un 'tit peu histoire que quand Marie rentre elle me dise tiens y'aurait pas un lutin qui s'rait passé par là avec un air complice…
P'tit cake marbré chocovanille glacé à l'orange…
Ingrédients :
 pour le cake : 180g de beurre – 180g de sucre en poudre – 3oeufs – 180g de farine - 1càc de levure chimique – 2càs de cacao
Pour le glaçage à l'orange : 60g de sucre en poudre – 3càs d'eau – 1càs de Cointreau
Pour réaliser le glaçage versez le sucre et l'eau dans une casserole, portez à ébullition puis laissez réduire à petit bouillons en sirop assez épais.
Retirez du feu et ajoutez le Cointreau et réservez.
Séparez les jaunes des blancs puis battez les blancs en neige bien ferme.
Battez le sucre et le beurre jusqu’à obtenir un mélange homogène et bien mousseux.
Ajoutez les jaunes d'œuf un par un et mélangez. Ajoutez la farine tamisée avec la levure et mélangez encore. Incorporez délicatement les blancs en neige en soulevant bien la pâte avec une maryse.
Séparez la pâte en deux dans deux saladiers
Grattez la gousse de vanille ouverte en deux dans la longueur d'un des saladiers et mélanger. Ajoutez le cacao dans l'autre saladier et mélangez.
Beurrez et farinez un moule.
Versez une couche de pâte à la vanille puis une couche fine de pâte au cacao et on recommence jusqu'à la fin des deux pâtes.
Enfournez environ 40 minutes dans un four préchauffé à 180°.
Laissez tiédir avant de démouler.
Badigeonnez généreusement le cake le glaçage puis laissez sécher.
Chocolate and vanilla cake
Ingredients:
For the cake: 180g butter - 180g sugar - 3oeufs - 180g flour - 1 tsp baking powder - 2 tbsp of cocoa
For the icing: 60g caster sugar - 3 tbsp of water – 1 tbsp Cointreau
To make the icing, put the sugar and water in a saucepan, bring to boil and let reduce to a syrup.
Remove from heat and add the Cointreau.
Separate yolks from whites and beat the egg whites until stiff.
Beat sugar and butter.
Add the egg yolks one by one and mix. Add flour sifted with baking powder and mix again. Gently fold the egg whites.
Divide the dough into two bowls
Scrape the vanilla bean open lengthwise in half over a salad and mix.
Add cocoa in another bowl and mix.
Grease and flour a mold.
Pour a layer of vanilla dough and a thin layer of cocoa dough and repeat until finished the doughs.
Bake about 40 minutes in a preheated oven at 180 °.
Let cool before unmolding.
Brush the cake generously with the icing and let dry.

Mais pourquoi, pourtant j'étais sûr pour les lutins moi… est-ce que je vous raconte ça…

Comment espacer les shampoings ?

Qu'est ce qu'espacer ses shampoings ?

C'est le fait de rallonger la durée entre deux lavages des cheveux. 


Pourquoi faire ceci ?

Tout d'abord, plus vous vous laverez les cheveux, plus ils graisseront vite et donc plus vous aurez besoin de les laver. 
Plus vous vous les laverez plus vous consommerez de shampoing, plus vous agresserez vos cheveux. C'est pour ça qu'il est nécessaire d'espacer les shampoings.


Comment faire ?

Tout d'abord, regardez à quelle fréquence vous vous lavez les cheveux (une fois par semaine, tous les jours, tous les deux jours etc). A savoir qu'une fois par semaine est l'idéal car les cheveux ont tout de même besoin d'être lavés de temps en temps.

 Si vous avez l'habitude de vous laver les cheveux tous les jours, sachez que j'étais pareil avant ! J'avais le besoin de laver mes cheveux tout les jours, même si ils n'étaient pas sales. (C'est psychologique). Pour ceux qui ont ce problème là : Lavez vous les cheveux tous les deux jours ! Vu qu'ils ne sont pas gras que c'est juste par besoin, vous n'aurez pas de problème à changer vos habitudes (enfin pour vous si mais vos cheveux en seront ravis !). Ou si vous êtes très forte, vous pouvez espacer vos shampoings de plusieurs jours jusqu'à ce que vous ressentez le besoin de les laver ou juste pour voir combien de temps vos cheveux restent sans graisser. Et si vous avez du mal à ne pas vous les laver, dites vous que c'est pour leur bien, que vos cheveux au contraire de ce que vous pensez, n'ont en aucun cas besoin d'être lavés tous les jours :)

Pour celles qui ont le même problème mais qui ont les cheveux qui graissent : c’est déjà plus normal que vous vous les laviez souvent du fait qu'il graissent très rapidement. ce que je conseille c'est d'espacer vos shampoings de demie journée en demie journée. EX : vous vous lavez les cheveux le lundi matin et d'habitude le mardi matin vous vous les relaviez : faites votre shampoing le mardi soir et non le matin. Habituez vos cheveux à ce rythme et dès que vous sentez qu'ils regraissent moins : augmentez encore la durée.  Certaines filles qui avaient auparavant les cheveux gars arrivent à tenir 5 6 jours sans shampoings ! Et avec des cheveux qui graissent beaucoup moins vite !

