Kamis, 21 Februari 2013

Les Top chefs sont dans la place ! Et poires au sirop de Jean Imbert et au chocolat à mon menu !

J'ai toujours eu du mal à aller vers ceux que j'admire et leur dire… tant de choses.
Pendant longtemps j'ai collectionné des livres, des livres que je lisais encore à l'époque, et j'admirais sincèrement certains auteurs, ils me faisaient tellement rêver, frémir ou rire, réfléchir ou simplement m'évader. Et un jour j'ai eu la chance de me retrouver en face de l'un d'eux, un de ceux qui peuplaient mes étagères de ses livres. J'avais tellement à lui demander, tellement de pourquoi et de comment en tête…  Je me suis mis devant lui droit dans mes tongs et là j'ai lâché le fleuve de mes questions !
Enfin je lui ai juste dit, bonjour ça va ? Il m'a répondu ça va… et là… là, je suis parti.
J'ai toujours eu du mal, mais d'autres aiment bien retrouver, côtoyer, discuter avec ceux qu'ils admirent, ceux qui écrivent les livres qu'ils ont aimés ou bien d'autres choses, footballeurs, Horacio Kane dans les experts, chanteur d'Indochine ou même chefs dans Top Chef, certains aiment les retrouver.
Et justement c'est avec cette idée et pour ceux-là que l'Alcazar et certaines des maisons  réunies sous la bannière Châteaux & Hôtels Collection ont monté les couleurs de Top Chef.
Vous pourrez donc retrouver certains des Top chefs à l'Alcazar entre le 20 mars et jusqu'au 15 mai et les menus composés par les Top chefs, attention seulement les menus, dans certains Châteaux et Hôtels Collection 16 mars au 28 avril.
Et c'est pour ça qu'il y a quelques jours je me suis retrouvé à l'Alcazar pour goûter un menu imaginé par Jean Imbert et Ruben Serfati et ai rencontré le premier des deux, histoire de voir de quoi il en retournait.
Je me suis toujours demandé comment ce garçon pouvait vivre avec une famille de castor mort sur la tête mais finalement en le croisant je me suis dit que je n'étais pas venu pour parler salon de coiffure avec lui mais bien de ce qu'il allait mettre dans notre assiette. Et finalement j'ai découvert un chef plus simple et aimable que je ne l'imaginais, juste un peu surpris qu'on s'intéresse autant à lui et surtout pressé de retourner en cuisine, une volonté finalement bien rassurante.
Et pour ce qui est de la cuisine elle s'est  révélée simple et fraîche et assez inspirée ce qui est finalement ce qu'on attend à table, que ce soit conçu par un Top chef ou pas d'ailleurs.
Alors si vous voulez vous frotter aux Top chefs et à leur cuisine, les rencontrer, leur parler, les toucher, arracher leur toque et les décoiffer sauvagement… enfin faire ce que vous voulez, vous savez ou aller.
Et si vous êtes plutôt comme moi, un peu réservé de l'admiration, voilà une petite recette à faire dans votre petite cuisine où vous serez de toute manière toujours le Top chef des vôtres !
Poires au sirop de Jean Imbert et au chocolat
Ingrédients : 6 petites poires – 100g de sucre – 20cl d'eau – 1 gousse de vanille – 1 anis étoilé – 1 poivre long – 1 gousse de cardamome – 1 feuille de sauge – 1 tige de citronnelle -  50g de chocolat noir – 1 ou 2 càs d'amandes effilées légèrement dorées
Coupez les poires en deux puis videz le cœur à la petite cuillère.
Versez l'eau et le sucre dans une poêle. Ajoutez les épices puis posez les poires.
Portez à ébullition à petit feu puis laissez bouillonner tout doucement pendant une vingtaine de minutes en retournant régulièrement les poires.
Si le liquide devient trop épais, ajoutez un peu d'eau en cours de cuisson.
Juste avant de déguster faites fondre le chocolat, arrosez-en les poires et terminez en saupoudrant les amandes effilées.

Mais pourquoi, et s'ils n'étaient pas morts les castors, c'est peut-être pour ça qu'ils restent ! est-ce que je vous raconte ça…

P.S. : Comme vous avez été plusieurs à me le demander cette drôle de poêle colorée est une poêle Crealys dans leur collection Colour Collection

Tidak ada komentar:

Posting Komentar