Pour celles qui veulent tout simplement espacer leur shampoings et qui n'ont pas le soucis de se laver les cheveux tous les jours, je vous conseille, tout comme celles qui ont les cheveux gras, d'espacer vos shampoings de demie journée en demie journée jusqu'à ce que vos cheveux s'habituent a ce rythme puis rallongez encore les jours sans lavage.



Et vous, à quelle fréquence vous lavez vous les cheveux ?

Minggu, 17 Maret 2013

Joli flan aux cerises avec comme une odeur d'enfance… enfin si ma mère avait pensé à cuisiner un jour !!!

Ceux qui me connaissent un peu savent que je n'ai pas de souvenirs de cuisine rendue odorante et chaleureuse par les préparations d'une mère ou d'une grand-mère. 
Chez moi la cuisine sentait l'eau de javel  quand elle sentait quelque chose, et rien d'autre ! Et de toute manière comme le fait de manger était considéré par ma mère comme une corvée que l'on ne pouvait pas éviter, il n'y avait pas vraiment de raison d'associer bouffe et plaisir, pas vraiment…
Du coup quand quelqu'un se retourne presque l'œil de bonheur devant une pâtisserie ou un plat en annonçant que ça le fait penser à des odeurs ou des goûts de son enfance et qu'il me demande ça t'le fait pas à toi ? Au mieux je grogne discrètement et au pire il n'a plus de tibia, parce que je n'ai peut-être pas de souvenirs culinaires mais j'en ai encore de mes tacles ravageurs de footballeur mauvais joueur ! Faut pas énerver Nénesse avec du souvenir heureux !
N'empêche que c'est peut-être aussi pour ça que moi je passe pas mal de temps dans ma cuisine et que mes pâtisseries ne ressemblent pas souvent à ces belles préparations de pâtissiers mais plus à ces gâteaux qui font les souvenirs dont on… se souvient !
Flan tout facile aux cerises confites
Ingrédients : 1 rouleau de pâte brisée - 50cl de lait - 25cl de crème liquide – 1 gousse de vanille -120g de sucre en poudre - 5 jaunes d’œufs - 50g de maïzena – 50g de cerises confites
Portez à ébullition le lait et la crème et la gousse de vanille coupée dans la longueur et grattée au dessus de la casserole.
Fouettez dans un saladier les jaunes d'œuf, le sucre et la maïzena, jusqu'à ce que le tout devienne mousseux.
Enlevez la vanille, versez  dessus le lait bouillant,  puis remettez le tout dans une casserole et portez à ébullition à petit feu en remuant constamment. Prolongez alors la cuisson 2 ou 3 minutes jusqu'à ce que la crème épaississe.
Laissez tiédir.
Beurrez et farinez votre moule (22cm).
Donnez un coup de rouleau à pâtisserie à votre pâte pour l'affiner un peu, puis couvrez-en votre moule. Piquez le fond puis versez le contenu du saladier sur la pâte.
Ajoutez les cerises et enfoncez-les un peu s'il y en a trop qui restent à la surface de la crème.
Enfournez pendant 35 minutes dans un four préchauffé à 180°.
Laissez tiédir, démoulez délicatement, laissez refroidir.
Flan with candied cherries
Ingredients: 1 roll pastry - 50cl milk - 25cl cream - 1 vanilla pod 120g caster sugar - 5 egg yolks - 50g cornflour - 50g candied cherries
Boil the milk and the cream and vanilla bean cut lengthwise and scraped over the pan.
In a bowl whisk the egg yolks, caster sugar and cornstarch.
Pour the boiling milk and stir, then put everything in a saucepan.
Bring to a boil over low heat, stirring constantly.
Cook for 2 or 3 minutes until the cream thickens.
Let cool.
Grease and flour your pan (22cm).
roll out the dough with a rolling pin, then cover your pan with the dough.
Prick with a fork and pour the contents of the bowl over the dough.
Add the cherries.
Bake for 35 minutes in an oven preheated to 180 °.
Let cool, unmold gently, let cool.
 
Mais pourquoi, en plus ils ont intérêt en s'en souvenir parce que vu que je refais les recettes tous les vingt ans… est-ce que je vous raconte ça…

Jumat, 15 Maret 2013

Le vendredi c'est retour vers le futur… J'adooore les nouilles et les raviolis asiatiques !!!

Hier soir en nous promenant dans les rues de Bruxelles nous avons été attirés, comme aimantés par une vitrine et surtout par le spectacle se trouvant derrière…
Elle était là, avec juste de la pâte entre les mains à la diviser, diviser, diviser… jusqu'à ce que le gros pâton finisse à force d'un peu de magie et de beaucoup de savoir faire par devenir les plus fines des nouilles.
Et pourtant il gelait bien hier soir mais il n'y a rien eu à faire nous n'avons pas pu nous décoller les yeux de ces mains jusqu'à ce que les nouilles finissent dans le bouillon.
Et en cherchant ma recette pour ce retour vers le futur du jour je me suis dit que rien n'irait mieux qu'un des articles que j'avais consacré aux raviolis asiatiques… Des articles que vous pouvez retrouver , et enfin
Raviolis à l’asiatique porc crevette aux goûts qui piquent…
Ingrédients :
Pour la farce : 250g de porc – 200g de crevettes – 2 oignons nouveaux - 2càs de sauce soja – 2càc de Nuoc Nam – 1 jaune d’œuf – 1càc de maïzena – 1càc de citronnelle émincée le plus fin possible (vous pouvez aussi la hacher) – 1càc de gingembre frais râpé – ½ oiseau ou plus selon les goûts
Pour les won ton's : 1 paquet de feuilles à won ton – 1 jaune d’œuf mélangé avec 1càc d’eau
Passez au hachoir le porc, les crevettes et les oignons nouveaux. Vous pouvez aussi réaliser cette opération au mixer mais dans ce cas n’insistez pas trop, il ne faut pas réduire le tout en pâte lisse.
Ajoutez à cette préparation le soja, le nuoc nam, le jaune d’œuf, la maïzena, la citronnelle, le gingembre et le piment, mélangez bien.
Prenez une feuille de won ton, posez une petite cuillère à café de farce, étalez au pinceau un peu de jaune d’œuf sur les bords de deux côtés et repliez de manière à former un triangle. Insistez bien autour de la farce pour que le ravioli ne puisse pas s’ouvrir. Ramener alors les deux pointes de la base du triangle vers l’arrière, comme sur la photo, mettez un peu de jaune d’œuf sur une des pointes, puis croisez les deux pointes, encore une fois comme sur la photo. Il faut au final avoir une sorte de joli petit bateau ( oui je sais j’ai l’imagination qui voit des bateaux…) avec deux pointes qui se croisent derrière… ce n’est toujours pas évident à décrire mais aussi finalement plus facile à faire ! Recommencez autant de fois que nécessaire.
Soupe douce et piquante pour les raviolis
Ingrédients pour le bouillon (quantité pour deux personnes) : 50cl de bouillon de volaille – 1càs de sauce soja – 1càc de nuoc nam – ¼ de càc de gingembre râpé – ½ piment oiseau - 1petite poignée de germes de soja – 2càs de ciboule finement émincée - 10cl d'Ice tea Liptonic.
Versez dans une casserole le bouillon, la sauce soja, le nuoc nam et le gingembre et portez le tout à ébullition. Filtrez alors votre bouillon et ajoutez le piment, remettez sur le feu et poursuivez la cuisson pendant 2minutes. Ajoutez alors l’Ice tea (si vous voulez un bouillon plus classique passez cette étape).
Pour finir la soupe, faites cuire, à part, le nombre de raviolis souhaité dans une grande casserole d’eau un peu salée pendant une petite dizaine de minutes, les raviolis doivent être pratiquement cuits, juste encore un peu al dente. Ajoutez-les dans le bouillon et poursuivez la cuisson pendant trois minutes. Ajoutez les germes de soja et laissez encore une minute.
Servez la soupe et saupoudrez avec la ciboule émincée.

Mais pourquoi, je sens que je vais être très très asiatique pendant quelques temps moi… est-ce que je vous raconte ça…

Kamis, 14 Maret 2013

Festival BD à Sémur en Auxois



Ce weekend, je serais en dédicace au festival BD à Sémur en Auxois, ensemble avec Shuky Medina, 
Emmanuel Gorobei Martin et Raoul Paoli. Venez nous voir!

Quand je pense à la cuisine coréenne finalement je finis souvent par penser Bibimbap !!!

Quand je me suis demandé quel plat je pourrais faire pour représenter la cuisine coréenne, j'ai hésité longuement…  longuement… tant la cuisine coréenne est pour moi riche et variée mais aussi malheureusement bien mal connue par chez nous.
Et en réfléchissant à tout ce qui me faisait envie j'ai pensé aux Kimbap ces roulés de riz entourés d'algue, aux saveurs si parfumées et relevées, au Bulgogi ce " barbecue " à la coréenne, ce joli ragoût de viande et de légumes , aux Dak Kang Jung ces beignets de poulets couverts de  sauce qui parfois vous mettent les lèvres en feu, aux Pajeon ces drôles de crêpes aux ciboules et aussi au Yukhoe un de mes tartares préférés, que je vous ai déjà proposé par ici, au Riz frit au Kimchi… bien sûr au Kimchi, ce chou pimenté et surtout fermenté, qui donne sa force et surtout son parfum à bien des plats et qui montre une des  particularités de la cuisine coréenne, l'utilisation et la maitrise de la fermentation. J'ai pensé à ça et à tellement d'autres plats… La cuisine coréenne est comme un continent encore à découvrir par ici…
Et puis après avoir longtemps hésité, je suis revenu à une de mes passions quand il s'agit de cuisine coréenne,  à ce plat que j'aime commander et recommander dans les tables coréennes où je vais déjeuner ou préparer à la maison, tant les amateurs ne manquent pas, le Bibimbap !
Pourquoi le Bibimbap ??? Sans doute parce que j'aime les plats qui se mélangent et où finalement chacun peut trouver son équilibre, parce que j'aime le Gochujang, cette pâte de piment dont j'use et quelque fois j'abuse dans mes Bibimbap, et peut être enfin parce que j'ai découvert avec Claire et que ça… Et juste parce que j'aime ce mot Bibimbap qui claque sous la langue comme la gourmandise, le Bibimbap donc !
Le Bibimbap est un drôle de plat composé de riz, de Gochujang bien sûr, mais aussi de tellement d'autres choses selon le goût du cuisinier ou de la cuisinière ! Shiitakes, épinards, viande et œuf, gosari, navet et courgette, concombre et soja et carottes… Tout l'art du Bibimbap est dans le mélange des ingrédients, ni trop, ni trop peu ! Parce qu'il ne faut pas oublier que si le le Bibimbap commence bien rangé, bien ordonné, c'est mélangé, bien bien mélangé que vous allez le déguster !
Et pour composer mon Bibimbap  j'ai eu envie de l'agrémenter d'un petit condiment au radis blanc, au radis et au piment bien sûr !
 
Mon Bibimbap à moi !
Ingrédients pour deux : 1 beau bol de riz cuit nature – 200g de viande hachée (de préférence au couteau) – 1 gousse d'ail  finement hachée - 6 shiitakes – 1 petite poignée de petits bouquets de brocoli – 2 petites courgettes de couleurs différentes -  1 petite carotte - 1 petite poignée d'épinards cuits – 1 petite poignée de pousses de soja - 2 œufs -  de l'huile neutre - de la sauce soja – du gochujang – de l'huile de sésame - 2ou 3 ciboules
Pour le condiment au radis : ½ radis blanc – 1càc de sel – 1 càc de sucre en poudre – 1càc de sauce à l'anchois – ½ càc de piment en poudre – 1càc de graines de sésame – 2 ou 3 ciboules
Commencez en préparant le condiment.
Taillez le radis en très fines lanières, un peu comme si vous faisiez des carottes râpées avec une râpe à gros trous.
Mettez le radis dans un bol, ajoutez le sucre et le sel et mélangez bien.
Laissez mariner 10 mn, le radis va rendre son eau.
Rincez le radis, séchez-le bien puis ajoutez la sauce à l'anchois, le piment, les graines de sésame et les ciboules émincées. Mélangez bien le tout et réservez jusqu'au montage du Bibimbap.
Préparez ensuite tous vos autres ingrédients.
Emincez en très fins bâtonnets la carotte et une courgette. Coupez l'autre courgette en très fins triangles. Détaillez en tout petits bouquets les brocolis. Emincez les ciboules.
Faites ensuite cuire séparément chaque ingrédient.
Faites chauffer une poêle à feu vif, versez un filet d'huile et faites sauter rapidement les champignons et les brocolis. Dès qu'ils commencent à dorer ajoutez 1càs de sauce soja et une belle pincée de sucre en poudre, prolongez la cuisson d'une minute juste le temps que la sauce soit absorbée par les légumes. Réservez.
Faites chauffer la poêle toujours à feu vif, versez un filet d'huile et ajoutez les courgettes, sans mélanger les deux variétés. Faites-les sauter pendant 2 à 3 minutes. Ajoutez un petit filet d'huile de sésame en toute fin de cuisson. Réservez.
Faites de même avec le soja.
 
Faites chauffer la poêle toujours à feu vif, versez un filet d'huile et ajoutez la viande.
Emiettez-la en la faisant rapidement revenir.
Ajoutez l'ail, remuez bien en continuant d'émietter la viande.
Ajoutez une belle cuillère de sauce soja et une càc de sucre en poudre, ajustez en sel et poivrez, vous pouvez aussi éventuellement parfumer votre viande avec un peu de gingembre frais râpé ou de gochujang, et prolongez la cuisson jusqu'à ce que la viande soit bien cuite. Ajoutez un petit filet d'huile de sésame en toute fin de cuisson. Réservez.
Faites réchauffer rapidement les épinards dans la poêle.
Réchauffez le riz au micro-ondes.
Faites frire très rapidement les œufs.
Préparez le Bibimbap.
Placez le riz au fond d'un plat.
Placez dessus une belle cuillère à soupe de gochujang, puis l'œuf et répartissez ensuite autour de l'œuf, les shiitakes aux brocolis, la viande, les courgettes, la carotte, les germes de soja, les épinards, le condiment au radis.
Parsemez par-dessus un peu de ciboule et quelques graines de sésame à votre goût.
Et là mélangez, mélangez, mélangez… Servez avec de la sauce soja et du Gochujang et mangez sans attendre !

Mais pourquoi, et si le Bibimbap devenait le plat de l'année… est-ce que je vous raconte ça…

Comment je lave mes cheveux

Ayant les cheveux secs et bouclés mais qui ont tendance à quand même graisser vite aux racines (oui mes cheveux malgré qu'ils soient secs graissent quand même, ce qui n'est pas le cas de toutes les têtes bouclées)
j'ai différente façon de me laver les cheveux : 

Méthode traditionnelle :

Cette méthode est la méthode si je peux dire classique ; Je me lave l'intégralité de mes cheveux (Racines + longueurs + pointes) avec un shampoing classique. Je fini par un après shampoing sur les pointes que je laisse poser quelques minutes pour bien démêler les cheveux.

J'applique cette méthode lorsque je me fais un masque ou bain d'huile, lorsque mes cheveux sont vraiment gras des racines aux pointes. 


Lavage au shikakai : 

Cette méthode est une méthode de lavage doux : le shikakai est une poudres issue d'une plante qui lave les cheveux sans les agresser ce qui est parfait pour les cheveux secs et bouclés car je shampoing à tendance a agresser et assécher les cheveux surtout si la base lavante est agressive (SLS). Je fini par un après shampoing pour enlever les petits résidus de shikakai sur mes longueurs et pointes  (le shikakai fait des petits grains qui se coince dans les cheveux).

J'applique cette méthode soit quand j'en ai envie de me laver les cheveux au shikakai (soit quand je fais un masque au shikakai) soit quand je me suis lavée les cheveux la veille et que mes cheveux sont toujours gras ( suite à un bain d'huile par exemple).


Méthode AS : 

méthode AS késako ? Je vous explique : Ce que je fais c'est que je me lave les cheveux avec un après shampoing ( soit uniquement mes longueurs et pointes et les racines au shampoing classique, soit toute ma tête si mes cheveux ne sont pas gras). Pourquoi je fais ça ? Tout simplement l'après shampoing contient un pouvoir lavant mais moins fort et moins agressif que le shampoing donc il asséchera moins les cheveux surtout les cheveux secs et bouclés comme les miens.

j'applique cette méthode en ce moment, je me lave surtout la frange qui à tendance à assez graisser vite vu que je la touche souvent (donc j'ai besoin de la laver régulièrement même si mes cheveux ne sont pas gras) et je me lave le reste de mes cheveux avec un après shampoing. 
Précautions : Si vous choisissez cette méthode je vous conseille de bien regarder vos compositions d'AS car si ils contiennent du silicone, celui-ci va étouffer votre cuir chevelu et je pense (je ne suis pas sûre je précise) que vos cheveux auront surement tendance à graisser plus rapidement.

Rabu, 13 Maret 2013

Histoire de berlingots de lait concentré qui finit en biscuits craquelés… ceux de la neige d'hier…

La mémoire de ce qui se mange est un truc vraiment curieux. Je crois que je me souviendrais toujours des steaks à l'huile de ma mère, des caramels à un centimes de l'épicier de la rue d'Aguesseau, des boissons à l'orange chimique du fin fond de l'Espagne et des berlingots de lait concentré, ceux qui étaient étrangement parfumés… Et pourtant on ne peut pas dire que gustativement ce sont mes plus grands souvenirs, alors pourquoi ceux-là ? Va savoir…
Je crois que je me souviens encore de ces berlingots de lait concentré sucré drôlement aromatisé à la banane, à la framboise,  aux noisettes...  Il devait y avoir d'autres parfums d'ailleurs… parce qu'ils ont été un de mes premiers achats. 
C'est une des premières fois que j'ai tendu quelques monnaies à une caissière et ressenti le plaisir de ce drôle de moment qu'est l'achat. Bon plaisir un peu entaché de culpabilité, pas à causse d'un éventuel pêché de gourmandise, à l'époque je pensais déjà que la gourmandise était une bien belle chose, non c'était juste que j'avais fauché les quelques pièces en question dans la poche de ma mère… Mais bon, ce sentiment un peu coupable n'a duré que le temps de déchirer l'emballage des berlingots.
Et là… là… Je commençais toujours par ceux que j'aimais le moins, cerise je crois, orange, noisette et après mes préférés, framboise je crois encore et banane, ça banane j'en suis sûr, j'aurais acheté les paquets seulement pour celui-là. Et on peut dire que je le dégustais doucement tout doucement, ils étaient si petits ces foutus berlingots ! En plus je savais que la capacité des poches de ma mère à perdre quelques pièces était très très réduite.
C'est curieux la mémoire de ce qui se mange, pourquoi je me souviens de ça et plus de tellement d'autres choses, de repas pourtant savoureux, pourquoi ? Va savoir !
En tout cas quand j'ai reçu le petit livre Nestlé lait concentré sucré chez Larousse, en feuilletant les pages, ces souvenirs me sont revenus tout comme l'envie de réaliser ces jolis biscuits qui allaient si bien avec la neige…
Petits biscuits craquelés chococafé
Ingrédients : 45g de chocolat noir – 45g de chocolat parfumé au café (j'ai trouvé ça dans la collection des chocolats Nestlé à pâtisser) – 30g de beurre – 1 œuf – 15g de sucre en poudre – 1 gousse de cardamome – 90g de lait concentré sucré -90g de farine – 1pincée de sel – du sucre glace
Mettez les chocolats concassés et le beurre dans un bol et faites fondre le tout au micro-ondes.
Fouettez à part l'œuf et le sucre puis ajoutez au chocolat.
Enlevez la cosse de cardamome et écrasez les graines au pilon, insistez bien.
Videz la cardamome sur le chocolat, ajoutez le lait concentré et mélangez le tout.
Tamisez la farine et le sel sur le chocolat, mélangez et mettez au frais au moins une bonne heure.
Sortez la pâte du froid et faites des petites boules de pâte, 25g c'est bien. Roulez-les bien dans le sucre glace. Ensuite posez les boules sur une plaque couverte de papier sulfurisé. Il faut que le sucre glace ait bien pris pour faire de jolis biscuits alors insistez bien et surtout ne les secouez pas.
Enfournez dans un four préchauffé à 180° pendant 12 à 15 minutes.
Laissez refroidir. Avec les pieds dans la neige c'est terrible !
Cracked chocolate and coffee biscuits 
Ingredients: 45g dark chocolate - 45g of chocolate flavored coffee - 30g butter - 1 egg - 15g caster sugar - 1 cardamom pod - 90g sweetened condensed milk - 90g flour - salt 1pincée - icing sugar Melt the chocolate and butter in microwave.
Whisk the egg and sugar then add the chocolate.
Crush cardamom.
Add the cardamom and condensed milk and mix well.
Add the flour and salt, mix and refrigerate at least an hour.
Remove the dough from the cold and make small balls of dough 25g.
Roll in icing sugar.
Then place the balls on a baking sheet covered with parchment paper.
Bake in a preheated oven at 180 degrees for 12-15 minutes.
Cool.
 
Mais pourquoi, y'avait aussi ces drôles de bonbons qui vous piquaient la langue pendant des heures… est-ce que je vous raconte ça…

Selasa, 12 Maret 2013

test : Les nouveaux shampoing Born To Bio

Lundi alors que je faisais mes courses, je tombe nez à nez avec un rayon spécial de produits born to bio. Et là, je vois des shampoing que je n'avais jamais vu auparavant. J'avais il y a quelques mois, au début de mon passage au naturel le shampoing born to bio pour cheveux secs à l'argan, et là je vois qu'il en existe un nouveau celui au miel et à l'avocat. 
Petit rappel : Born to bio n'ets pas une marque top top niveau composition, leurs shampoings contiennent souvent de l'ammonium lauryl sulfate qui est une base lavante assez agressive.
Bref, il m'a quand même donner envie de l'acheter. 






Composition & ingrédients

Sans silicone, paraben, glycol, phtalate, phénoxyethanol, ni PEG. 
La base lavante comme je l'ai dit n'est pas la plus douce vu qu'il s'agit de l'ammonium lauryl sulfate (moins agressive que le SLS mais toujours agressive tout de même) Néanmoins, la base lavante principale de ce shampoing est le lauryl glucoside qui est une base lavante douce.


Ce que j'en pense 

Un très bon shampoing, à bas prix, pour celle qui ne sont pas très penché sur le totalement naturel ou qui commence dans le naturel, il s'agit d'un très bon shampoing. C'est sur que pour celle qui veulent des shampoing le plus naturels possible, je ne vous conseille pas ce shampoing vis à vis de la base lavante qui est un peu agressive.
Il sent super bon, on sent bien le miel et l'avocat ( moi qui me plaint que les shampoing naturels ont des fois trop l'odeur des plantes ^^)
Ils ont aussi sorti de nouveaux shampoings pour cheveux normaux, gras et pelliculaire à ce que j'ai pu voir.
Bref, si vous débutez dans le naturel ou que vous aimez cette marque, foncez, ce n'est pas une marque chère ( environ 3 voire 4 euros le shampoing)



Faire des biscuits juste pour le plaisir d'une photo sous la neige des fois j'me demande... j'me demande !!!

Des fois j'me demande vraiment si la bouffe n'aurait pas tendance à prendre un chouillat trop de place dans mes préoccupations, un chouillat…
En tout cas ce matin en voyant la neige et en voyant une recette de biscuits craquelés toute droite sortie d'un petit ouvrage Nestlé sur le lait concentré, je me suis dis que les biscuits sur la neige… des fois j'me demande !
Mais je vous raconte tout ça demain et la recette avec bien sûr… en attendant la voilà…

Mais pourquoi, j'me demande si sur la neige des pâtes de canard… est-ce que je vous raconte ça…

Senin, 11 Maret 2013

Dexter New York cheese cake et un des meilleurs burgers de Paris… Parce que Paris est en train de devenir le pays des burgers !

En ce moment les burgers fleurissent à Paris, dans les échoppes et dans les camions, dans les restaurants sans prétentions comme dans ceux qui prétendent des fois un peu plus haut que leur… Enfin donc y'a des burgers partout et ils sont d'ailleurs souvent plutôt bons.
Quand Isabelle m'appelle pour me faire tester une table, généralement je ne réfléchis pas, il faut dire que la fille qui a le bout de la langue terriblement bien pendu m'a fait découvrir tellement de bonnes tables… Donc en recevant son dernier coup de fil j'ai dit oui avant de m'inquiéter du où et du quoi et voilà que je l'entends alors me dire, cette fois j't'emmène manger un burger…
Elle ne m'a pas vu pencher la tête comme un chat voyant arriver un pitbull dans l'entrebâillement de la porte, mais peut-être a-t-elle entendu mon inquiétude, tu vas adorer ! qu'elle a alors conclu.
Faut voir que j'ai pensé…
En arrivant au PNY je me suis dit que c'était une bonne idée de l'avoir placé là dans ce quartier encore vivant et bruyant. Et puis je me suis dit que l'accueil était bien agréable et que la table devant la fenêtre à l'étage était juste celle que je voulais. Et puis je l'ai vu arriver mon Vintage Cheeseburger, je me suis dit que celui-là pourrait peut-être avoir tout ce qu'il faut pour entrer dans la catégorie des bons et même des très bons.
Tu vas le manger avec les mains ? m'a demandé Isabelle, le carnassier qui sommeille en moi a hoché la tête, la première bouchée toujours après on verra… Et quand je l'ai dévoré avec volupté j'ai senti que l'étreinte allait être torride et sauvage. Et le reste du burger a confirmé ma première impression un buns bien frais et fondant, un peu de fraîcheur toute fraiche, du fromage qui a en même temps du goût et du fondant, une sauce à y retourner très vite…  et enfin une viande goûteuse et savoureuse, cuite juste ce qu'il faut, c'est-à-dire bleue ! Et surtout qu'un burger sans une grande viande c'est comme un paire de ski sans fixations, une histoire sans lendemain.
Et comme le dessert, un cheese cake irréprochable, la bière, ambrée avec juste l'amertume nécessaire, et que même le café était parfait, je pense que je n'ai pas fini de croiser Rudy et Graffi les deux âmes du PNY et de commander des burgers du côté du 50 de la rue du faubourg Saint Denis à Paris.
Et en rentrant encore avec le souvenir de ce cheese cake, j'étais là devant une de mes séries préférées quand j'ai eu une furieuse envie… furieuse et saignante !
Dexter New York cheese cake
Ingrédients : 250g de cream cheese (Philadelphia)- 50g de sucre en poudre - 10g de farine - 2 jaunes d'œufs - 20cl de crème liquide – 1gousse de vanille
Pour dessous : 100g de Digestive biscuits (Mc Vities) – 20g de sucre roux en poudre – 30g de beurre
Pour dessus : 12cl de crème fraîche épaisse entière – 15g de sucre en poudre – ½ càc de jus de citron
Pour les framboises : 125g de framboises – 2càs de sucre en poudre – 1càs de jus de citron
Ecrasez les biscuits, ajoutez le sucre et le beurre coupé en morceaux et mélangez du bout des doigts jusqu'à obtenir un mélange sablé.
Beurrez un moule. Déposez la pâte de biscuit au beurre dans le moule et tassez bien fort. Remontez un peu sur les côtés.
Versez dans un saladier le fromage, le sucre et la farine et mélangez le tout.
Ajoutez les œufs, un à un en battant bien entre chaque œuf.
Ajoutez la crème liquide et grattez la tige de vanille fendue dans la longueur au dessus du saladier.
Versez la préparation dans le moule.
Enfournez dans un four préchauffé à 180°, baissez le four à 130° et laissez cuire pendant environ 50 min.
Sortez le cheese cake du four et laissez-le redescendre 10 min.
Pendant ce temps mélangez la crème fraîche, le jus de citron et le sucre glace.
Versez le mélange sur le cheese-cake et enfournez pendant une quinzaine de minutes.
Faites chauffer le sucre et le jus de citron dans une poêle jusqu'à obtenir un joli sirop. Ecrasez 3 ou 4 framboises dans le sirop histoire de lui donner un côté saignant, puis finissez en donnant un tour de poêle très rapide aux framboises.
Laissez-les tiédir et jetez-les sur le cheese cake.
Dexter New York cheese cake
Ingredients: 250g cream cheese (Philadelphia) - 50g caster sugar - 10g flour - 2 egg yolks - 20cl single cream – 1 vanilla bean
For the crust : 100g Digestive biscuits (Mc Vities) - 20g soft brown sugar - 30g butter
For the top : 12cl sour cream - 15g caster sugar - ½ tsp lemon juice
For raspberries: 125g raspberries - 2 tbsp sugar - 1 tbsp lemon juice
Crush the biscuit and add the sugar and butter cut into pieces and mix.
Butter a mold. Place the dough into the mold and tamp.
Pour into a bowl cream cheese, sugar and flour and mix well.
Add egg yolks, one at a time, beating well after each egg.
Add the single cream, cut the vanilla bean in half lengthwise scrape the seeds in the bowl and mix.
Pour into mold.
Bake in a preheated oven at 180 °. Lower the oven to 130 ° and bake for about 50 min.
Remove the cheesecake from the oven 10 min.
Meanwhile mix the sour cream, lemon juice and icing sugar.
Pour the mixture over the cheesecake and bake for fifteen minutes.
Heat the sugar and lemon juice in a pan until a nice syrup has formed. Crush 3 or 4 raspberries in syrup and mix quickly with other raspberries.
Let them cool and spread them on the cheese cake.

Mais pourquoi, bon et je vais me le découper avec quoi le cheese cake… une hache ??? est-ce que je vous raconte ça…

Minggu, 10 Maret 2013

En février Irresistablement green is beautiful et le multicolore aussi !!! Un février tout en couleurs quoi !

Février est un mois comme on ne les aime pas trop généralement, un mois froid, un mois sombre… Niché au cœur de l'hiver, déjà loin des fêtes et encore loin des beaux jours à venir, février est un des malchanceux du calendrier qui n'a pas grand chose pour lui. Heureusement, février est aussi un mois court ! Bien bien court ! 
Et du côté d'Irrésistable nous avons décidé d'aimer février en le rendant vert et multicolore, en le rendant réjouissant et parfumé, vitaminé et coloré, au point que l'on finisse par trouver que février is beautiful ! 
Du coup février dans nos Irresistable assiettes est passé peut-être un peu plus vite que d'habitude et nous a semblé beaucoup plus fréquentable, de là à le regretter… Surtout qu'en mars nous avons décidé de faire ce qui nous plait avec les couleurs chez Irrésistable… mais ça, c'est une autre histoire. 

 En tout cas si vous voulez retrouver les recettes de février c'est très simple il vous suffit de cliquer sur les photos et vous verrez que février est Irrésistable !   

Mais pourquoi, bon mais au fait j'ai une recette en couleur à faire pour mardi moi… est-ce que je vous raconte ça…:

Sabtu, 09 Maret 2013

Ma tarte au chocolat pour les écureuils ! Parce qu'il fait un temps à manger du chocolat et à jeter des noisettes aux écureuils…

Ayé je me suis échappé, je suis parti, j'ai laissé le vert au loin, très très loin de moi ! Et ça me manque pas du tout du tout du tout !
Bon à franchement parler quand j'ouvre ma fenêtre, si je regarde bien en me tordant le cou j'arrive à voir le premier champ au bout du bout de la rue, j'suis pas non plus au milieu des tours des 4000 ! Maule sur plage, mon trou du cul du monde de ma banlieue à moi, tient plus du p'tit village gaulois qu'une de ces villes à la verticale desquelles même moi l'urbain j'aurais vite envie de partir en courant… Enfin quoi qu'il en soit ici devant chez moi y'a une route avec des voitures dessus et les oiseaux ont la décence d'attendre que j'ai fini de parler avant de se remettre à piauler ! Ici l'pigeon il a du respect !
Bref la campagne, ça ne me manque pas du tout… enfin à un truc près, les petites bestioles qui courent et sautent de partout là-bas et même pas parce que j'ai de vagues idées de ragoût de ragondin ou d'écureuil, non juste parce que j'ai toujours aimé regarder gambader la bêbête !
Et devant chez moi côté bestioles qui rôdent j'ai que le cantonnier… ça le fait moins que la musaraigne des champs, le lérot chapardeur ou le hérisson furtif…
Et du coup en préparant ma tarte au chocolat aux noisettes j'ai posé une drôle de question qui a laissé Marie songeuse… Dis-tu crois que les écureuils ils vont aimer ma tarte ???
Ma tarte au chocolat pour les écureuils !
Ingrédients : 90g de beurre – 150g de farine – 60g de poudre de noisette – 90g de sucre roux – 3 jaunes d'œufs – 30cl de crème liquide entière – 9cl de lait – 300g de chocolat noir ou au lait – 2 càs de cacao – 1 petit bol de pralines aux noisettes (si vous ne savez pas où les acheter… Les pralines de Claire)
Mélanger le sucre, la poudre d'amande, le cacao et la farine.
Ajoutez le beurre et mélangez-le du bout des doigts jusqu'à obtenir un mélange sablé.
Ajoutez 1 jaune d'œuf et 1càs d'eau et mélangez la pâte.
Faites une boule et mettez au frais pendant 1heure.
Etalez la pâte sur une feuille de papier sulfurisé fariné.
Retournez la pâte dans un moule beurré. Si ça dépasse, c'est pas grave au contraire. Piquez la pâte.
Enfournez dans un four préchauffé à 180° pendant 5mn, ressortez le moule et coupez la pâte à hauteur du bord avec un couteau qui coupe vraiment bien.
Remettez au four pour 15 minutes. Laissez ensuite complètement refroidir.
Faites chauffer la crème et le lait mélangé au micro-ondes. Versez sur le chocolat cassé en morceaux, couvrez le tout et laissez comme ça 2 ou 3 minutes.
Mélangez bien et laissez refroidir
Ajoutez les deux jaunes d'œufs restants et mélangez de nouveau.
Versez la crème sur le fond de tarte et enfournez toujours à 180° pendant une douzaine de minutes.
Hachez les pralines aux noisettes et parsemez-les sur la tarte au chocolat en vous disant que les écureuils adorent les noisettes… et pas qu'eux…
My chocolate and nuts tart for the squirrels!
Ingredients: 90g butter - 150g flour - 60g hazelnut powder - 90g soft brown sugar - 3 egg yolks - 30cl single cream - 9cl milk - 300g dark chocolate - 2 tbsp cocoa powder - 1 small bowl of hazelnut pralines
Combine sugar, ground almonds, flour and 1tbsp of cocoa powder.
Add the butter and mix with your fingers until you have a crumbly mixture
Add 1 egg yolk and 1 tbsp of water and mix.Make a ball. Wrap the dough in cling film and chill for 1 hour.
Roll out the dough on a floured baking sheet.
Put the dough into a buttered and floured. Prick the dough with a fork.
Bake in a preheated oven at 180 ° for 5 minutes.
Remove the pan from the oven and use a knife to cut off excess dough around the edges
Put in oven for 15 minutes. Cool.
Heat in the microwave the cream and milk mixed. Pour the liquid over the chocolate, broken into pieces, cover and wait 2or 3 minutes.
Mix well and let cool
Add the remaining two egg yolks and mix again.
Pour the cream into the pie shell. Bake at 180 ° for about twelve minutes.
Chop the hazelnut pralines and sprinkle on the chocolate tart. Sprinkle cocoa powder on top.

Mais pourquoi, j'espère que ça va attirer le cantonnier en tout cas… est-ce que je vous raconte ça…